Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Marseille : le Centre de design Marseille Provence (CDMP) change de (...)

< >

Marseille : le Centre de design Marseille Provence (CDMP) change de direction

lundi 1er juillet 2013

JPEG - 63.9 ko
Jacqueline Regis lors de la dernière exposition qu’elle a mise sur pied au sein de la Galerie Montgrand (PHOTO P.M.-C.)
JPEG - 79.4 ko
Antoine Lazerges accroché à une licorne très spéciale de l’exposition Design animal (PHOTO P.M.-C.)

Ce samedi soir à 19 heures a pris fin l’exposition Design Animal au CDMP. Un moment particulier puisque cette exposition, énième au service du Design et de ses créateurs, étaient la dernière pour Jacqueline Regis et Antoine Lazerges, respectivement présidente et trésorier. En effet, les fondateurs du Centre de Design Marseille Provence (CDMP) tirent leur révérence pour des ailleurs. Point de crainte pour les passionnés de Design, le CDMP n’arrête pas pour autant ses missions, la relève est prise par Élodie Ternaux designer ENSCI et ingénieur co directrice de Materio à Paris qui succède à Jacqueline Regis avec Jean Francois Bellemere architecte et designer et éditeur design, à la présidence et Béatrice Gisclard designer Eco conception, comme trésorier. Une aventure de 15 années de bénévolat s’achève donc pour les deux partenaires afin d’écrire une nouvelle histoire « avec de nouveaux projets, toujours culturels », précise Jacqueline Regis. Avant d’évoquer l’avenir, elle revient sur le passé, celui qui a donné le jour au CDMP. « Je venais d’arrêter le théâtre avec l’Avant-scène et ma maison de production de cinéma à Paris, lorsque en 1998, Jean Mangion, alors aux Affaires culturelles, m’a demandé de créer un Centre de design à Marseille. Je ne connaissais pas trop le domaine mais j’avais la chance d’avoir un local de 250 mètres carrés, avenue de la Corse. Je me suis arrangée pour ouvrir une boutique de chocolat, de design et un espace de 150 mètres carrés d’exposition. » De fil en aiguille, de 5 000 euros de subvention attribués au début à l’association, au bout de 3 ans « j’avais 50 000 euros d’aide de la Ville, de la Région et surtout du conseil général qui a été un partenaire important sur de nombreuses manifestations. » Et, d’exposition en exposition, d’accueil et de soutien d’artistes nationaux et internationaux, le CDMP est devenu incontournable dans son domaine. Pour Jacqueline Regis et Antoine Lazerges, une fin n’est jamais une fin, les projets sont toujours l’actualité. Jacqueline va retravailler dans le théâtre. « Une carte blanche au MAC. Nous allons retravailler sur un Macbeth monté par un metteur en scène américain avec Kathi Kiss qui est psychiatre et qui s’occupe depuis 8 ans de théâtre avec tous les consulats. » Et, poursuit-elle : « On nous demande également d’organiser des conférences sur le Design et le projet qui me tient à cœur est la création d’un maison d’édition de Design. J’adore les années 50, 60, 70. Je souhaite réaliser des rééditions de ces années là comme, par exemple, les tables en formica. » Avant de se retirer du CDMP, Jacqueline et Antoine lui ont trouvé un nouveau lieu. Il s’agit d’un espace de 180 m² situé en plein cœur d’Euroméditerranée au 3, rue du Verger et 34, rue de la Joliette. Les travaux seront réalisés durant l’été pour une inauguration à la fin du mois de septembre. « Nous l’avons loué en attendant que la ville de Marseille entreprenne les travaux du local du 4, rue du Verger qu’elle nous a attribué. »

Patricia MAILLE-CAIRE

Contacts :
Jacqueline Regis aurora.com@aliceadsl.fr
Antoine Lazerges alazerges@free.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.