Recherche

Accueil > Culture > Marseille Provence 2013 > L’événement Capitale > Marseille Provence 2013 : Le troisième acte de Métamorphoses qui invite (...)

< >

Marseille Provence 2013 : Le troisième acte de Métamorphoses qui invite à la construction de « La Ville éphémère » a démarré ce mardi 1er octobre pour se terminer le dimanche 6 octobre sur l’esplanade Bargemon

mardi 1er octobre 2013

JPEG - 175.5 ko
Les habitants s’activent à la construction de la Ville éphémère sur l’esplanade Bargemon (Photo Philippe Maillé)
JPEG - 122 ko
(Photo Philippe Maillé)
JPEG - 89.2 ko
(Photo Philippe Maillé)

Une semaine pour construire ensemble une ville utopique tel est le dernier défi lancé, dans le cadre du festival Métamorphoses, par Lieux Publics. Une performance inédite qui va voir pousser une ville éphémère en carton sur l’esplanade Bargemon. C’est avec la participation des habitants, une semaine durant à partir de ce mardi 1er octobre que cette ville éphémère se bâtit à raison de 5 bâtiments par jour. Le plasticien Olivier Grossetête accompagné de plus de trois mille personnes, va ainsi élever une vingtaine de bâtiments de différents volumes pour donner forme et vie à cette ville. Ville utopique, certes mais qui met en œuvre une démarche du faire-ensemble du bâtir ensemble qui ne l’est pas. En implantant une fiction dans notre espace quotidien, « cette ville éphémère va perturber notre perception de la ville contemporaine. Elle deviendra une nouvelle agora publique au fur et à mesure de son élévation  », souligne Pierre Sauvageot, directeur de Lieux Publics. En continu pendant l’élévation, cet espace deviendra un lieu de vie, de réflexion et de créativité. En effet, une revue de presse quotidienne animée par le collectif DaZibaos Anonymes passera au crible l’actualité sur un mode poétique. En fin de journée, il sera question de « La ville qui danse » qui mettra en mouvement et en musique ces monuments de carton. En récompense vers 19h30 « les soupes de chantier » seront à déguster. Le week-end, des intermèdes chantés et de poésie avec ProVocé et Artaud cité investiront cette ville sans nom. Le dimanche 6 octobre à 16 heures, le public pourra soulever les constructions, les faire bouger pour arriver à l’inévitable destruction.
P.M-C.
« La ville éphémère » s’élèvera tous les jours de 10 heures à 12h30 et de 14 heures à 19 heures.
Plus d’infos : Lieux Publics

Reportage photos Philippe Maillé

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.