Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille. Réenfouissement des vestiges de la Corderie : la lutte se (...)

< >

Marseille. Réenfouissement des vestiges de la Corderie : la lutte se poursuit pour sauver la carrière

dimanche 4 décembre 2022

L’opération signatures de la pétition contre le réenfouissement de la carrière antique de la Corderie à Marseille, portée par le "Collectif des défenseurs de la carrière antique de la Corderie" qui s’est tenue sous l’ombrière du Vieux Port, a rencontré un vif succès malgré une pluie parfois diluvienne.

JPEG - 74.9 ko
Operation pétition sous l’ombrière du Vieux-Port de Marseille (Photo Louis Alesandrini)

La carrière antique de la Corderie a été classée monument historique en 2018 par le Ministère de la Culture, après la mobilisation des Marseillaises et des Marseillais contre un projet immobilier ayant pour conséquence la destruction du site. L’État s’était pourtant engagé à la mise en place d’un parcours pour permettre au public d’y accéder en permanence. En décembre 2021, l’État prend la décision unilatérale de réenfouir le site archéologique de la Corderie.

Les associations n’ont pas pour autant lâché prise, notamment le très actif "Collectif des défenseurs de la carrière antique de la Corderie" qui via une pétition à signer en ligne ou sur papier lors d’opérations extérieures tente de faire changer de braquet le gouvernement. Ce samedi 3 décembre c’est sous l’ombrière du Vieux-Port que des membres du Collectif ont rencontré le public. Ils indiquent que les réactions sont multiples, certains parlent de « scandale » qu’il ne faut « surtout pas réenfouir », mais plutôt réaliser un musée in situ, que « c’est l’Histoire de notre Ville ». Certains posent des questions, ne comprennent pas « comment ont a pu détruire 80% du site archéologique ? ». Et nombreux sont ceux qui ont signé la pétition sans hésiter, et même des Anglais.

Le collectif est également intervenu la semaine dernière au Centre Bourse dans le cadre du Carré des écrivains et dimanche dernier, l’opération signature s’est déroulée sur la Canebière devant le palais de la Bourse. Le collectif de prévenir que « la lutte continue. Les opérations se poursuivent sur le terrain et toutes celles qui seront nécessaires pour défendre et sauver la carrière antique de la Corderie, de la dissolution en sable programmée par le Ministère de la Culture. L’État doit tenir ses engagements de 2017 et 2018, Le maire de Marseille doit agir ... »
La rédaction

La pétition en ligne

Non au réenfouissement de la carrière antique de la corderie, classée monument historique ! ICI

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.