DestiMed

Accueil > Aix Marseille > Tech > Marseille : Interxion s’engage aux côtés du Parc National des Calanques (...)

< >

Marseille : Interxion s’engage aux côtés du Parc National des Calanques pour la protection de l’environnement

samedi 20 février 2021

Principal fournisseur européen de solutions de datacenters de colocation neutre vis-à-vis des opérateurs télécoms et des fournisseurs de cloud, Interxion France annonce s’engager auprès du Parc national des Calanques, le 1er parc national périurbain d’Europe, pour un partenariat multi-projets visant la protection de l’environnement.

JPEG - 122.3 ko
©Parc national des calanques

C’est dans le cadre du programme de mécénat Entrepreneurs pour la Planète, qu’Interxion mettra à disposition du Parc national des Calanques, ses compétences ainsi que son expertise pour développer des solutions à impact positif pour l’environnement et le territoire. « Nous engageons nos compétences, capacités techniques et technologiques aux côtés du Parc, afin de les aider à répondre à des enjeux majeurs tels que l’hyper-fréquentation des sites naturels et leur protection », explique Fabrice Coquio, président d’Interxion France. « Nos équipes respectives travaillent aujourd’hui de concert pour délivrer des projets à impact positif et concret à l’échelle locale. Il est clé pour Interxion d’agir au plus près de nos sites de data center en soutenant des projets environnementaux ». En tant qu’opérateur de datacenters, Interxion est engagé depuis de nombreuses années pour réduire son impact environnemental. L’entreprise du Groupe Digital Realty, a ainsi récemment annoncé être neutre en carbone (scope 1 et 2) depuis fin 2020.

Créé en 2012, le Parc national des Calanques, avec près de 8 500 hectares terrestres et 43 500 hectares marins, a pour mission de protéger, accueillir et transmettre aux générations futures les patrimoines exceptionnels de son territoire. Niché au cœur de la Métropole Aix-Marseille Provence, il est le seul parc national périurbain d’Europe et le 10e parc national français, il figure parmi les hotspots mondiaux de biodiversité et abrite 200 espèces protégées à terre et en mer.

Il enregistre près de 3 millions de visiteurs à terre et en mer par an. Un chiffre, en constante augmentation, qui n’est pas sans avoir de répercussion sur l’environnement et le patrimoine associé. « Le principal enjeu est celui de la fréquentation croissante qui impacte les milieux naturels. Également, la mobilisation citoyenne autour de la biodiversité ; l’homme fait partie de la nature et les Parcs nationaux sont des territoires pour la recherche, l’éducation et la médiation », précise François Bland, directeur du Parc national des Calanques. « Nous avons choisi de rejoindre le mouvement Entrepreneurs Pour La Planète car il propose d’unir et de mobiliser l’ensemble des forces vives d’un territoire pour trouver de nouveaux modèles où "économie" et "écologie" ne s’opposent pas. La diversité des regards est importante. »

Une centaine de projets pour protéger l’environnement

PNG - 468.6 ko
© Interxion

A l’origine de la collaboration entre Interxion et le Parc National des Calanques, l’association d’intérêt général Entrepreneurs Pour La Planète. Lancé en 2019, l’association est un mouvement philanthropique dédié à la protection de l’environnement grâce à des actions de mécénat de compétences entre chefs d’entreprise et porteurs de projet d’un même territoire. La solution étant de mettre en relation des chefs d’entreprise désireux de s’engager pour une cause environnementale, et des porteurs de projet en quête de savoir-faire entrepreneurial pour pérenniser et développer leur activité. En moins d’un an, l’association a réussi son pari puisqu’elle héberge déjà plus d’une centaine de projets sur sa plateforme dont la moitié est accompagnée. Elle se déploie également au-delà de la région Sud, en Ile-de-France et depuis peu, en régions Rhône-Alpes et Grand Est. Enfin, elle a reçu en novembre 2020 le label de Partenaire Engagé pour la Nature, créé à l’initiative de l’agence Française de la Biodiversité (OFB) et du Ministère de la transition écologique, une reconnaissance supplémentaire pour son engagement en faveur de la protection de la biodiversité et du vivant.
Dominique GONOD #techsnooper

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.