Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille. Assemblée plénière du CLSPDR : ’Garantir la tranquillité (...)

< >

Marseille. Assemblée plénière du CLSPDR : ’Garantir la tranquillité et la sécurité de toutes les Marseillaises et de tous les Marseillais’

mardi 6 avril 2021

Bilans et orientations en matière de tranquillité publique, de sécurité
et de prévention de la délinquance sur le territoire marseillais. L’assemblée plénière du Conseil Local de la Sécurité et de la Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CLSPDR) de la ville de Marseille vient de se tenir en présence, de Yannick Ohanessian, adjoint au maire en charge de la sécurité, de la Préfète de police des Bouches-du-Rhône Frédérique Camilleri, de la Procureure de la République, Dominique Laurens et du Conseil départemental...

PNG - 939.3 ko
Yannick Ohanessian, adjoint au maire en charge de la sécurité © Bruno Angelica

Assemblée plénière du CLSPDR a permis de dresser un bilan des actions menées en faveur de la tranquillité publique et de la prévention de la délinquance et de fixer de nouvelles pistes de travail pour l’année à venir. « Garantir la tranquillité et la sécurité de toutes les Marseillaises et de tous les Marseillais, où qu’ils vivent, et construire une ville dans laquelle, chacune et chacun peut trouver sa place et profiter de l’espace public, voilà l’objectif ambitieux qui nous anime », affirme Yannick Ohanessian.

Depuis 9 mois, indique-t-il, la ville de Marseille a agi pour la tranquillité et la sécurité des Marseillaises et des Marseillais « en faisant de sa police municipale, une police de proximité, en renforçant ses effectifs, en multipliant les outils permettant la mise en place d’une réelle politique de prévention de la délinquance ». La municipalité a également consolidé sa relation avec les partenaires institutionnels, ajoute-t-il : « Ouverture de la Maison de la Justice et du Droit, convocation de deux cellules de la citoyenneté et de la tranquillité publique, signature d’une nouvelle convention avec la Préfecture pour renforcer la présence de médiateurs sociaux sur le territoire marseillais, multiplication des travaux d’intérêt général au sein de ses services en partenariat avec la Justice, territorialisation du CLSPDR auprès de chaque mairie de secteur… »

Pour transformer durablement et apaiser Marseille, beaucoup de chantiers restent encore à mener, Yannick Ohanessian détaille :« La lutte contre les violences faites aux femmes est l’une des priorités de la municipalité qui s’engage à développer une politique volontariste en ce sens. Les incivilités du quotidien sont aussi au cœur des préoccupations de la Ville de Marseille. Enfin, dans un contexte de pandémie, difficile pour toutes et tous, qui fragilise les plus faibles, la municipalité accompagne les actions de prévention pour le respect des gestes barrières et sera particulièrement vigilante quant à l’afflux potentiel de vacanciers dans les mois à venir. » La ville de Marseille sollicitera ses partenaires pour continuer ce travail commun dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de la Covid-19.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.