Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Le Rond-Point du Prado prépare sa renaissance

< >

Marseille : Le Rond-Point du Prado prépare sa renaissance

mercredi 23 septembre 2015

Démarrés en janvier dernier, dans la continuité de ceux du boulevard Rabatau, les travaux du rond-point du Prado, phase 2 d’un réaménagement de l’entrée de ville, sont en bonne voie. Et une visite de Guy Teissier, président de MPM, maître d’ouvrage de l’opération, s’est donc imposée. « Un nouveau rond-point encore plus arboré, doté d’espaces piétons élargis et d’une piste cyclable : voilà l’aspect que prendra bientôt le rond-point du Prado », commente le président in situ. L’objectif de cette grande réorganisation étant d’aboutir « à une entrée de ville apaisée, agréable et esthétique où chaque mode de déplacement trouve sa place ».

JPEG - 175.8 ko
Le Rond-Point du Prado prépare sa renaissance (Photo Philippe Maillé)
JPEG - 118.5 ko
Joël Vanni, directeur des Grandes infrastructures à MPM, Yves moraine maire LR du secteur et le président de MPM Guy Teissier
JPEG - 183.3 ko
Le nouveau boulevard Rabatau (Photo Philippe Maillé)

Le boulevard Rabatau ainsi que le Rond-Point du Prado et les boulevards qui y rayonnent ont longtemps été des axes très congestionnés. Depuis la mise en service du Tunnel Prado Sud en novembre 2013, le boulevard Rabatau a été libéré d’une partie de son trafic. Dès la livraison des travaux du boulevard Rabatau, MPM a enclenché la deuxième phase de l’opération : le réaménagement du Rond-Point du Prado et de ses abords.

Une voie très empruntée par la population

Longeant des ouvrages patrimoniaux tels que le Parc Chanot, le stade Vélodrome et le palais des Congrès, proche du Palais des sports, des parcs Borély et du XXVIe centenaire, ainsi que des plages du Prado, ce rond-point est une voie très empruntée. Le réaménagement du rond-point était donc devenu indispensable afin de pouvoir absorber un trafic bien plus conséquent que celui pour lequel il a été conçu.

Une réorganisation des transports en commun

Un parking relais sera créé aux abords du rond-point du Prado pour encourager les habitants à gagner le centre-ville en transports en commun. Une nouvelle gare de bus aux normes d’accessibilité PMR (Personnes à mobilité réduite) a été installée boulevard Michelet au niveau de la sortie du métro. Enfin, les arrêts de bus seront situés exclusivement en dehors du rond-point, pour préserver la fluidité de sa circulation.

Lieu de passage et poumon vert

JPEG - 178.4 ko
(Photo Philippe Maillé)
JPEG - 159.3 ko
(Photo Philippe Maillé)

Pour préserver cet aspect historique et garder ce poumon vert, MPM a tenu à préserver le côté arboré du rond-point en augmentant le nombre d’arbres proportionnellement à la taille du rond-point. Ainsi, le nombre de micocouliers va doubler grâce à la création d’un quatrième alignement d’arbres, gagné sur le vaste espace auparavant dédié aux voitures. Les trois rangées d’arbres déjà existantes seront également renflouées de quelques plantations.

Une place renforcée pour les modes doux

Un espace chaleureux réservé aux piétons
L’espace piéton sera élargi, pris sur celui alloué aux véhicules. Avec un cheminement dédié de 5 mètres de large tout autour du rond-point, les piétons bénéficient d’une place de choix sur ce nouveau rond-point. Pour rendre le lieu agréable à la promenade, un mobilier urbain qualitatif sera installé sur l’ensemble de cet anneau. Le revêtement du sol sera composé de calcaire, matériau particulièrement prestigieux qui rappelle les roches des calanques.

Place aux cyclistes
Une piste cyclable à double sens sera également aménagée tout autour du rond-point, entre deux alignements d’arbres. Seul le parvis devant l’entrée du parc Chanot ne peut être exclusivement dédié aux vélos, du fait du passage important de piétons et de véhicules entrant dans le parking. Les cyclistes pourront cependant y passer à vitesse réduite ou à pied. La piste cyclable sera reconnaissable par son enrobé bouchardé, donnant au sol un aspect qui se rapproche de la pierre naturelle taillée. Une nouvelle station de vélos en libre-service sera installée à la sortie du métro, aux abords du rond-point.

Des allées mixtes en zones 30
Les contre-allées, situées autour du rond-point ainsi que sur les avenues du Prado et de Michelet, sont des zones de circulation apaisée, limitées à une vitesse de à 30km/h. Elles ne feront pas l’objet d’un accès direct de l’anneau. Comme les pistes cyclables, ces zones 30 seront également couvertes par un enrobé bouchardé.

Kiosques, snacks et marchés

Le kiosque à journaux et les deux snacks seront repositionnés sur les espaces situés entre la voie de circulation et l’espace piéton, tout comme les emplacements temporaires tels que ceux du marché aux fleurs et de la restauration mobile. Leur accès sera donc largement facilité pour leurs clients.

Une œuvre monumentale aux portes du centre de Marseille

JPEG - 130.6 ko
Le Rond-Point final sur plan et l’espace au centre dédié à l’oeuvre monumentale(Photo Philippe Maillé)

Au cœur de l’alignement d’œuvres É
Le rond-point du Prado est situé dans l’alignement de l’axe Nord Sud symbolisé par l’alignement de monuments emblématiques de la ville : l’Arc de Triomphe de la Porte d’Aix, la fontaine Cantini sur la place Castellane puis l’obélisque de Mazargues. A la perpendiculaire de cet axe, au croisement même du Rond-Point, s’ouvre avec le Prado II une autre perspective donnant sur la mer et où est érigée la statue du David. Pour parfaire harmonieusement cet ensemble monumental, une œuvre prendra place au centre de ce rond-point stratégique, porte de la ville pour tous ceux qui arrivent de l’A55 et de L’A7, ou encore de la route de Cassis.

Une œuvre, symbole de l’entrée de la Ville

MPM a donc décidé de lancer un concours pour la conception et la réalisation d’une œuvre monumentale dont l’objectif est de créer une identité forte pour ce site qui côtoie les ouvrages historiques et les sites les plus modernes. Les règles du jeu sont imposées : « L’œuvre monumentale aura une vocation d’animation et de scénographie permanentes de la place (œuvre d’art et / ou fontaine, l’un n’excluant pas l’autre, mise en lumière, éclairages,) sur un espace contraint techniquement puisque la dalle du tunnel Prado Sud est affleurante (environ 5 cm de couverture) sur environ 60 % de la superficie de l’anneau central du rond-point du Prado ». Elle s’inscrira dans la perspective des 3 monuments situés sur le même axe. Budget estimé : 1.5 millions d’euros HT - Délais : remise des projets pour le 28 septembre 2015, choix du lauréat au premier semestre 2016 - Durée de la réalisation : 16 mois
Les travaux ont débuté le 5 janvier 2015 et devraient s’achever début 2016. Le coût de l’opération est estimé à 5,6 M€ TTC
Patricia MAILLÉ-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.