Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Nice : Christian Estrosi rend hommage à la police municipale

< >

Nice : Christian Estrosi rend hommage à la police municipale

samedi 30 janvier 2021

C’est dans la cour de l’ancien Hôpital Saint Roch, futur Hôtel des Polices que Christian Estrosi le maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d’Azur a présenté le bilan de l’action de la police municipale de Nice pour l’année 2020. Aux côtés de Bernard Gonzalez, Préfet des Alpes-Maritimes, Luc Amkri, sous-préfet, directeur du projet de construction de l’hôtel des polices et Nadine Le Calonnec, directeur départemental de la sécurité publique, Christian Estrosi a souligné la qualité du travail fourni au quotidien par la première Police municipale de France dont 77% des Niçoises et des Niçois indiquent avoir une bonne image selon un sondage Ipsos.

JPEG - 173.8 ko
C’est dans la cour de l’ancien Hôpital Saint Roch, futur Hôtel des Polices que Christian Estrosi a présenté le bilan de l’action de la police municipale de Nice © ville de Nice

Dans ce cadre, Christian Estrosi a tenu à féliciter Richard Gianotti, directeur de la Police municipale de Nice et ses équipes « pour les excellents résultats » acquis tout au long de l’année 2020 marquée par une crise sanitaire sans précédents et l’attentat de la Basilique Notre-Dame avant d’indiquer avoir choisi l’Hôpital Saint Roch car « c’est un symbole. Celui d’un projet qui avance en parfaite complémentarité avec l’État et le ministre de l’Intérieur ». Un projet qui avance aussi grâce à la nomination d’un préfet dédié, en la personne de Luc Ankri. « Dans 3 ans désormais, c’est ici que Nice sera encore à la pointe de l’innovation en accueillant un hôtel des polices commun à la police nationale et municipale ».

« Ces objectifs vous avez fait mieux que les atteindre »

Christian Estrosi rappelle la feuille de route qu’il avait dressé l‘année dernière à Richard Gianotti, avec pour objectifs : « Plus de présence sur le terrain ; la lutte contre les incivilités et les atteintes au cadre de vie ; la lutte contre les regroupements qui empoisonnent la vie de nos concitoyens et qui sont générateurs de nuisances mais aussi de la présence de trafiquants de drogue : fléaux de notre société ». Et d’exprimer sa satisfaction : « Ces objectifs vous avez fait mieux que les atteindre vous les avez dépassés ». il met en exergue les plus de 84 000 appels (contre 77 000 en 2019) traités par le standard de la police municipale « ce qui démontre la confiance des niçois envers vous, envers les réponses que vous apportez ».

« Des femmes et des hommes présents sur toutes les catastrophes, les événements, les drames »

Le Maire de Nice souligne encore, en matière de lutte contre la délinquance, les 5 740 interpellations pour des faits criminels ou délictuels soit près de 34 % de plus que l’année 2019 pourtant déjà en augmentation (4 305 en 2019) ou encore les interpellations dans la lutte contre la drogue : + 99,6 %. Dans la lutte contre les atteintes au cadre de vie Christian Estrosi note les 6 067 infractions relevées, + 44 %, 3 358 verbalisations pour dépôts sauvages + 213 % par rapport à 2019, les 1 905 verbalisations pour jets de détritus, + 61 %. Il signale enfin, en matière de missions de sécurité publique générale, les 2 700 opérations communes de contrôles avec nos partenaires de la police nationale, des douanes, des impôts, de l’Urssaf, Inspection du travail… « Il y a des femmes et des hommes qui ont été présents sur toutes les catastrophes, les événements, les drames qui nous ont frappés en 2020 », poursuit le maire de Nice.

4 agents seront formés au pilotage des drones

Et d’insister : « Je le dis avec émotion, j’ai à Nice, non seulement la 1ère police municipale de France mais aussi la meilleure de France ». Ce qui n’empêche pas l’édile d’afficher son ambition de continuer ses efforts, en poursuivant la professionnalisation de la brigade cynophile « en faisant en sorte dès le mois de février qu’elle puisse être encore plus présente sur les axes majeurs de la ville notamment en fin de journée ». Il évoque également la poursuite du développement des nouvelles technologies notamment un centre d’hypervision à Saint Roch. « Nous développerons encore nos bornes d’appel d’urgence qui ont suscité près de 800 déclenchements et que nous installons près des écoles. Dans le sondage Ipsos réalisé avant l’attentat de la basilique, 79% des Niçois se déclaraient déjà favorables au dispositif et 70% pour les caméras ». Quatre agents seront formés au pilotage des drones « que nous allons acquérir dans le cadre de notre Agence métropolitaine des risques car on sait à quel point ces outils peuvent être utiles dans la gestion de crise ».

Christian Estrosi annonce à destination des policiers municipaux : « Au plan national, nous devons poursuivre notre combat pour la juste revalorisation de vos conditions statutaires et que je serai toujours à vos côtés pour cela ». De plus, il indique avoir ouvert une plateforme intitulée jesoutiensmapolice.nice.fr. « Je souhaite y recueillir des témoignages et des idées qui nous permettrons de constituer un livre blanc que je remettrai au ministre dans le cadre du Beauvau de la sécurité ». Il déplore à ce propos : « Dans quelques jours se tiendra « le Beauvau de la sécurité » au Ministère et je déplore que les polices municipales n’aient pas été associées, une fois de plus, à ces rencontres. Il est regrettable que dans le même temps le rôle primordial des polices municipales soit cité en exemple et que nous ne puissions faire valoir notre point de vue aux côtés de la Police et de la Gendarmerie Nationale ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.