Recherche

Accueil > Aix Marseille > Tech > Medinsoft met l’alternance à l’honneur

< >

Medinsoft met l’alternance à l’honneur

vendredi 14 mai 2021

Le 18 mai 2021 est une date importante pour les étudiants à la recherche d’une alternance et les entreprises qui cherchent à recruter. Medinsoft lance MyMedinjob, une plateforme inédite en France pour mettre en relation les alternants et les entreprises du territoire. L’association des entreprises du numérique d’Aix-Marseille-Provence organise à la même date un forum Medinjob dédié à l’alternance.

JPEG - 90.2 ko
Stéphanie Ragu, Présidente de Medinsoft ©MA

La crise sanitaire n’a pas épargné les jeunes, notamment les étudiants réalisant des cursus en alternance. S’il était déjà difficile pour eux de trouver un contrat dans une entreprise, la situation actuelle n’a rien arrangé. Malgré la mise en place par l’État d’une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 8 000€ pour les entreprises embauchant des alternants, des freins à l’embauche -tels que la difficulté d’encadrement des collaborateurs en télétravail- persistent. Face à ce constat, Medinsoft a décidé d’agir pour ceux qui constituent l’avenir des entreprises et lance le 18 mai le dispositif MyMedinjob afin de rapprocher les étudiants à la recherche d’une alternance et les entreprises de la région.

En un seul clic accéder à des offres d’emploi

Accessible à l’aide d’un site web et d’une application mobile, la plateforme numérique innove par ses prouesses technologiques. Rapide et sécurisé grâce à l’utilisation d’une blockchain qui gère les identités (CV, écoles, offres) et l’échange d’information entre ces différentes entités, le dispositif stocke les CV récupérés auprès d’écoles comme Epitech, Polytech ou Miage ainsi que les offres d’emplois collectées sur les Job Board tels que Indeed ou Pôle Emploi afin de mieux les diffuser auprès de ses usagers par mail, sms ou encore via l’application Whatsapp. « Un étudiant peut se connecter en un seul clic et accéder à des offres d’emploi qui correspondent à sa recherche en deux minutes », affirme Stéphanie Ragu, présidente de l’association Medinsoft. Soutenu par la Métropole Aix-Marseille-Provence, MyMedinjob promet ainsi d’être un dispositif intuitif qui a pour ambition d’être dupliqué dans tous les secteurs et pour tout type d’emplois-jeunes, des contrats d’apprentissage aux stages en passant par des emplois saisonniers.

Dans cette perspective, Medinsoft organise à la même date, ce mardi 18 mai, un forum Medinjob totalement gratuit consacré à l’alternance qui se déroulera sous un format virtuel, diffusé en direct sur Oneforum, la plateforme de salons virtuels de l’association. Conférences, témoignages, tables rondes et ateliers pratiques permettront aux étudiants d’aujourd’hui et de demain de découvrir les métiers de la data science, de l’intelligence artificielle, du business development, du marketing, de la communication ou encore de la création (vidéos, graphisme, design…).

500 étudiants sont attendus pour cette édition spécial alternance

Si les entreprises spécialisées dans le secteur de la technologie et de l’information sont concernées par le recrutement d’alternants dans les métiers du digital, l’ensemble des secteurs d’activités peuvent avoir des besoins dans le domaine du numérique. « C’est le cas des hôpitaux en matière de cybersécurité ou bien des restaurants en community management », précise Stéphanie Ragu. Le dispositif est ainsi pensé pour permettre aux entreprises, de celles qui sont spécialisées dans le numérique à celles qui ont simplement besoin de main d’oeuvre digitale, de rencontrer, échanger, ou encore mener des pré-entretiens de recrutement avec les étudiants participants. 50 entreprises, 15 écoles, 10 partenaires tel que l’Apec et Pôle Emploi, ainsi que 500 étudiants sont attendus pour cette édition spécial alternance du forum Medinjob.

Un partenariat pour rapprocher l’école et le monde professionnel

Afin de sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat, Medinsoft annonce un partenariat avec l’association « 100 000 Entrepreneurs ». Les adhérents de l’association seront encouragés à intervenir au sein des collèges et lycées, dans les missions locales et les écoles de la deuxième chance, afin de préparer les jeunes aux métiers de demain.
Marion ALCAZAR

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.