Recherche

Accueil > Aix Marseille > Marseille. Pernod Ricard redonne des étoiles aux Docks

>

Marseille. Pernod Ricard redonne des étoiles aux Docks

samedi 5 juin 2021

C’est à la mi-juin qu’ouvrira, au sein des Docks Village de la Joliette à Marseille, Mx. Ce futur lieu branché de la cité phocéenne, initié par Pernod Ricard, se compose de deux espaces événementiels, d’un restaurant, d’un bar, d’un concept store et d’un lieu expérimental immersif, le tout sur un espace de 1 000 m² sans oublier les 600 m² de terrasse de la place Paul Ricard. Un concept qui peut croire en sa bonne étoile, la badiane.

JPEG - 204.4 ko
Une sculpture monumentale trône au milieu du comptoir du bar @Pernod Ricard

Mx, le nom sera rapidement célèbre. En effet, cet espace situé dans les mythiques Docks de Marseille rassemblera très vite le phocéen comme le touriste, la population dans sa diversité monde du jour comme celui de la nuit se succédant, se croisant, se rencontrant. Il va permettre de découvrir que, derrière l’anis, ne se cache pas qu’une boisson apéritive, que le produit se conjugue de bien des manières et qu’il a, fort de son histoire, ses histoires, toute sa place dans la modernité en se consommant avec modération : cocktails alliant élégance et innovation, plats salés, sucrés, tapas sans oublier les produits de Provence, tout ici célébrera un art de vivre sept jours sur sept du matin 10 heures jusqu’à 1 heure du matin voire plus pour toute manifestation particulière. Et comme il se doit, de multiple événements rythmeront ce lieu de vie. Ce sera notamment le cas sur la terrasse, baptisée "Cour Paul Ricard", forte de ses 70 places assises, avec une capacité montant jusqu’à 900 personnes en format "événement".

Un hommage à Marseille, ville multiple

JPEG - 329.1 ko
Et la pétanque ...©Pernod Ricard

Mais pourquoi "Mx" pour cet établissement implanté au pied du siège de Pernod Ricard France ? Marjorie Gauthier-Deblaise, sa présidente, directrice chez Pernod Ricard de projets Transformation et Stratégie-Immobilier-Retail, explique : « C’est ici qu’arrivait la badiane, l’anis étoilé, avant de rejoindre l’usine Ricard pour se mélanger ». Et, Il faut savoir, précise-t-elle, « que la confection du pastis nécessite un mélange de quelque 40 ingrédients ». Et pour arriver au nom, MX : « C’est un hommage à Marseille, ville multiple... ».

Entreprises, producteurs et artisans locaux

JPEG - 83.5 ko
Espace interactif et sensoriel ©Pernod Ricard

Marjorie Gauthier-Deblaise assure :« Cette opération est conduite avec des entreprises, producteurs et artisans locaux avec lesquels de nombreux partenariats et collaborations ont été mis en place. C’est notre responsabilité en tant que leader de mettre en avant les acteurs du territoire ». Une logique qui se retrouve dans le concept store qui propose des productions locales (savons de Marseille, biscuits, bonbons, huile d’olives, œuvres d’art de la mode… Mais aussi des objets collector de Ricard un domaine dans lequel le groupe a toujours su innover et un atelier de pastisologie. Le musée, dont l’accès est payant, a été réalisé par l’agence de scénographie Épatant : « C’est la seule entreprise qui ne soit pas du territoire mais ils étaient les seuls à répondre à nos attentes pour ce lieu où le visiteur sera acteur ». il est en effet invité à une expérience sensorielle qui permet de plonger dans des odeurs, des saveurs, de découvrir les diverses composantes de la boisson anisée ainsi que les secrets de cocktails. « On saura tout sur le pastis mais aussi le raki, l’ouzo... ». De retrouver les objets collector qui ont marqué l’histoire de Ricard. Puis il sera temps de partir à la découverte de Marseille à 360° en s’installant dans une Mehari équipée de simulateur de sensations. Un musée comme une invitation au voyage.

JPEG - 158.9 ko
Le restaurant peut accueillir 140 couverts, répartis pour moitié à l’intérieur et en terrasse @Pernod Ricard

Une invitation qui se retrouve aussi en cuisine. Le restaurant sera confié alternativement à des chefs en cuisine et pâtisserie. La lourde tâche d’inaugurer les lieux revient à Sébastien Richard et Sylvain Depuichaffray. Des ateliers de cuisine y seront proposés, comme des cours de dégustation et de mixologie, au sein du bar, 70 places assises, qui proposera aussi des tapas bistronomiques. Sébastien Richard raconte : « Nous sommes en résidence pour trois mois, de l’ouverture jusqu’au 15 septembre. Période pendant laquelle il nous est demandé des plats avec une connotation liée à l’anis. Je travaille donc sur des plats que j’ai créés en y incorporant, de l’anis, de la réglisse... afin de jouer sur les arômes Pernod Ricard ». 35 plats seront ainsi proposés à la gourmandise de la clientèle. Un repas qui pourra s’effectuer dans un réel confort acoustique grâce au travail accompli par Rubikle. Aurélien Dupuy précise : « Nous connaissons bien les forces et les faiblesse des Docks puisque nous y sommes installés. On a su gérer les phénomènes sonores avec un empilement style pop art et un revêtement du sol en textile. Nous avons également fait un gros travail sur les matériaux pour casser un phénomène de hall de gare. Après, nous sommes des enfants du pays, enfant j’allais régulièrement à Bandor, aux Embiez, on mesure ce que représente Pernod Ricard et nous avons été énormément guidés par la recherche de la convivialité ».
Michel CAIRE

Diaporama

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



  • MX Shop
  • Sculpture

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.