Recherche

Accueil > Sports > Mercato OGC Nice : Les Aiglons et Mamadou Sakho, le mariage (...)

< >

Mercato OGC Nice : Les Aiglons et Mamadou Sakho, le mariage idéal ?

lundi 4 janvier 2021

L’OGC Nice n’a pas connu une première partie de championnat à la hauteur des attentes. Malgré un mercato estival marqué par de prometteuses recrues, les Aiglons végètent dans le ventre mou du classement. Pour remotiver les troupes, l’arrivée d’un « super » compétiteur est peut-être d’actualité. Son nom : Mamadou Sakho.

PNG - 655.1 ko
Pour Nice, Mamadou Sakho est l’assurance d’un meneur d’homme (Photo capture d’écran)

Le mercato d’été de Nice était sans conteste l’un des plus clinquants de la Ligue 1. Que ce soit Morgan Schneiderlin ou encore le Lyonnais Amine Gouiri… On pensait que les Niçois seraient en mesure de jouer les premiers rôles. Dix-neuf matchs plus tard, on est bien loin des places européennes et le bilan est plus que mitigé avec notamment une élimination précoce en Ligue Europa. Bilan : Patrick Vieira est passé à la trappe et a fait son arrivée sur le banc.

Recherche remplaçant pour Dante désespérément

Parmi les mauvaises nouvelles de ce début de saison, la sérieuse blessure du capitaine Dante (37 ans) est peut-être la plus préjudiciable. Le staff azuréen a vite compris à quel point le « vieux grognard » brésilien était précieux pour la stabilité défensive du groupe. Pour le remplacer dans son rôle de leader ni Robson Bambu ni Stanley Nsoki n’ont réussi à convaincre. Logique donc que le directeur du football Julien Fournier et son équipe cherche un guerrier des terrains pour arriver à le remplacer.

Mamadou Sakho, le profil idéal

Bob Ratcliffe, le propriétaire du club, a d’ailleurs dressé le portrait-robot recherché par le GYM. « Il faudra cibler et trouver le joueur capable de nous apporter un plus. C’est un poste essentiel. Derrière, nous avons dans notre équipe de très bons jeunes qui manquent plus d’expérience que de talent. » Si différents candidats intéressent les Aiglons, un semble se détacher. Le Français Mamadou Sakho (30 ans), sous contrat jusqu’en juin 2021 avec Crystal Palace, semble réunir toutes les qualités requises. Peu utilisé par son entraîneur ses derniers mois (4 matchs), il est en quête de temps de jeu. L’union entre les deux parties a tout l’air d’un ticket gagnant/gagnant.

A quelques encablures de l’Euro, l’International pourrait retrouver le devant de la scène et ainsi montrer à Didier Deschamps qu’il est encore de la partie. Pour Nice, Sakho est l’assurance d’un meneur d’homme, solide mentalement et qui connaît parfaitement les joutes de la Ligue 1. Sur le papier tout semble donc parfait. Trop beau pour être vrai ? Reste à savoir si toutes les parties s’entendront pour un accord. Dans tous les cas, les rapports entre dirigeants anglais pourraient faciliter les choses même en plein Brexit.
Fabian FRYDMAN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.