Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://sauvernoel.maregionsud.fr/

Accueil > Aix Marseille > Politique > Municipales à Marseille. Déclaration de Michèle Rubirola (PM) : "Nous pouvons (...)

< >

Municipales à Marseille. Déclaration de Michèle Rubirola (PM) : "Nous pouvons créer une unité municipale et une unité de projet..."

vendredi 3 juillet 2020

Michèle Rubirola, Printemps Marseillais, qui arrive en tête des suffrages à l’issue du scrutin du second tour, candidate au siège de maire de Marseille qui sera soumis au vote ce samedi 4 juillet lors d’un conseil municipal, revient via un communiqué sur « les manœuvres de bas-étages de la droite battue » évoquant notamment les tractations « de la droite avec le Rassemblement national » et parlant ainsi d’une « droite à la dérive ». Redit à Samia Ghali DVG ex-PS qui a remporté les15/16 son ambition de faire « des quartiers Nord une priorité »...

JPEG - 140.9 ko
Michel Rubirola Le Printemps Marseillais candidate ce samedi au siège de maire de Marseille (Photo archive /R.P.)

« Dimanche, les Marseillaises et les Marseillais nous ont placés largement en tête sur l’ensemble de la ville, dans les urnes et au conseil municipal, avec 13 000 voix d’avance sur la droite sortante. Pourtant, je suis consternée par les manœuvres de bas-étages de la droite battue, ne reculant devant rien pour conserver son pouvoir et déposséder les Marseillais de leur victoire, de leurs espoirs. Le risque est clair : celui d’une droite à la dérive, prête à tout, y compris se compromettre avec le Rassemblement National.
Demain, Marseille sera à la croisée des chemins, aucun choix dans l’hémicycle ne sera neutre. Par leur vote, les Marseillais ont dit leurs espoirs de changement, ils ont élu une équipe, validé notre projet et nous ont donné mandat pour le mettre en place au cours des 6 prochaines années. Ce projet, c’est celui d’une promesse : transformer Marseille, réduire les fractures trop nombreuses dans notre ville et proposer un plan d’avenir pour tous les habitants. Ce projet, c’est aussi celui d’une alternative qui met la priorité sur l’égalité de nos quartiers, du Nord au Sud, en appelant à un renouvellement des pratiques politiques. Ce sont des exigences que nous partageons avec Samia Ghali, ses colistiers, et les 2,89% des Marseillais qui ont voté pour son programme. Pour faire de cet avenir une réalité, je suis convaincue que le rassemblement le plus large de la gauche, des écologistes et des citoyens est la solution. J’ai rencontré Samia Ghali et je lui ai redis mon ambition de faire des quartiers Nord une priorité. A quelques heures de l’élection de la maire, je lui renouvelle mon appel au rassemblement et ma volonté totale ainsi que celle de l’ensemble du Printemps Marseillais de les voir, elle et ses colistiers, prendre part à l’exécutif. Ils ont toute leur place dans cette équipe. Mais je le dis avec gravité et détermination, l’avenir de Marseille ne doit pas se jouer autour d’une revendication individuelle. Je ne serais l’otage d’aucun chantage, je réfute ces pratiques bien éloignées des enjeux et j’invite Samia Ghali à faire de même. En votant pour moi et pour les listes du Printemps Marseillais, les Marseillais ont affirmé leur envie de changement d’équipe et de méthode. Nous pouvons créer une unité municipale et une unité de projet, nous pouvons faire de grandes choses pour défendre les intérêts de tous les Marseillais, sans exception.
 »

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.