Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > MPM : Guy Teissier présente sa politique économique à l’occasion de la pose du (...)

< >

MPM : Guy Teissier présente sa politique économique à l’occasion de la pose du premier pilier de Bonnans SA au Technoparc des Florides à Marignane

lundi 23 juin 2014

JPEG - 294.9 ko
Pose du premier pilier de l’usine Bonnans SA Technoparc des Florides à Marignane en présence de Guy Teissier, Président MPM, Eric Bonnans, PDG Bonnans S.A.,Christian Cornille, Executive Vice-président Airbus Helicopters, Eric Le Dissès, maire de Marignane, Louis Laugier, Secrétaire général de la Préfecture de Région (Photo D.R.)

La pose du premier pilier de l’usine Bonnans SA au Technoparc des Florides à Marignane vient d’avoir lieu. Guy Teissier, le président de MPM a profité de cette occasion pour présenter la politique économique qu’il entend conduire après avoir mis en exergue l’importance du « projet Henri-Fabre ». Plus globalement, il a affirmé qu’en tant que Président de MPM, il entend « bien conforter le rôle d’accompagnateur des entreprises que joue MPM  », soulignant que « l’accueil des entreprises est pour moi une priorité ». Mais, ajoute-t-il : « On peut et on doit aller encore plus loin » en annonçant que « la Communauté urbaine doit s’afficher et s’affirmer comme guichet unique des entreprises sur l’ensemble de son territoire. » Précisant : « Nous y travaillons actuellement avec la Ville de Marseille. Il en va de l’avenir industriel et économique de notre territoire ».
Guy Teissier rappelle : « Nous sommes ici sur le territoire de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, au cœur du Technoparc des Florides et du projet Henri-Fabre ». Ce projet, créé fin 2011 à la suite de la Conférence régionale de l’industrie, « est capital pour le développement industriel et économique de la Provence. Ce que nous voulons faire ici, sur 120 hectares, c’est un pôle stratégique d’innovation et d’activité pour l’aéronautique et l’énergie. Ces deux filières sont parmi les plus importantes de la région, l’aéronautique employant 27 000 personnes et l’énergie près du double, 50 000. De ces deux filières, nous voulons réunir le meilleur des entreprises, de la formation et de la recherche  ».
Il se réjouit : « Avec l’aide de l’État et des collectivités territoriales, MPM a fait décoller ce projet en à peine deux ans et demi. Airbus Helicopters, anciennement Eurocopter, premier fabricant d’hélicoptères civil au monde, y a désormais son centre logistique opéré par Daher. Aujourd’hui, c’est au tour de Bonnans SA de venir s’installer dans le technoparc  ».

« Nous tenions beaucoup à ce que vous vous implantiez ici »

Guy Teissier avoue : « Nous tenions beaucoup à ce que vous vous implantiez ici, par souci de cohérence industrielle et d’efficacité économique. La direction du pôle économie de MPM vous a conseillé et accompagné, depuis 2009, pour que nous arrivions aujourd’hui à cette relocalisation, sur un terrain de plus de 16 000 m² que nous avons mis à votre disposition ».
Car, indique-t-il : « En tant que Président de la Communauté urbaine, j’ai pour volonté de conforter le rôle majeur de MPM dans l’accompagnement des entreprises, qu’il s’agisse de création, d’extension ou de relocalisation d’entreprises. L’aménagement du territoire et le développement économique font partie des compétentes de MPM. La Communauté urbaine est la mieux placée pour proposer aux entreprises les meilleures solutions foncières et immobilières. Au total, sur les opérations foncières déjà programmées et celles en préparation, MPM va investir d’ici à 2020, 130 millions d’euros sur 180 hectares pour produire 900 000 m² de surface. Cela devrait générer 900 millions d’euros d’investissement privés et permettre d’accueillir 10 000 emplois ».
Guy Teissier n’entend pas en rester là : « On peut et on doit aller encore plus loin. La Communauté urbaine doit s’afficher et s’affirmer comme guichet unique des entreprises sur l’ensemble de son territoire. Nous y travaillons actuellement avec la Ville de Marseille. En mutualisant nos moyens, nous serons plus forts. Il en va de l’avenir industriel et économique de notre territoire. Si les chefs d’entreprise ont affaire à un seul interlocuteur ayant tous les outils en main pour les aider à s’installer et à se développer, en l’occurrence la Communauté urbaine et bientôt la métropole, alors nous attirerons de plus en plus de sociétés génératrices d’innovation, d’activités et d’emplois  ».
Et de conclure son intervention : « Vous le voyez, je mets en place pour la Communauté urbaine une cohérence d’actions et d’investissements pour que notre territoire puisse concurrencer d’autres territoires  ».
Michel CAIRE

Une implantation de l’usine Bonnans S.A qui conforte l’orientation du Technoparc aéronautique au sein du projet Henri Fabre

Un investissement industriel majeur dans les Bouches-du-Rhône et une nouvelle avancée pour le projet Henri Fabre : c’est ce que symbolise la pose du premier pilier de l’usine Bonnans SA au Technoparc des Florides à Marignane. Pour MPM, qui accompagne le groupe Bonnans afin de trouver la meilleure solution de relocalisation, c’est l’aboutissement de plus de cinq ans de travail. L’enjeu est stratégique pour tous les partenaires car cette implantation confirme l’avancement du projet Henri Fabre, porté par l’État et destiné à soutenir le développement du pôle aéronautique et mécanique des Bouches-du-Rhône.
Implanté à Marseille depuis 1921, le groupe Bonnans réalise un CA de plus de 42 millions d’euros et emploie 576 personnes. Sa clientèle est constituée des grands donneurs d’ordres du secteur aéronautique : Airbus et Airbus Helicopters dont le groupe Bonnans est sous-traitant de premier rang mais également de Dassault, Safran et de leurs sous-traitants.
Le groupe est positionné sur deux métiers : les procédés spéciaux (traitement de surface de pièces métalliques, usinage chimique, formage à chaud du titane) et la fabrication et la réparation de pièces et ensembles de mécanique de précision.
L’implantation sur le Technoparc des Florides du groupe Bonnans repose sur une stratégie industrielle de développement et d’optimisation des activités de mécanique de précision et de réparation générale de pièces aéronautiques.
Elle répond aussi à la nécessité de quitter les locaux marseillais du Groupe Bonnans, dont la reconversion dans le cadre du programme Euroméditerranée est prévue à compter du premier trimestre 2015.
Ce projet d’implantation et de développement industriel est marqué par des investissements productifs entre 2014 et 2018 de 5 millions d’euros et un recrutement d’au moins 15 personnes en CDI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.