Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > Météorage : La Corse championne de France de la foudre

< >

Météorage : La Corse championne de France de la foudre

lundi 15 mars 2021

Et si la Corse n’était pas seulement la championne des journées ensoleillées et des températures clémentes ? Une étude de Météorage, spécialisé, comme son nom l’indique, dans les orages, montre que l’Ile de Beauté est la région française qui a subi le plus d’impacts de foudre en 2020.

JPEG - 57.3 ko
Photo illustration de Hagay Sobol

Ce classement très particulier n’est certainement pas à prendre à la légère. En effet, la foudre est l’un des déclencheurs d’incendies de forêt les plus fréquents, même en plein hiver. Plus loin, elle est la cause de nombreuses électrocutions. Faut-il également parler des habitations en flammes quand un éclair aventureux s’engouffre par la cheminée ? A moindre échelle, les coupures d’électricité ne sont pas rares, à la suite d’un orage souvent trop violent et chargé en… électricité ! Vous l’aurez compris, les études menées par Météorage sont loin d’être anodines et dans de nombreux cas, elles permettent d’anticiper les phénomènes au travers de messages d’alerte préventifs.

Une baisse importante du nombre d’éclairs

En décortiquant cette étude, il en ressort, en autres choses, que 2020 a été, en France, la deuxième année la moins orageuse depuis 1989. Un résultat que l’on doit en grande partie aux situations caniculaires, relevées notamment pendant l’été, combinées à l’absence d’humidité. Pour un ordre d’idée, en juillet 2020, on comptabilisait seulement 30 000 éclairs nuage-sol, pour l’ensemble du territoire métropolitain, contre plus 133 000 en moyenne, pendant la même période depuis 1989.

Le classement est donc tombé et la Corse est la région gagnante. Pas certain que cette récompense soit la plus enthousiasmante ! Avec 0,99 éclairs-sol au km2, l’île est très au-dessus de la moyenne nationale (0,55 éclairs-sol au km2) et même de la moyenne nationale des 32 dernières années (0,88 éclairs-sol au km2). Si l’on se réfère au classement départemental, les Insulaires devront se satisfaire d’une deuxième place derrière, le Gard (1,61 éclairs-sol au km2), en raison du record absolu (7,83 éclairs-sol au km2) détenu par la seule commune de Mandagout sur ce département.

Beaucoup moins d’orages que les années précédentes

Les Corses doivent ces bons résultats (sic) à la situation géographique de leur île, mais aussi son relief. Ainsi, malgré de très fortes chaleurs, durant la période estivale, le territoire a été moins souvent et moins longtemps en situation de canicule en 2020. De plus, les sommets culminant à plus de 2 000 mètres favorisent l’apparition de phénomènes orageux, mais aussi des situations de sécheresses moins importantes.

Il est également important de souligner que les orages, bien que toujours présents, étaient nettement moindre en 2020. D’ailleurs, 2020 est la deuxième année la moins orageuse des trois dernières décennies... derrière 2019. Une bonne nouvelle diront certainement certains qui affectionnent tout particulièrement l’astre lumineux.
Ange OLMETA

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.