Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille. Entretien. Hassen Hammou, candidat EELV aux départementales :

< >

Marseille. Entretien. Hassen Hammou, candidat EELV aux départementales : -la jeunesse, le soutien aux plus fragiles et au cœur de ma démarche-

lundi 22 mars 2021

Hassen Hammou s’est porté candidat EELV aux départementales sur le 4e canton, dans les quartiers Nord de Marseille, comptant plus de 60 000 habitants. Entretien avec ce jeune homme issu de ces quartiers, militant associatif, chroniqueur TV et chef d’entreprise.

Destimed : Pourquoi avoir choisi d’être candidat aux départementales ?
Hassen Hammou : Depuis mon plus jeune âge, je me sens profondément concerné par la politique. A Marseille plus qu’ailleurs, tout est politique..., même l’humour. L’engagement au service de notre Ville, des quartiers est pour moi, de par mon parcours, une nécessité.

Qu’est-ce que qui marque votre différence par rapport aux candidats de droite ?
Je souhaite être un élu proche des habitants, proche de ceux qui ont partagé la même vie, les mêmes problèmes que moi. Je veux coconstruire avec eux car les propositions ne doivent pas venir de personnes étrangères aux préoccupations des cités, ni venir toutes faites de Paris. Elles doivent venir des gens du territoire. Moi, je connais le prix du pain, le prix d’un ticket de métro, le prix de la vie. Beaucoup de politiques parlent à tort et à travers de ce qui se passe dans nos quartiers... Cela fait bien, c’est à la mode. Mais cela peut surtout faire beaucoup de tort. Les déséquilibres, au cœur d’une ville, il faut les vivre pour les comprendre. Pourtant, des solutions existent et on ne les appliquera qu’avec l’aide des gens. Sans eux, on continuera à simplement coller des rustines...Les gens veulent du neuf, de nouveaux visages en politique. On ne mesure pas la richesse que recèle ses quartiers pour peu qu’on écoute, soutienne la population.

Quels sont les premiers points de votre programme ?
La jeunesse, c’est déterminant, et cela ne va pas sans un vrai équilibre des territoires entre centres urbains, périphéries. C’est de là que se déclinent les différents volets de mon projet. Je souhaite par exemple que dès le plus jeune âge les enfants prennent conscience de leur place dans la société. Parlons vrai et arrêtons le saupoudrage. Reconstruisons les politiques d’intervention des collectivités notamment du Département. Analysons clairement les besoins. Et, pour cela, j’ai besoin de l’aide du plus grand nombre. Nous pouvons le faire il faut y croire et j’y crois.

Avez-vous d’autres investitures ?
Oui celle de l’AEI (Alliance écologique indépendant) mais je discute et je tends la main aux autres partenaires de gauche pour gagner ce canton nécessaire à la victoire du département. Je le dis aux partenaires de gauche : seule l’union permettra une large victoire, ce cadeau nous devons être capable de la faire aux habitants des quartiers.
Propos recueillis par Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.