Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille - Commerces positifs : Les lauréats du prix -Plus belle la (...)

< >

Marseille - Commerces positifs : Les lauréats du prix -Plus belle la vitrine- honorés

jeudi 7 janvier 2021

La crise de la Covid 19 impacte les commerçants mais ceux-ci n’entendent pas se laisser abattre, se mobilisent, comme le prouve le succès du concours « Plus belle la vitrine » organisée par l’Association Commerces Positifs. Cette deuxième édition du concours, sur le thème de la féérie de Noël, s’est déroulée du 1er au 24 décembre 2020 et a réuni 123 commerces. La remise des prix s’est tenue au sein d’un lieu emblématique, le Palais de la Bourse, siège de la CCI Aix-Marseille Provence.

JPEG - 54.9 ko
Les vainqueurs de "plus belle la vitrine" entourés de Jean-Luc Chauvin, Guillaume Sicard, Corinne Innesti, Sylvie Plunian ©CCIAMP

Le prix de la plus belle vitrine décerné à la boutique ayant remporté le plus de "Like" du public sur les pages Instagram et Facebook de l’Association Commerces Positifs est revenu à l’Archiduc. Les prix "coup de cœur" du jury ont récompensé : Marianne Cat (prix de la créativité), Michel Bonzi (prix de l’esprit de noël) et Allan Joseph (prix de l’illumination).

L’Association Commerces Positifs (ACP) a été créée en 2014

L’Association Commerces Positifs (ACP) a été créée en 2014 par Marie-Pierre Cartier la Présidente (Cartier coiffure) et Caroline Baron Vice-Présidente (Boutiques POM) avec comme objectif : dynamiser le centre-ville. L’ACP est également un relais entre les commerçants et les pouvoirs publics, les différents collectifs de la ville ou encore la Fédération Marseille Centre. Ensemble, ils abordent tout au long de l’année les différentes problématiques rencontrées par chacun en matière de propreté, sécurité, travaux, stationnement ou règlementation sanitaire (plus particulièrement depuis 2020) ... L’association joue également un rôle fédérateur, elle se place comme un vecteur d’encouragement et de dynamisme pour les commerçants du centre-ville de Marseille, en véhiculant un esprit « positif » et en organisant des événements, des animations et des rencontres. L’association organise ainsi la semaine Mode & Design à Marseille chaque printemps depuis 5 ans avec un défilé de mode regroupant plus de 40 boutiques et 900 personnes au Palais de la Bourse, manifestation qui n’a hélas pas pu se tenir cette année à cause de la Covid.

« Le Top 20 du classement ne compte que des indépendants »

Guillaume Sicard, président de la Fédération Marseille Centre remercie l’ACP pour son dynamisme, pour son forcing auprès des commerçants afin qu’ils participent à ce trophée, insiste sur l’importance des vitrines : « Elles sont le reflet de l’identité de nos commerces tout comme le centre-ville et le reflet de la cité ». Il constate avec plaisir : « Le Top 20 du classement ne compte que des indépendants. C’est cela la diversité de notre centre-ville, c’est cela qui fait que la notion d’achat local fonctionne ». Il ne manque pas de rendre hommage à tous les commerçants qui luttent pour traverser la crise avec une pensée toute particulière pour les cafés, bars, restaurants et le monde de la culture qui sont toujours fermés.

« Innover est une tradition à Marseille »

Jean-Luc Chauvin, le président de la CCIAMP apprécie ce choix de la Chambre pour y remettre les prix : « Vous êtes ici chez vous et cela fait un bien immense de voir du monde dans nos locaux ». Il rend hommage au travail collectif qui a été entrepris, qui n’a cessé de se renforcer avec la crise et qui se poursuivra afin de venir en aide au monde économique : « Nous avons créé le collectif "Tous acteurs", qui est une première en France. Innover est d’ailleurs une tradition à Marseille puisque c’est ici que la première Chambre de commerce a vu ainsi que le premier tribunal des Prud’hommes. » A propos de "Tous acteurs" il tient à souligner : « Nous étions 71 l’an dernier, nous sommes 142 cette année pour célébrer, ensemble les vœux. Nous irons les présenter sur le terrain, dans les entreprises et nous terminerons par un grand débat, en distanciel, le 27 janvier, de 17 à 18 heures, avec la philosophe Julia de Funès et l’économiste Nicolas Bouzou ». Sylvie Plunian, la présidente du réseau Femmes chefs d’entreprise Marseille insiste à son tour sur l’importance « de rester unis, d’avancer ensemble pour traverser cette crise ». Tandis que Corinne Innesti, présidente de la CPME13 salue cette initiative qui se veut « résolument positive malgré toutes les difficultés que rencontre le commerce. Et c’est important, dans cette période, de dire bravo aux commerçants ». Elle indique enfin apprécier : « l’union sacrée qui s’est créée sur notre territoire pour défendre notre tissu économique ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.