Recherche

Accueil > Provence > Politique > Marseille. inauguration de la permanence du parti de Renaud Muselier : (...)

< >

Marseille. inauguration de la permanence du parti de Renaud Muselier : ’Cap sur l’avenir - Nos territoires d’abord’

mardi 24 janvier 2023

Renaud Muselier, président de Provence-Alpes -Côte d’Azur vient d’inaugurer la permanence de son parti qu’il présente comme « 100% régional » : "Nos territoires d’abord" en présence d’un public venu en nombre

JPEG - 74.2 ko
Renaud Muselier vient d’inaugurer la permanence de son parti "Cap sur l’avenir -Nos territoires d’abord" (Photo Joël Barcy)

Au cours de cette soirée, Renaud Muselier a tracé les grandes ligne pour 2023. A présenté le nouveau site du mouvement capsurlavenir-sud.fr évoqué les grandes causes régionales avant de dévoiler le calendrier 2023 et l’organigramme définitif de Cap sur l’avenir.

Plus de 200 personnes ont participé à cette inauguration d’un mouvement qui, sans OGM, connaît une croissance rapide puisqu’il compte déjà 1 800 adhérents. Pour Renaud Muselier : « Notre parti avance. Aujourd’hui c’est un jour important puisque nous inaugurons notre permanence. C’est important une permanence, même s’il y en a de moins en moins. C’est l’endroit où on se rencontre, on se parle, on échange ». Il rappelle : « Nous regroupons des personnes issues de 14 partis. La porte est ouverte à tous à l’exception des extrêmes. Mais attention ce n’est pas ici que nous débattrons des retraites ou autres questions nationales. Nous sommes là pour réfléchir aux enjeux régionaux, territoriaux. On va parler de la lavande, des déserts médicaux, de la sécurité dans nos communes... ». C’est là sans doute une des raisons qui font que pas moins de 220 maires ont rejoint "Nos territoires d’abord". Renaud Muselier précise : « Je pense que c’est aussi lié au fait qu’ils ne savent plus s’ils peuvent faire confiance à ceux d’en haut ». Renaud Muselier ajoute d’ailleurs que son parti ne manquera pas, lors des prochaines élections, d’apporter son soutien à des listes, donner son label. « J’essaie de fabriquer des additions. Nous allons faire la promotion des jeunes, de la société civile. On a besoin de gens qui ne sont pas encartés. Nous allons rassembler pour battre le RN ».

Montrer ce ce que les jeunes attendent et ressentent

JPEG - 108 ko
Intervention de Loris Martin, référent jeunes (Photo Joêl Barcy)

Thomas Berettoni, premier adjoint au maire de Saint-Laurent du Var, conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur est le secrétaire général de cette organisation 100% régionale « Nos territoires d’abord ». Il ne cache pas sa satisfaction de voir de nombreux militants, autant de monde présent pour cette inauguration. Loris Martin, référent jeunes, signale que ce nouveau parti compte déjà plus de 170 adhérents de moins de 25 ans et annonce le lancement d’une grande tournée de la jeunesse du Sud, avec 3 réunions par département, partout dans la région. « L’objectif est de faire des propositions concrètes aux élus de notre territoire, qui montrent ce que les jeunes attendent et ressentent » Sylvie Casalta, entend pour sa part fédérer, où qu’ils soient, les amoureux du Sud afin qu’ils s’expriment, proposent, relaient les bonnes pratiques. C’est un homme de théâtre, Serge Noyelle, qui va travailler avec un collectif sur une vaste question, le savoir vivre au plus près des territoires. Il prévient : « Nous allons être des lanceurs d’alerte ».
Reportage vidéo Joël BARCY - Rédaction Michel CAIRE
Permanence au 18, rue du Lazaret - Marseille (2e)

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.