Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Marseille. Méditerranée du Futur : Un 3e acte placé sous le signe de l’investissement

lundi 25 novembre 2019

Après les deux premiers actes, consacrés au climat en 2017, à la jeunesse et à l’innovation en 2018, "Méditerranée du Futur" Acte 3 place les investissements sur les deux rives au cœur des échanges de ce mardi 26 novembre 2019.

JPEG - 88.3 ko
Méditerranée du Futur acte 2 (Photos Robert Poulain)

Pour la 3e année consécutive, Méditerranée du Futur, rendez-vous du développement et de la coordination méditerranéenne organisé par la Région Sud, se tiendra ce mardi 26 novembre 2019 au Palais du Pharo à Marseille. Ouverte sur la rive sud de la Méditerranée, inspirée par ses multiples origines, depuis l’antiquité, la Région Sud est au cœur des enjeux futurs de l’espace méditerranéen. Si le premier acte proposait « un engagement commun pour les accords sur le climat  », la deuxième édition a placé la jeunesse et l’innovation au centre des débats. En toile de fond de Méditerranée du Futur, une thématique centrale : « comment œuvrer ensemble à la création d’un environnement favorable à la jeunesse et à l’innovation en Méditerranée ? » Pour mener à bien ce projet, Méditerranée du Futur a réuni autour de la table les représentants des gouvernements méditerranéens, les autorités régionales et locales, les experts d’organisations locales comme internationales, des jeunes entrepreneurs et des représentants du milieu universitaire. Avec un objectif commun : dessiner la Méditerranée de demain ! De l’innovation à l’entreprenariat au développement, un changement s’opère en Méditerranée par les jeunes bâtisseurs de la ville méditerranéenne du futur et les développeurs de projet innovants par le biais de la coopération entre les différents acteurs méditerranéens. Pour cet acte III, en réunissant des intervenants de haut niveau en provenance de toute la Méditerranée, l’accent sera mis sur 3 thématiques principales pendant cette journée dédiée à la coopération euro-méditerranéenne :
Trouver des projets ambitieux à financer sur les deux rives
Des grands projets d’infrastructures (TGV, Datacenter, Station d’assainissement…)
Des projets de jeunes entreprises innovantes (BioTech, FoodTech, Education, IoT, Environnement…)
Des projets territoriaux et de coopération (Urbanisme, Agriculture…)

Rencontrer les acteurs clés de l’investissement dans un cadre privilégié
Les acteurs politiques de premier plan (Ministres, Ambassadeurs des pays méditerranéens)
Les acteurs institutionnels incontournables (Banque Mondiale, BEI, AFD,…)
Les grands investisseurs privés de la zone (Africinvest, France Invest, Ardian…)

Détecter les opportunités d’investissement en Méditerranée
Tables rondes avec des experts sur les problématiques économiques de la Méditerranée et les opportunités d’investissements
Présentations des grands projets en cours dans l’intégration numérique et la transition écologique

Ce sont 100 projets emblématiques qui sont en recherche de financements sur les deux rives. Des projets ambitieux et stratégiques pour la Méditerranée et pour accélérer son développement. Invest in Méditerranée du Futur !

Programme

Palais du Pharo à Marseille - 26 novembre 2019
Auditorium

08h00 : Accueil des participants
09h00 : Introduction du Président de Région, Renaud Muselier
09h10 : Keynote 1 - « Les enjeux d’Invest in Méditerranée du futur »
09h50 : Keynote 2 - « L’Innovation dans le spatial en Méditerranée »
10h00 : Table ronde n°1 - Pourquoi investir dans les territoires de la Méditerranée ?

11h10 : Keynote 3 - « Dynamiser le potentiel de recherche médicale en Méditerranée »
11h30 : Témoignage de projets méditerranéens réalisés - Success stories

14h00 : Keynote 4 - Data Center Advisor to UN Sustainable Development
14h10 : Table ronde n°2 - Comment et pourquoi investir dans les projets de coopération en faveur du développement des territoires en Méditerranée ?
15h00 : Table ronde n°3 - Focus Transition énergétique / énergie renouvelable en Méditerranée : quels grands projets à l’œuvre pour créer le monde demain ?
15h50 : Keynote 5 - Interxion
16h00 : Table ronde n°4 - Focus Numérique - Quels projets pour une intégration numérique en Méditerranée ?
17h15 : Cérémonie de remise des prix du Concours Entreprises Innovantes
17h30 : Discours de clôture

Salles de sous-commission - ateliers

14h00 -17h00 // Salle 1 : Session « Entreprises innovantes »
15 pitchs de start-up présélectionnées (5 minutes par société) - Tickets d’investissement visés : de 200 000 € à 2 M€

14h00-15h30 // Salle 2 : Session « Grands projets d’infrastructure » - Tickets d’investissement visés : plusieurs dizaines de millions d’euros

15h30-17h00 // Salle 3 : Session « Projets territoriaux / coopération en Méditerranée » Tickets d’investissement visés : de 300 000 € à 2 M€

A partir de 10h30, en parallèle des différents temps de l’événement, présence :
• D’ateliers sur les dispositifs de financement notamment européens et régionaux,
• De stands de présentation de solutions innovantes développées par des porteurs de projets de dimension méditerranéenne,
• De stands de présentation des partenaires de l’événement (ex. réseau des aménageurs…).
• D’un démonstrateur d’un projet urbain, sous la forme d’une maquette de l’opération Euroméditerranée 1

Introductions tables-rondes

Table-ronde n°1 : Pourquoi Investir en Méditerranée ?
Carrefour géostratégique entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, la région méditerranéenne est aujourd’hui à un tournant de son développement économique et démographique. À la suite des bouleversements de ces dernières années, les gouvernements ont lancé des réformes ambitieuses, afin de moderniser leur économie et créer un climat plus favorable à l’accueil des investissements internationaux. On observe une accélération de projets sur les deux rives de la Méditerranée qu’ils soient économiques ou de coopération, en particulier dans les secteurs suivants :
- l’agroalimentaire : la Méditerranée présente des conditions agro-climatiques variées permettant une production diversifiée, et offre des débouchés locaux et régionaux ;
- les énergies renouvelables, et notamment dans le solaire et l’éolien pour satisfaire des besoins énergétiques croissants ;
- les industries culturelles et créatives (ICC) : le développement des infrastructures numériques accompagne l’émergence d’une jeunesse et d’une classe moyenne avides de culture, et d’une production artistique stimulée par l’ouverture démocratique ;
- le transport maritime : la modernisation des infrastructures portuaires répond aux besoins d’opérateurs de transport de plus en plus intéressés par cet espace stratégique ;
- le tourisme enfin : le nombre de visiteurs au sein des pays du sud de la Méditerranée a été multiplié par 4 entre 1990 et 2010.
Lors de cette table-ronde inaugurale, des intervenants de haut niveau représentatifs de l’ensemble des pays de la Méditerranée (ministres, experts, entrepreneurs, investisseurs…) brosseront le portrait de ce monde en pleine mutation et présenteront des opportunités d’investissement dans « la Méditerranée du futur ! »

Table ronde n°2 - Comment et pourquoi financer des projets de coopération en faveur du développement des territoires en Méditerranée ?
11 ans après la création de « l’Union pour la Méditerranée », le partenariat euro-méditerranéen se relance aujourd’hui sous l’impulsion de la Région Sud/Provence Alpes Côte d’Azur et de ses partenaires sur l’ensemble du pourtour méditerranéen. De nombreux projets de coopération sont à l’œuvre, que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la culture, ou de l’environnement. Ils s’inscrivent dans une stratégie de dialogue resserré et d’actions communes visant notamment à faciliter l’emploi des jeunes, lutter contre les trafics et activités illégales, dynamiser l’innovation dans les PME, accompagner l’autonomisation des femmes, ou encore, créer les conditions d’un co-développement par l’échange de bonnes pratiques et la mutualisation de ressources et d’équipements. Mais, pour autant, comment financer ces projets de coopération ? quels instruments financiers peuvent-être mobilisés ? Quel rôle peuvent jouer les grands bailleurs de fonds publics et organisations financières nationales (AFD, Bpifrance…) et internationales (Banque mondiale, BEI, Banque africaine de développement…) ? Quelle peut être la place aussi des investisseurs privés dans le financement de ces projets de coopération au développement ?

Table-ronde n°3 – Transition énergétique / énergies renouvelables : quels grands projets à l’œuvre en Méditerranée pour créer le monde de demain ?
Les pays méditerranéens sont aujourd’hui confrontés à des enjeux communs sur l’énergie et le climat, qui appellent des réponses multilatérales de haut niveau et des initiatives privées ambitieuses. Ces enjeux apparaissent comme des opportunités pour bon nombre d’acteurs qui réalisent des projets d’envergure dans la région répondant à la fois aux défis écologiques et économiques. Lors de cette table-ronde, la parole sera donnée notamment aux grands acteurs du secteur énergétique qui participent notamment à la construction de centrales photovoltaïques sur les deux rives de la Méditerranée ou expérimentent des solutions innovantes en matière d’éolien marin. Ces exemples illustrent un nouveau type de partenariat euro-méditerranéen basé sur un principe de co-développement et de transfert scientifique et technologique entre les deux rives.

Table-ronde n°4 : Datacenters, smart city… Quels projets pour une intégration numérique en Méditerranée ?
Portée notamment par la demande d’une jeunesse avide de nouvelles technologies, d’applications mobiles et de contenus dématérialisés, le numérique est aujourd’hui une des pierres angulaires du développement des pays de la Méditerranée. Pour accompagner cet essor de l’économie numérique, de nombreux projets d’infrastructures numériques (couverture THD, data centers géants…) sont actuellement en cours ou à l’étude, et suscitent l’intérêt croissant d’investisseurs publics et privés. Dans ce contexte, Marseille joue un rôle clé de hub de cette intégration numérique en Méditerranée, dans la mesure où les principaux câbles sous-marins qui connectent les flux de données entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient s’y rejoignent. En complément des projets d’infrastructures, les projets numériques en Méditerranée se portent également sur le champ de la coopération, qui portent par exemple sur la création de plateformes numériques pan-méditerranéennes dédiées à la diffusion de contenus éducatifs, ou à la conservation du patrimoine architectural et culturel. Au-delà, pour répondre à l’impératif de traiter intelligemment cet afflux de données numériques dans un espace méditerranéen fortement urbanisé, on observe l’affirmation progressive d’un modèle de « smart city » spécifique, dont plusieurs exemples seront présentés lors de la table-ronde.

Principaux intervenants

• Édouard Philippe, Premier Ministre
• Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
• Sergio Pimenta, vice-président Moyen-Orient et Afrique, Société financière internationale (SFI), Groupe banque mondiale
• Sahar Nasr, ministre égyptienne de l’investissement et de la coopération internationale
• Hugues Parant, directeur général de l’EPA Euroméditerranée
• Jean-Luc Allavena, Président et fondateur d’Atlantys Investors
• Stéphane Colin, Président d’Africinvest Europe
• Khaled Sedrak, Président de la société NXTVN
• Jean-Marc Fornéri, Président de Bucéphale Finance
• Pr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank
• Abdelkader Betari, Président d’Anima Investment Network
• Blanca Moreno Dodson, Directrice générale CMI
• Bernard Valéro, Directeur général de l’Avitem
• Emmanuel Noutary The Next Society
• Charles-Henri Malécot Directeur Général de STOA (fonds commun AFD / CDC)
• Claire Charbit Chef de l’Unité Dialogues Territoriaux et Migrations. Centre de l’OCDE pour l’entrepreneuriat, les PME, les Régions et les Villes
• Fabrice Coquio Président Interxion France
• Laurent Zylberberg Directeur des relations institutionnelles, internationales et européennes de la Caisse des Dépôts
• Jérôme Cathala Président du Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle (CMCA)
• Jean-Loïc Galle Président Directeur Général Thales Alenia Space
• Jean-Francois Marco Director of Development for France, Meridiam funds
• Myriam Schwartz Conseillère politique, fondation Solar Impulse
• Abdellatif Zaghnoun Director General of Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)
• Sébastien Minot Directeur-adjoint Département Afrique - Conseiller des Affaires étrangères.
Plus d’info : mediterraneedufutur.com

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.