Recherche

Accueil > Provence > Economie > Marseille. Les bonimenteurs rois de la Foire ?

< >

Marseille. Les bonimenteurs rois de la Foire ?

dimanche 26 septembre 2021

Ils sont de retour après un sevrage de 18 mois. Les démonstrateurs ou bonimenteurs retrouvent leur scène, leur public, leurs clients à la foire de Marseille. C’est leur premier rendez-vous après la si longue absence, la diète, imposée par la Covid. Elle a généré un manque important. Financier mais aussi social. Là il faut reprendre l’entraînement, comme un athlète et ce n’est pas évident. Au bout de deux jours la fatigue, notamment vocale, est bien présente.

PNG - 946.3 ko
Ludovic Chazeau et Nelson Alibi - Profession : bonimenteur © Joël Barcy

« Essayer de faire rire les gens »

Ludovic Chazeau fait son one-man-show depuis près de 20 ans. Il a baigné tout petit dans les foires avec ses parents et a pris le relais. Il commercialise un « débouche-tout » écologique. Pour lui bonimenteur « c’est un vrai métier, c’est comme du théâtre, il faut être performant physiquement, essayer de faire rire les gens et leur faire passer un bon moment ». Il mêle humour et technique et ça passe.

« ça fait du bien de retrouver mon métier de prédilection »

Sur le stand voisin Nelson Halabi a la même gouaille, le même humour, dans un domaine très différent. Casquette visser sur la tête, il se revendique Creusois « même si ce n’est pas évident en me regardant ». Il vend un « extracteur de jus » qui fait tout, démonstrations à l’appui. Là aussi le public est conquis et repart avec le produit. Pendant ces 18 mois il a dû changer de métier et se transformer en livreur faute de salon et de foire. Aujourd’hui « ça fait du bien de retrouver mon métier de prédilection. Je suis déjà épuisé au bout de deux jours mais on ira jusqu’au bout ». La recette d’un bon démonstrateur « une bonne étude du comportement humain et de la gentillesse ».

Ils sont nombreux dans le hall à vendre toutes sortent d’ustensiles entraînant des attroupements plus ou moins vastes. Chacun défend son produit comme l’acteur son texte. Il reste plus d’une semaine à tenir le rythme effréné des démonstrations en tout genre. Une performance !
Propos recueillis par Joël BARCY

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.