Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille. Le Laboratoire d’Intelligence Collective et Artificielle (Lica) (...)

< >

Marseille. Le Laboratoire d’Intelligence Collective et Artificielle (Lica) vient de franchir une étape clé pour le futur Tiers-Lab des Transitions

dimanche 25 décembre 2022

Après avoir bouclé 3,5 M€, la Scop Lica (Laboratoire d’Intelligence Collective et Artificielle) vient d’annoncer l’achat d’une parcelle composée de 3 bâtiments dont une bâtisse du 17e siècle et de ses 6 000 m² de parc. Cette oasis urbaine, nichée dans le 4e arrondissement de Marseille accueillera le futur Tiers-Lab des Transitions. Fort de sa structure coopérative, fort de l’implication d’acteurs clés tournés vers l’intelligence collective, le social, l’innovation technologique, la rénovation bioclimatique ou encore l’agriculture urbaine, ce nouveau lieu rassemblera les compétences nécessaires pour se former et agir sur les transitions numériques, environnementales et sociétales.


Initié et piloté par le Lica en partenariat avec la foncière éthique et solidaire Bellevilles, l’achat du lieu par le Lica et ses partenaires est un premier pas vers l’ouverture officielle du Tiers-Lab des Transitions en septembre 2023.

Le Lica a réussi à co-investir avec le fonds de co-investissement de l’Anru et la foncière Bellevilles pour enclencher deux emprunts auprès de la Cepac et de la Banque Postale pour signer le rachat de l’ensemble de la parcelle. Tour de force pour la jeune Scop du Lica d’avoir su mobiliser 8 partenaires financiers autour de la table sur un projet à vocation sociale, environnementale et technologique : le fonds de co-investissement de l’Anru dans le cadre d’un programme d’investissement d’avenir intégré à France 2030, la foncière Bellevilles, la Banque des Territoires, France Active, le fond Pargest, le dispositif Scop’Invest, la Cepac et la Banque Postale.

Ce projet a été également rendu possible par l’ouverture du capital de la SCIC Tiers-Lab des Transitions à aujourd’hui 111 coopérateurs citoyens et 6 entreprises. Le capital reste ouvert ces prochaines semaines (via Hello Asso) afin de doter la SCIC d’un budget opérationnel suffisant et réunir de nombreux citoyens et acteurs économiques souhaitant participer à cette dynamique de gouvernance coopérative.

Le développement des tiers-lieux

La participation des citoyens à la co-construction de l’action publique et leur mobilisation autour des enjeux du Monde de demain connaissent ces dernières années un essor important : plateformes numériques de contribution, débats citoyens, mobilisation pour l’économie sociale et solidaire, think tank et tiers-lieux coopératifs. Face à un besoin sociétal et une crise multi-factorielle, le Tiers-Lab des Transitions, au cœur de la métropole Aix-Marseille Provence, a vocation à faire émerger des réponses économiques, démocratiques et opérationnelles.

Une dynamique fédératrice pour accélérer les transitions

Les nombreux liens tissés par le Lica, depuis sa création en 2017, avec citoyens, laboratoires de recherche, institutions publiques et organisations privées seront mobilisés pour :
- Organiser des parcours pédagogiques à l’attention des citoyen.ne.s sur les transitions environnementales, sociétales et numériques, en rendant accessible à chacun.e des travaux de recherche, d’innovations technologiques, d’approches low-tech, d’optimisation de ressources naturelles.

- Initier avec les Tiers-Lieux partenaires à Marseille une programmation culturelle et scientifique sur les transitions (avec notamment la Cité des Transitions, l’Épopée, la Friche Belle-de-Mai, la Base, Coco Velten...).

- Rendre visibles et faire vivre les transitions à travers une cantine solaire en partenariat avec « Le Présage », un espace de recyclage et de réparation issu du FabLab sur place, une plateforme de compostage et des jardins pédagogiques en agriculture urbaine.

- Ouvrir des espaces de coopération, de concertation pour préparer le futur et concevoir collectivement des réponses à travers des ateliers ouverts aux citoyens et acteurs économiques de la Métropole.

L’expérience de l’équipe du Lica sera pleinement mise à contribution sur différents thèmes :
o Démocratie participative : le Laboratoire a piloté l’Assemblée Citoyenne du Futur pour la ville de Marseille.
o Gouvernance coopérative & inclusion : le Lica co-pilote deux projets d’inclusion « Réalise Tes Rêves » et « HOP » sur plusieurs territoires en France et en outre-mer en mode gouvernance coopérative pour faciliter l’inclusion des personnes les plus fragiles dans notre société.
o Environnement et nouvelles technologies : le Laboratoire a accompagné la métropole Aix Marseille Provence pour le projet Diams, projet fédérateur pour améliorer la qualité de l’air.
o Numérique : le Lica a mis en place le service numérique Echos.life, application mobile, fer de lance de nouvelles modalités de valorisation de compétences et d’expérience dans des logiques de contribution - rétribution et sécurisées par la technologie blockchain.

Cette enveloppe budgétaire couvre l’achat et les travaux de rénovation du lieu. Le Lica prévoit une ouverture officielle du Tiers-Lab des Transitions pour Septembre 2023.

Amorçage des travaux de la bastide et des extérieurs

Déjà opérationnel en accueillant formations, tables rondes et autres événements culturels, l’achat du lieu par la Scop et ses partenaires permet avant tout de pouvoir démarrer les travaux de l’ensemble du lieu. Répartis en 3 bâtiments, une grange et un parc de 6 000 m², les travaux devraient durer 8 mois portés par un CPI (contrat de promotion immobilière) et sont pilotés par l’équipe de la foncière éthique et solidaire Bellevilles qui accompagne des projets hors du commun et dont la mission sera de sécuriser les délais et le respect du montant des travaux alloués.

La bastide, datant 17e siècle, sera le premier des édifices à être rénové. En tant que 1er élément démonstrateur des transitions environnementales, il s’agit de rénover énergétiquement cet ancien bâtiment pour le rendre plus vertueux en utilisant des matériaux biosourcés optimisant le confort thermique.

La grange de la bastide fera également partie des priorités du chantier pour devenir un FabLab. Ce véritable espace maker et créatif a pour ambition d’accueillir plusieurs projets en lien avec les besoins du quartier. Pour créer ce nouveau flux d’activité, l’attention est plus particulièrement portée sur l’agencement d’un mobilier agile et flexible qui permettra d’accueillir les différents projets qui y seront développés.

Enfin côté extérieur, il est prévu de rénover les 3 bassins qui ornementent le parc. Ancienne pépinière, la gestion de l’eau était alors primordiale et son écoulement fonctionnait par gravité. Les travaux permettront la remise en état et en service de ces bassins pour gérer intelligemment l’eau, en exploitant consciencieusement le puits fonctionnel présent dans le parc.

Pour Jérôme Gonzalez, cofondateur du Lica : « Nous sommes ravis de pouvoir finaliser l’achat de ce lieu exceptionnel en plein cœur de Marseille. Une fois les travaux terminés, le Tiers-Lab des Transitions pourra pleinement jouer son rôle d’acteur sociétal afin de sensibiliser, mobiliser le plus grand nombre et fédérer les forces vives pour adresser en particulier les enjeux des transitions écologique et technologique. »
La rédaction

À propos du Lica

Le Laboratoire d’Intelligence Collective et Artificielle), jeune SCOP innovante pilotée par une équipe pluridisciplinaire de 20 personnes, entreprend depuis avril 2017 d’impulser une dynamique de transformation avec les organisations et les citoyens pour que coopération rime avec développer de la capacité d’agir collectivement, choisir un numérique facilitant les transitions, rassembler des acteurs du publics et du privé pour imaginer des solutions équitables et durables. Laboratoire de recherche-action, Le Lica vise à tester, déployer et coupler des outils d’intelligence collective et numériques pour répondre aux enjeux de notre monde contemporain et offrir la possibilité de co-créer des projets collectifs, inclusifs et durables. Basée à Marseille et composée de 20 personnes, l’équipe se veut interprète et passerelle entre les institutions publiques et privées, le monde de la recherche et les citoyens, pour coopérer, pour réussir à imaginer des solutions collectives et faire face aux enjeux sociétaux qui nous traversent.
Plus d’info sur : lica-europe.org

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.