Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Nice : la police municipale prend de la hauteur

< >

Nice : la police municipale prend de la hauteur

dimanche 9 mai 2021

Après le vote par le parlement de la loi sécurité globale permettant aux polices municipales de France d’utiliser des drones, Nice a investi dans 3 appareils.

JPEG - 111.6 ko
Photo illustration ©Destimed/RP

Déjà en mars 2020, au cœur du premier confinement, la municipalité avait été la première en France à utiliser des drones pour informer la population. En 2021, Nice sera encore innovatrice, avec des appareils volants qui serviront à la sécurisation de l’espace public.

Une formation pointue de 11 semaines pour les télépilotes

Bien maîtriser un drone n’est pas chose aisée et, pour l’occasion, les policiers suivront une formation assurée par la société Patrolair, basée dans les Bouches-du-Rhône. Sur place, les futurs télépilotes suivront un programme dispensé par des experts en aéronautiques et en opérations Drones qui forment notamment les troupes de l’Armée de l’Air et des Forces Spéciales. Cette étape durera 11 semaines et débouchera sur la délivrance de la licence de vol de télépilote. Les 4 représentants de la Police Municipale de Nice ont été sélectionnés après des tests d’aptitude et sur des compétences en matière de vidéo protection et de traitement de l’image numérique.

Un grand nombre d’interventions possible

L’utilisation d’un drone, dans le cadre des missions de sécurisation de l’espace public, permet de remplir des opérations dans des conditions extrêmes (eau, vent, poussière). Équipé des dernières technologies, l’objet volant est en mesure de lire une plaque d’immatriculation à plusieurs centaines de mètres. Il peut également être utilisé pour la sécurisation d’un grand événement, le suivi d’un véhicule dans la circulation, la lutte contre les incendies, la recherche et le sauvetage de personne, ou l’inspection de zones sinistrées… Le champ des possibles et donc vaste et il sera possible, à partir de cet été, de voir passer au-dessus des têtes ces policiers de nouvelle génération.
Mathieu SELLER

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.