Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > MPM : dernier conseil communautaire de l’année ce vendredi à partir de (...)

< >

MPM : dernier conseil communautaire de l’année ce vendredi à partir de 9h30

jeudi 18 décembre 2014

JPEG - 496.5 ko
(Photo Philippe Maillé)

Les principaux rapports qui seront soumis au vote lors de cette dernière séance de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) ce vendredi à partir de 9h30 porteront sur les orientations budgétaires, les déchets, les transports, la création d’un Conseil économique territorial du numérique, la 2e phase du projet de réaménagement du Vieux-Port ainsi que le bilan de la 2e année du plan Local de l’Habitat (PLH) 2012-2018.
Lors d’un pré-conseil communautaire, organisé ce jeudi, le président de MPM, Guy Teissier a abordé quelques dossiers.
Les économies, fer de lance du président, s’inscrivent dans une maîtrise des dépenses. Au niveau des orientations budgétaires de 2014, explique Guy Teissier : « On a tenu la barre au niveau des économies que nous avions à faire notamment sur le fonctionnement. Pour 120 départs nous avons eu une soixantaine de recrutements sur l’année ». Il est question de passer également par une baisse de l’emprunt. « Ces dernières années, le montant était de 190 M€, on passe à 150M€, 40 millions de moins ce n’est pas rien », estime-t-il, avant d’annoncer : « J’avais eu besoin en début de mandat, pour solder le passé, d’une légère augmentation sur la fiscalité ménage. C’était la première et ce sera la dernière. » Il est proposé un redressement en matière de fonctionnement de l’ordre de 30M€ « ce qui est relativement ambitieux pour le budget primitif (BP) de 2015 sans reprise d’excédent et avec un investissement de 10M€ », explique-t-il. Toujours en matière d’investissement, « nous avions atteint des sommets pharaoniques. On était à 420M€ l’année dernière, on est redescendu à 340M€, compte tenu des chantiers en cours que l’on ne peut pas arrêter. L’objectif que nous voulons atteindre pour les années à venir sera lui, beaucoup plus proche des 250M€ », assure-t-il.
En ce qui concerne l’élimination des déchets, le président envisage une réduction de 7% d’ici la fin 2016. Et une diminution des déchets de 31,4Kg par habitant sur 5 ans. Il préconise : « Un meilleur traitement en matière de tri sélectif et une valorisation d’un certain nombre de filières notamment celle du verre. » Il entend donc « rationaliser la collecte du verre et en plus y trouver quelques économies alors que ce n’est pas le cas aujourd’hui. »
Au niveau de l’Habitat social, il avance : « On ne peut pas dire qu’on est à la traîne. 2013 a été encore une année exceptionnelle avec 5 700 logements réalisés sur le territoire pour un objectif de 6 300 par an. Mais sur l’ensemble du territoire,10 communes ont du mal à trouver du foncier »
Pour la question des transports, toujours dans un souci de redressement budgétaire, il annonce que la subvention d’équilibre consentie à la RTM d’un montant de 2,5M€ ne sera pas versée. Dans ce dossier, il sera également question du service de navette maritime sur les deux lignes Vieux-Port/ Pointe Rouge et Vieux-Port/ Estaque qui sera reconduit. Mais pas à n’importe quel prix puisque ce dernier sera augmenté. « Il passera à 5€ car, 90% de la clientèle est constituée de promeneurs, pas de travailleurs. Nous nous alignons sur les tarifs du Frioul. En revanche les titulaires de la carte TransPass continueront à bénéficier du prix d’un ticket de bus. »
La 2e phase du réaménagement du Vieux-Port est dans les tuyaux. Guy Teissier d’indiquer : « On va parachever ce qui a été commencé sous la précédente mandature, c’est à dire on va continuer à embellir le port de la place aux Huiles jusqu’au bassin de carénage et de l’autre côté de l’Hôtel de Ville jusqu’au Fort Saint-Jean. Pour l’uniformité de la rénovation, une meilleure circulation et un meilleur déambulatoire pour les piétons qui vont bénéficier de très grands trottoirs en granit. » A l’instar de la première phase, les barrières seront enlevées et le plan d’eau rénové.
Il n’omet pas de rappeler : « Tout cela a un coût très important : 35M€ dont 17M€ pour le quai de Rive Neuve avec des participations financières du Conseil général (6,4M€ HT) et de la Ville de Marseille (1,572M€ TTC) ». Il tient à préciser que cette phase sera réalisée en tiroirs : « On va commencer par le Quai de rive neuve au mois de mai-juin 2015 pour terminer avant la coupe d’Europe de football en juin 2016, de manière surtout à impacter le moins possible les commerçants qui se trouvent sur ces deux rives. » Fin 2016, début 2017 sera entrepris l’autre quai. « Il y aura des modifications de la circulation notamment avec la L2 qui est annoncé pour 2016 et qui permettra une baisse de trafic de 25% en cœur de ville notamment en surface et dans les tunnels, que MPM exploitent, du Vieux port et de la Major. Le quai de Rive Neuve passera à 2 voies montantes et 1 descendante pour donner plus d’espace aux piétons ».
A l’issue de la rencontre, le président de MPM, d’évoquer les bonnes résolutions pour 2015 : « Je vais m’évertuer à faire rentrer de l’argent dans les caisses pour rendre la gestion de cet établissement plus facile et là, j’ai quelques pistes, notamment avec une revalorisation de notre foncier. » Et souhaite : « Qu’on arrive à mettre tout en œuvre pour réussir la métropole pour laquelle, je pense, que si nous devions appliquer la loi telle qu’elle est proposée aujourd’hui serait un handicap. il faut, en revanche mettre la métropole en service dès janvier 2016. Il faut une métropole où tous les acteurs engagés économiques, l’État, les élus locaux aient quelque chose qui leur ressemble. »
Patricia MAILLE-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.