Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille. Première escale du Costa Toscana nouveau navire propulsé au Gaz (...)

< >

Marseille. Première escale du Costa Toscana nouveau navire propulsé au Gaz naturel liquéfié (GNL)

lundi 7 mars 2022

La compagnie de croisière italienne, Costa Croisières a célébré l’escale inaugurale du Costa Toscana à Marseille, son nouveau navire propulsé au GNL, technologie de propulsion la plus avancée actuellement pour réduire les émissions. La cérémonie de remise des plaques a notamment réuni Renaud Muselier, Président de la Région Sud, Danielle Milon, vice-présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, et Laurent Lhardit, adjoint au maire de Marseille, ainsi que des représentants des autorités portuaires et touristiques locales qui ont souligné les engagements de Costa Croisières en faveur de la durabilité de son activité.

JPEG - 82.4 ko
Costa Croisières a célébré l’escale inaugurale du Costa Toscana à Marseille ©DR

Un navire symbole des engagements de Costa Croisières en matière de durabilité

La première escale du Costa Toscana à Marseille est « la traduction du manifeste de la compagnie pour un tourisme responsable, inclusif, et axé sur la valeur », qui réunit 10 engagements concrets en matières environnementale, sociale et économique, qui guident son orientation stratégique au quotidien. « C’est avec une grande fierté que nous avons organisé l’escale inaugurale du Costa Toscana à Marseille ce dimanche 6 mars avec tous les représentants de l’écosystème local », s’est félicité Mario Zanetti, Président de Costa Croisières. « Ce nouveau navire est l’un des plus innovants et des plus durables au monde grâce à l’utilisation du GNL, le carburant le plus avancé pour réduire les émissions à l’heure actuelle. Il propose aussi de nouvelles activités à bord telles que le restaurant Archipelago, ou à terre, avec des nouvelles excursions plus longues. L’ensemble de ces nouveautés permettent de valoriser toujours plus les communautés et territoires que nous visitons, tout en améliorant notre impact environnemental ».

En matière environnementale, le groupe Costa a été le premier à investir plus de 6 milliards d’euros dans le développement de technologies durables, dont le GNL, grâce auquel le Costa Toscana est propulsé. Cette technologie de propulsion est la plus avancée actuellement pour réduire les émissions, notamment celles d’oxydes de soufre (émissions nulles), de particules (réduction de 95% à 100%) et d’oxydes d’azote (réduction de 85%) et CO2 (réduction de 20%).

Costa a également été la première compagnie de croisière à adopter l’Index Environnemental des navires (ESI), l’une des premières à mettre en place la Charte Bleue à Marseille, et à être préparée au déploiement du branchement électrique à quai des navires.

Une escale qui témoigne de la relation étroite entre Costa Croisières et Marseille

La cérémonie d’inauguration fût l’occasion de rappeler l’attachement de longue date de la compagnie à Marseille et sa région, qui ont fait de la France le deuxième marché de Costa Croisières au fil des années.

Ce résultat est notamment dû à la culture et au patrimoine de la ville, qui réjouissent chaque année les milliers de passagers de Costa. « Marseille et sa région, où nous sommes présents depuis 1996, sont au cœur de l’activité de Costa Croisières en France, et nous sommes ravis d’avoir inauguré notre nouveau navire amiral avec nos partenaires vitaux de tous les jours tels que les agents de voyage », a déclaré Raffaele D’Ambrosio, Directeur Général France et Vice-Président de Costa Croisières. « Nous souhaitons par ailleurs continuer à collaborer avec l’ensemble des parties prenantes pour accélérer la transition durable des croisières et bénéficier encore davantage aux communautés locales ».

En effet, la compagnie est en retour désireuse de bénéficier directement aux habitants des territoires. Ainsi, l’emploi, les jeunes et la formation sont au cœur de sa démarche locale. A Marseille, la compagnie a récemment organisé une journée de recrutement en partenariat avec la CCI Aix-Marseille-Provence et l’équipe Mobilité Internationale de Pôle emploi afin de pourvoir 40 postes dans les métiers de l’hôtellerie, de l’animation et du divertissement. De plus, la compagnie a lancé la Costa Academy en faveur de la formation des jeunes à laquelle une soixantaine d’écoles, dont l’Institut Cadenelle, l’Escaet, le Lycée Saint-Vincent de Paul, et l’École Tunon Marseille, se sont inscrites.

Cette escale présage enfin de la relance de l’activité de croisières à Marseille pour la saison à venir, et symbolise la reprise réelle de l’activité touristique, que beaucoup attendaient dans la région.

Une démarche saluée par les élus locaux

Les élus ont également pu apporter leur soutien à la démarche durable de Costa Croisières lors de la cérémonie. « Je suis très heureux d’accueillir aujourd’hui à Marseille le "Costa Toscana", fleuron du groupe Costa utilisant la technologie de propulsion la plus avancée à ce jour en matière de réduction d’émissions. L’engagement de Costa en faveur de la transition écologique s’inscrit dans le droit fil du mouvement initié il y a peu par le maire de Marseille, Benoît Payan, en faveur de la création d’une zone de réglementation des émissions de polluants atmosphériques en mer Méditerranée, encore renforcé il y a quelques jours dans le cadre de la Conférence internationale des maires de la Méditerranée à Florence », a déclaré Laurent Lhardit, adjoint au maire de Marseille en charge du dynamisme économique, de lʼemploi et du tourisme durable.

« Soutenir la croisière est pour nous une évidence car, avec le Club de la croisière et sa formidable équipe, nous partageons des valeurs fortes et une vraie ambition : le développement d’une croisière responsable, qui œuvre pour que partout en Méditerranée, l’environnement mais aussi le cadre de vie des résidents soient préservés. Ensemble nous sommes au service d’une Provence, terre de croisières
maritime et fluviales engagée dans un autre tourisme
 » ? a déclaré Danielle Milon, Maire de Cassis, 2e vice-présidente de la Métropole déléguée à l’Attractivité du territoire et au Tourisme, Présidente de Provence Tourisme.

« La Région Sud, aux côtés de ses partenaires, fédère les énergies pour développer une économie maritime toujours plus respectueuse de notre environnement. Nous avons mis en place des labels et dispositifs comme la certification "Ports Propres Actifs en Biodiversité" ou "Escales Zéro Fumée" qui mobilise plus de 30M€ autour de solutions innovantes dans les ports de Toulon, Nice et Marseille. La filière croisières est constitutive de l’économie maritime et de l’attractivité touristique de notre région
Sud, leur activité n’est pas incompatible avec la préservation de notre patrimoine environnemental. C’est là, le sens de notre présence aujourd’hui à bord du Costa Toscana, navire de croisière entièrement propulsé au GNL. A travers cette initiative présentée à Marseille, la compagnie Costa, acteur pionnier de la croisière en Région, participe à la valorisation d’une filière qui s’engage pour garantir son développement, dans le respect de l’environnement et de la santé des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur
 », a déclaré Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.