Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Vente aux enchères au profit de la Croix-Rouge

< >

Marseille : Vente aux enchères au profit de la Croix-Rouge

mercredi 27 avril 2016

Les Terrasses du Port et la maison Leclere ont organisé ce mardi 26 avril une vente aux enchères exceptionnelle de l’ensemble des pixorama eBoy imprimés en grand format au profit de la Croix-Rouge française à Marseille. Et en présence de l’acteur Avy Marciano

JPEG - 200.2 ko
Les représentants de la Croix Rouge et l’ensemble des partenaires de cette soirée vente aux enchères (Photo Robert Poulain)
JPEG - 214.4 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 292.1 ko
14 Pixoramas ont été proposés (Photo Robert Poulain)
JPEG - 217.8 ko
Cette vente aux enchères a été dirigée par Me Damien Leclere (photo Robert Poulain)
JPEG - 198 ko
Julien Ruas, président de l’antenne marseillaise de la Croix-Rouge et l’acteur Avy Marciano (Photo Robert Poulain)

Après avoir exposé les œuvres cet hiver sur la promenade extérieure, les Terrasses du Port ont organisé ce mardi la vente aux enchères exceptionnelle de l’ensemble des pixorama eBoy au profit des actions de la Croix-Rouge française à Marseille. Œuvres grand format (2 m par 3 m), les 14 Pixoramas qui ont été proposés représentent sur une œuvre unique l’univers d’une grande ville dans sa globalité. Deux Pixoramas représentent notamment Marseille et sa mutation de ses dernières années. Cette vente aux enchères a été dirigée par Maître Damien Leclere. La mise à prix des œuvres a été de 1 000 euros.

Le travail des trois artistes à l’origine du collectif eBoy, Steffen Sauerteig, Svend Smital et Kai Vermehr, se base sur des formes individuelles pixelisées qu’ils modulent pour créer une représentation unique : le Pixorama. Chacun des personnages et des scènes est créé pièce par pièce par les trois artistes, chacun y apportant sa vision. Ils sont aujourd’hui mondialement connus pour leurs créations représentants des grandes villes internationales. Marseille, a été la première ville française à être pixelisée sous l’impulsion du designer marseillais Nicolas Mannoni, fondateur de marsdesign. Véritable balades urbaines et visuel à la « Où est Charlie » en version numérique, les Pixoramas permettent de retrouver mille et un clin d’œil au foisonnement culturel des villes qu’ils représentent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.