DestiMed

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille. Bouygues-Carta-Ricciotti tiercé gagnant pour la réalisation de la (...)

< >

Marseille. Bouygues-Carta-Ricciotti tiercé gagnant pour la réalisation de la Cité scolaire Internationale

samedi 6 février 2021

La Cité Scolaire Internationale accueillera près de 2 100 élèves du primaire à la Terminale et proposera une offre éducative unique dans cinq langues différentes, à l’image des écoles internationales existant en France comme à l’étranger. Par cet équipement, l’ensemble des partenaires publics, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille et l’Académie Aix-Marseille, entendent ainsi doter le territoire métropolitain et régional d’un atout innovant en matière d’échanges internationaux, de qualifications professionnelles et d’attractivité culturelle.

JPEG - 185.6 ko
la Cité scolaire Internationale verra le jour dans le quartier d’Arenc dans le périmètre d’Eroméditerannée (Photo archives Destimed/RP)

La construction de la Cité Scolaire Internationale de Marseille a été réalisée selon une procédure de Marché Global de Performances (MGP)

C’est le groupement- dont l’entreprise Bouygues est le mandataire- couplée à Carta et Associés, l’Agence Rudy Ricciotti et Lamoureux et Ricciotti, G2I, BG Ingénieurs conseils, STOA, AC2R, SUR&TIS, Indigo, Gamba et R2M, qui a été nommé comme lauréat du Marché Global de Performances, sur les trois offres présentées pour la réalisation du projet de la Cité scolaire, à l’unanimité sur tous les critères lors du jury et à l’unanimité des membres de la Commission d’appel d’offres. « Le cahier des charges de ce marché global de performance a permis de vérifier l’exigence environnementale et la sobriété énergétique du futur équipement, conformément au Plan Climat régional. »

Les entreprises sélectionnées s’engageront donc à innover en matière d’énergie

Ce projet, d’un montant global de 100M€, s’inscrit pleinement dans le Plan climat, « Une COP d’avance », voté par la Région en décembre 2017. « Il devra répondre aux enjeux environnementaux et énergétiques au sein d’un équipement international évolutif, au service de la qualité pédagogique dans le quartier d’Arenc, dans le périmètre d’Euroméditerranée. C’est une première dans la ville de Marseille. » Les entreprises sélectionnées s’engageront donc à innover en matière d’énergie . Elles devront apporter des solutions durables et pérennes, une qualité de vie des espaces tant intérieurs qu’extérieurs, une mise en valeur globale du site, une approche bioclimatique homogène avec des espaces verts généreux et une mobilité douce, le tout en répondant à des objectifs élevés de performance, de suivi et d’exploitation de la Cité.

Un projet à caractère d’excellence à tous les égards

Renaud Muselier, président de Provence-Alpes-Côte d’Azur se félicite : « Le projet de la Cité scolaire internationale à Marseille est une immense fierté pour nous tous. Un tel établissement confortera l’attractivité, la compétitivité économique et le rayonnement international de notre territoire. Avec les élus de ma majorité nous avons à cœur de concrétiser ce projet depuis le début de notre mandature, car c’est un projet à caractère d’excellence à tous les égards et j’ai souhaité qu’il devienne un modèle des objectifs fixés dans le Plan climat régional "une COP d’avance ", que nous avons lancé en décembre 2017. C’est avec beaucoup d’ambition que nous avons choisi ce groupement pour le réaliser. En 2024, nous pourrons enfin donner la chance à plus de 2 000 élèves d’intégrer cette école à l’offre éducative unique en région Sud »
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.