DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Neymar - Alvaro : règlement de compte sur Twitter

< >

Neymar - Alvaro : règlement de compte sur Twitter

jeudi 14 janvier 2021

Après la défaite de l’OM en finale du Trophée des Champions, Neymar et Alvaro ont continué de se chambrer sur les réseaux sociaux, à la limite du correct. Une joute verbale qui tourne à la farce grotesque.

PNG - 197.3 ko
Alvaro-Neymar se sont lâchés sur les réseaux sociaux ©Twitters

Les deux joueurs ne s’aiment pas ! On l’avait déjà vu lors de la dernière confrontation entre les deux équipes. Une fois encore la rencontre entre le défenseur olympien et l’attaquant parisien a été virile mais cette fois correcte. Malheureusement, c’est après la rencontre que les joueurs se sont écharpés à coup de tweets peu aimables. Vincent Moscato, l’ex International de rugby et aujourd’hui chroniqueur radio, aurait pu dire à son ami Eric Di Meco : «  Y’en a marre des pleureuses, je leur mettrais bien une bonne salade de doigts aux gamins. »

Alvaro virile et presque correcte sur le terrain

A la décharge du Brésilien, le défenseur olympien y avait été de bon cœur sur la pelouse avec trois fautes pour les moins claires sur ses intentions et ses attentions envers le joueur du PSG. Si sur le terrain, Neymar a su contenir sa colère, il s’est donc lâché sur les réseaux sociaux en s’en prenant ouvertement à Alvaro : « Roi, n’est-ce pas Alvaro ? »

Escalade de tweets enfantins après le match

Une provocation à laquelle le sanguin défenseur n’a pas pu s’empêcher de répondre de façon un peu plus agressive : « Mes parents m’ont toujours appris à sortir les poubelles. Allez l’OM toujours. » S’en est suivi différents échanges peu affables avec notamment une réponse cinglante d’Alvaro dégainant une photo de Pelé en qualifiant Neymar « d’ombre éternelle du roi (posant avec 3 Coupes du Monde)  ». Ce dernier lui répondant une nouvelle fois : « Et toi tu seras toujours dans la mienne. Je t’ai rendu célèbre. De rien phénomène »

Une image peu glorieuse pour les joueurs et les clubs

Se pose réellement la question de la communication des joueurs sur les réseaux. Si un peu de « chambrage » ajoute une certaine touche de piment à ces classicos, la déferlante de messages laisse plus penser à un règlement de compte dans une cour de récréation. Reste à savoir maintenant quelle sera la réaction des deux clubs face à cette situation qui perdure et qui s’étale de plus en plus sur la place publique. De son côté, Vincent Moscato aurait certainement préféré une solution un peu plus virile. Rendez-vous le 7 février prochain pour le Classico et de nouveaux enfantillages.


Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.