Recherche

Accueil > Provence > Economie > Métierama ouvre ses portes jusqu’au 30 janvier dans le cadre d’un grand (...)

< >

Métierama ouvre ses portes jusqu’au 30 janvier dans le cadre d’un grand salon virtuel immersif

vendredi 29 janvier 2021

Le salon Métierama, en collaboration avec la Région Sud, la ville de Marseille et de nombreux acteurs économiques du territoire, a ouvert ses portes ce jeudi 28 janvier sous la forme d’un « salon immersif » en raison de la crise sanitaire. Il s’adresse à tous les jeunes de l’Académie d’Aix-Marseille et de la région, âgés de 14 à 25 ans, afin de les aider dans leur orientation professionnelle.

JPEG - 144 ko
Les responsables de l’association Métierama et les partenaires du salon lors de la conférence de présentation de l’événement au Club de la presse à Marseille. (Photo Bruno Angelica)

La 45e édition du salon Métierama est à destination à la fois des collégiens, lycéens, étudiants, sous la forme d’un « salon immersif de l’orientation ». L’ambition de l’association Métierama est d’en faire à l’avenir une plateforme permanente pour pouvoir conseiller au mieux les jeunes sur leur avenir professionnel. Avec l’absence de lieux pour faire se rencontrer jeunes et formateurs, le salon sait qu’il ne pourra pas accueillir les 20 000 jeunes habituels, mais espère en attirer au minimum 5 000 sur les 3 premiers jours qui seront réservés aux jeunes de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

De nouveaux métiers sont arrivés

« Nous avons dû nous adapter au jour le jour pour l’organisation », explique Patricia Castelbon Fabre, présidente de l’association Métierama qui précise que « l’objectif sera toujours de permettre aux jeunes de pouvoir trouver concrètement des réponses pour s’orienter ou se réorienter lors du salon. Notre association existe depuis 1981, des nouveaux métiers sont arrivés, et pour certains nous n’en connaissons pas encore l’existence. Il faut essayer de susciter lors du salon de bonnes sensations auprès d’eux, les mettre en contact avec un futur métier en leur montrant les gestes professionnels propres à chacun. »

Pionnier dans le pays, le salon est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable sur le territoire pour les jeunes concernés, leurs parents, les organisations professionnelles et les entreprises recruteuses. Cette année, la plateforme numérique et virtuelle conçue par Métierama et ses partenaires institutionnels doit permettre d’instaurer un dialogue entre les jeunes et les professionnels des filières et secteurs représentés (Pôle Emploi, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Ordre des Experts-comptables, Medinsoft…), les acteurs de la formation (Lycées professionnels, organismes de formation après Bac, et CFA…).

Marie-Florence Bulteau-Rambaud : « Nous constations les derniers temps un retour aux métiers artisanaux »

Métierama a ainsi dû innover avec cette édition virtuelle immersive qui utilise une plateforme innovante personnalisable, conçue par « Immersive-CoLab, société marseillaise dirigée par Pierre-Yves Perez. Grâce à leur avatar, les jeunes pourront découvrir les métiers et les formations, en échangeant avec des professionnels et des spécialistes des formations.

« C’est un espace où les jeunes trouvent concrètement des réponses précises à leurs questions », explique Marie-Florence Bulteau-Rambaud, élue de la Région Sud et présidente de la Commission Lycée, orientation, formation professionnelle, emploi et jeunesse. « La nouvelle loi a donné davantage de sens au rôle de la Région Sud, car elle peut désormais intervenir auprès de tous les publics scolarisés. Cette année, le salon mettra un peu plus en lumière les métiers manuels, car nous constations les derniers temps un retour aux métiers artisanaux. La Covid a peut-être accéléré le mouvement, car ces métiers manuels ont clairement une image moins péjorative auprès de notre jeunesse. C’est bien évidemment un mouvement magnifique, car le geste, dans la découverte puis l’apprentissage d’un métier, est de plus en plus important. »

Stéphanie Ragu : « Il faut savoir que 2 000 métiers apparaîtront dans le numérique entre les 5 et 8 prochaines années »

La nouvelle présidente de Medinsoft, Stéphanie Ragu, compte sur le salon pour mieux expliquer aux plus jeunes ce qui se cache derrière le numérique. « Il faut savoir que 2 000 métiers apparaîtront dans le numérique entre les 5 et 8 prochaines années », précise-t-elle. « Dans la cybersécurité, le cloud, l’immobilier, les transports, le secteur spécifique lié à la pollution atmosphérique et le traitement des déchets, et partout en France, des postes et nouveaux métiers vont se développer. Nous devons être là pour être assez rapides afin de mieux orienter les jeunes dans toutes ces voies qui vont s’ouvrir à eux. »

« Nous connaissons une pénurie dans notre métier »

Colette Weizman, nouvelle présidente du Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables de Marseille-Provence-Alpes-Côte d’Azur, entend mettre à profit le stand que sa profession tiendra pour susciter des vocations. « Nous connaissons une pénurie dans notre métier », dévoile-t-elle, « on ne trouve pas de collaborateurs aujourd’hui dans nos cabinets. On se bat pour avoir des jeunes en BTS. Nous avons une vraie difficulté d’attractivité, il faut le reconnaître. L’image ancienne de l’expert-comptable continue à lui coller à la peau. Et j’entends souvent dire à l’occasion de nombreux repas que je n’ai pas une tête d’expert-comptable ! Il faut arriver à casser cette image. Car notre métier est complètement différent aujourd’hui. La comptabilité devient de plus en plus accessoire, et nous faisons de plus en plus du conseil. Nous devons insister sur cette notion. Notre métier est au cœur de l’entreprise. »
Bruno ANGELICA

Pour participer au salon :metierama.com. Il est à noter : Le salon virtuel Metiérama s’adresse du 28 au 30 janvier aux jeunes du territoire Aix-Marseille-Provence Métropole. Puis il sera ouvert du 11 au 13 février aux jeunes de Nice, Toulon, Avignon, Gap et Manosque.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.