Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > > >

< >

Marseille Provence 2013 : l’objectif de 10 millions de touristes devrait être atteint

jeudi 26 septembre 2013

JPEG - 119.2 ko
Flammes et Flots (mai 2013) : 400 000 personnes sur les 2 jours autour du Vieux Port (Photo Philippe MAILLÉ)

2 millions de touristes de plus que 2012 (soit 10 millions), tel était l’objectif que s’étaient fixé les organisateurs de Marseille-Provence 2013, il est en passe d’être gagné, tout comme celui des 10 millions de visites dans les manifestations estampillées MP2013. Tels sont les bons résultats annoncés le 25 septembre par Jacques Pfister, le président de la CCI Marseille-Provence, président de Marseille-Provence 2013, Daniel Conte, vice-président du Conseil général, président de Bouches-du-Rhône Tourisme et Christian Mourisard, président de l’Office de tourisme d’Arles, président de la fédération régionale des offices de tourisme. Seul point noir au tableau, « Le grand atelier du Midi » ne connaît pas les résultats escomptés.

JPEG - 86.7 ko
Jacques PFISTER président de la CCIMP (Photo Philippe MAILLÉ)

« Je retiens trois facteurs au terme des deux premières saisons - explique Jacques Pfister- premièrement l’ensemble du territoire a joué le jeu. Et, avec quel résultat ! Si on parle surtout de Marseille, d’Aix et d’Arles, des villes telles qu’Aubagne, Gardanne, Martigues, Istres et beaucoup d’autres ont accompli des choses remarquables. Le deuxième facteur réside dans le fait que la population s’est appropriée l’année capitale et ses grandes manifestations au-delà de toutes nos espérances. Et, donc, compte tenu de cela, des informations que nous avons obtenues auprès des hôteliers, nous pouvons dire que notre objectif de 10 millions de touristes, en septembre nous avons dépassé les 8 millions, va être atteint tout comme celui des 10 millions de visites ». Fort de cela, il indique : « Nous travaillons déjà sur les années à venir. Il y a en effet trois cas en matière de capitale européenne : ceux qui échouent, ce n’est pas notre cas ; ceux qui réussissent mais ne poursuivent pas, et ceux qui s’appuient sur leur succès pour poursuivre, comme Lille, nous nous inscrivons dans cette logique  ».
Daniel Conte ajoute : « Les professionnels du tourisme ne sont pas mécontents, ce qui veut dire qu’ils sont contents et donc nous aussi. Alors que la saison a été catastrophique en France, nous nous en sortons plutôt bien. Et toutes les communes du département qui ont participé à l’aventure ont connu le succès. Aix-en-Provence a vu ainsi croître ses réservations hôtelières de 26%, un record. Et, non seulement nous voyons le nombre de touristes augmenter mais aussi notre pourcentage d’étrangers, plus 13 % cette année, avec les américains, les japonais... qui reviennent  ».
Ainsi, par rapport à 2012, 80% des cafés-restaurants constatent une fréquentation en hausse lors du week-end d’ouverture du Mucem et du passage de la transhumance à Marseille, et deux-tiers pour le week-end « Entre flammes et flots ». Et, sur ces trois grands événements, la clientèle des cafés et restaurants est composée de façon égale par plus de touristes (40%) et plus de locaux (40%).
Christian Mourisard explique pour sa part : « Sur Arles, le tourisme représente entre 28 et 29% de notre activité économique, et, en matière de tourisme, c’est le tourisme culturel qui est notre moteur ». Puis d’indiquer que MP2013 «  répond à nos attentes, notamment avec un développement du tourisme tout au long de l’année. Chez nous l’hôtellerie augmente peu, mais c’est normal, nous partons de haut. C’est la restauration qui connaît une forte progression ».
Difficile de mesurer tous les impacts de MP2013, notamment en matière d’emplois, cependant sur le premier semestre, Pôle Emploi estime que l’événement a déjà permis la création d’au moins 759 offres d’emplois, dont les trois-quarts ont été satisfaites. Trois familles de métiers concentrent les trois-quarts des offres enregistrées par Pôle Emploi : les métiers du tourisme (restauration, hôtellerie, accueil touristique...), ceux liés au transport de passagers et les métiers liés à l’accueil.
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.