Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Noël - Retour sur le centre-ville de Marseille : ses habits de fête, sa (...)

< >

Noël - Retour sur le centre-ville de Marseille : ses habits de fête, sa piétonnisation...

vendredi 20 décembre 2019

JPEG - 115.9 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )

C’est au sein de la CCI Marseille Provence que s’est tenue la présentation des diverses actions et manifestations qui rythment ces fêtes de fin d’année. Opération pour laquelle ont travaillé de concert la ville de Marseille, le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille-Provence, la CCI Marseille Provence, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Paca et la Fédération Marseille Centre. Cette synergie s’inscrit dans le cadre de l’aide de l’État attribuée à la ville de Marseille pour l’opération nationale « Revitalisation et animations des commerces ». Une opération qui fait suite aux mouvements sociaux de 2019 qui ont impacté nombre de centres-villes en France au rang desquels celui de Marseille. La candidature de la ville de Marseille et de tous les partenaires a été retenue et une subvention de 250 000 euros a été attribuée par le ministère de l’Économie et des Finances.

Un cœur de ville redynamisé

Cabane du Père Noël (Conciergerie Shopping et Père Noël), parades musicales, parcours gourmands, dégustations sucrées, spectacles oniriques, ateliers créatifs - Petits et grands découvriront un cœur de ville redynamisé, tout autant qu’animé notamment lors de trois journées exceptionnelles pour lesquelles le centre-ville a été piétonnisé : les samedis 7, 14 et le sera encore ce samedi 21 décembre de 10 heures à 20 heures. Jean-Luc Blanc, vice-président de la CCIMP, au nom du président Jean-Luc Chauvin, insiste sur l’importance de la revitalisation du centre-ville, l’importance de cette période pour le commerce, un an après le mouvement des gilets jaunes. Évoque les animations plus traditionnelles proposées dans le grand village de Noël installé sur le Vieux-Port jusqu’au 5 janvier 2020 : le Marché de Noël, la Foire aux santons, la Grande roue, le parcours artistique numérique. Solange Biaggi, adjointe au maire, en charge du Commerce exprime sa satisfaction de voir toutes les manifestations qui sont en place pour cette période de fête. Soulignant : « Et notre action en faveur de la redynamisation du centre-Ville ne s’arrête pas à la période de Noël elle s’inscrit dans un travail sur la durée comprenant la piétonnisation, l’accompagnement de porteurs de projet, la présence à de grands salons... Nous favorisons également la réalisation de projets emblématiques ainsi que des localisations à tarif préférentiel. Nous avons notamment le dispositif "Ma boutique à l’essai" qui permet à des créateurs de s’installer pendant six mois dans un local qui était vacant pour développer son projet. Et le dispositif Hammerson permet aux commerçants de refaire leur façade ». Guillaume Sicard, président de la Fédération Marseille-Centre se félicite à son tour : « Voila 15 ans que nous attendions qu’il y ait la piétonnisation, elle arrive. Elle permettra de savourer les illuminations, les animations, de faire ses courses dans les meilleures conditions ». Jean-Luc Blanc reprend : « Grâce aux institutions la première demi-heure de parking est offerte. La CCIMP -qui a négocié auprès des opérateurs un tarif préférentiel : -moins 40%- permet aux commerçants de les offrir à leurs clients. A la fin de sa journée de shopping, le client qui reçu un chèque parking de la part de son commerçant insère son ticket d’entrée dans la machine puis le chèque parking et n’a plus qu’à payer la différence. Les tickets sont valables un an ». Autre nouveauté mise en place par la CCIMP :« Une conciergerie au 73, rue Saint-Ferréol. Un espace où l’on peut bénéficier d’un service de consigne, d’informations et de conseil ou encore d’un prêt de chargeurs pour téléphone portable ». Guillaume Sicard, au-delà de Marseille, tient aussi à se faire l’écho de la création de Commerçants et Artisans des Métropoles de France (CAMF), une structure qui a vu le jour de manière informelle en janvier 2019 avant de se structurer en association : « En véritable expert de proximité elle a permis d’avancer intelligemment sur ces questions épineuses que sont les indemnisations des commerçants, la revitalisation des centres-villes ou encore la sécurité des salariés ».

"consommez local, consommez artisanal"

Monique Cassar, présidente de la délégation 13 de la Chambre des Métiers et de l’artisanat insiste à son tour sur l’importance des centres-villes : « Ils sont les piliers de l’attractivité économique de nos communes. Ce sont des lieux de vie, de consommation, de rencontres et d’échanges. Leur vitalité est essentielle pour les habitants et les usagers ». D’où l’importance que la Chambre accorde à la signature de chartes de soutien à l’économie de proximité qui permettent, dans les communes, de promouvoir le label "consommez local, consommez artisanal". Elle signale que 33 ont été signées dans les Bouches-du-Rhône et 200 dans la région. Puis de revenir à cette période de fête et à l’initiative mise en place par les commerçants et artisans : les ateliers découverte. Au programme des fabrications de décorations, création de cadeaux, découverte de savoir-faire, ateliers culinaires, dégustations... « Cela permet de ne pas avoir des fêtes simplement commerciales mais d’avoir un échange entre le commerçant, l’artisan et le client ». Martine Vassal, la présidente du Département 13 et de la métropole Aix-Marseille-Provence mettra en exergue, de son côté, la requalification du centre-ville de Marseille : « Les travaux s’arrêtent, ils ne reprendront que le 15 janvier ». Rappelant qu’ils visent « à améliorer le cadre de vie des habitants et renforcer le rayonnement de la plus vaste métropole en France ».
Michel CAIRE

Les Festivités

JPEG - 129.6 ko
(Photo Hagay Sobol)

Le Marché de noël & la Grande roue
Le Marché de Noël et la Grande roue forment, aux côté de la Foire aux santons, le Grand village de Noël, qui est installé sur le Vieux-Port de Marseille. De nombreuses activités artisanales seront représentées, sur le thème de Noël, avec 55 exposants sur le Marché de Noël. Des animations gratuites, principalement à l’attention des enfants, seront proposées, parmi lesquelles un chalet abritant un atelier maquillage, un chalet du Père Noël dans lequel les enfants pourront déposer leur lettre au Père Noël et se faire photographier avec lui. Des artistes de rue animeront le Vieux-Port pendant toute la durée des Fêtes de fin d’années avec de nombreux interludes artistiques en déambulation : sur des échasses, en musique, déguisés… Circassiens, clowns, jongleurs, magiciens investiront les allées du Marché. Ce grand Village de Noël sera le point de ralliement des différents sites emblématiques du parcours illuminé et animé qu’offre la ville de Marseille en cette fin d’année, tel un maître d’oeuvre d’un programme riche, étoffé, et inédit qui s’adresse à tous les publics.

Le Marché de Noël se tiendra jusqu’au dimanche 5 janvier 2020. La Grande roue sera ouverte au public jusqu’au 12 janvier 2020. Informations pratiques : Marché de Noël - Quai de la Fraternité jusqu’au 5 janvier 2020 - Tous les jours de 10h à 19h - Nocturnes jusqu’à 21heures les vendredis et samedis de décembre. Grande Roue - Quai de la Fraternité tous les jours de 10h à 23h.

La Foire aux santons

JPEG - 181.6 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )

Comme chaque année, des animations sont proposées tout au long de la Foire aux santons. Du lundi au dimanche, le public est invité à déambuler devant les étals des 25 artisans santonniers, au son des animations musicales proposées par les groupes folkloriques. Ce rendez-vous traditionnel et populaire participe à la création d’un véritable village de Noël sur le Vieux-Port en prenant place pour la 2e année consécutive sur le Quai du Port, dans la continuité du Marché de Noël, depuis La Samaritaine. La Foire aux santons est ponctuée d’animations principalement les mercredis, samedis et dimanches, comme des déambulations musicales et folkloriques, des ateliers du Santonnier (fac-similé d’un atelier, avec démonstrations, animations, explications …), des balades à dos d’âne. Rendez-vous donc pour découvrir les nouveaux « santouns » (petits saints) auprès des artisans santonniers toujours plus créatifs et passionnés ! La 217e édition de la Foire aux santons s’achèvera le dimanche 5 janvier 2020.
Informations pratiques : Foire aux santons - Quai du Port jusqu’au 5 janvier 2020 - Tous les jours de 10h à 19h - Nocturnes jusqu’à 21h les vendredis et samedis de décembre

La Foire aux santons, une tradition marseillaise
La tradition marseillaise de la Foire aux santons est née de la ferveur populaire pour la célébration de la Nativité et de l’apparition du santon. Trois vendeurs auraient exposé pour la première fois leur production sur le cours Saint-Louis en 1803. En 1808, la Ville autorise officiellement les vendeurs à s’installer cours Belsunce à partir du mois de décembre et jusqu’au 15 janvier. Au XIXe siècle, le lieu d’installation et la durée de la foire sont modifiés à de nombreuses reprises.

Marseille animée

Durant la période des fêtes de Noël, Marseille vivra aux rythmes des nombreuses animations prévues dans beaucoup de quartiers de la ville.

« En attendant noël »

Dimanche 22 décembre 2019 de 14h à 19h sous l’Ombrière -Quai de la Fraternité - Quai du Port - Quai d’Honneur
Défilé lumineux au départ de l’Hôtel de Ville jusqu’à l’Ombrière pour une installation sur scène : chorales de Noël, danses, karaoké géant et spectacle final avec magie et traditions de Noël.

Animations de fin d’année en cœur historique
Pour célébrer les fêtes de fin d’année, le cœur historique vous accueille pour une parenthèse enchantée jusqu’au 26 décembre 2019. Dégustations dans les rues, parcours découverte chez artisans et commerçants, animations et spectacles oniriques, piétonnisation ce samedi 21 décembre, cabane du Père Noël et conciergerie shopping…
Infos et programme complet : marseille-shopping.fr

◆ des œuvres inédites à observer dans toute la ville

JPEG - 99.6 ko
’Stella’Laurent Bolognini avec le soutien de Louise Alexander Gallery D.R.

« Stella 360 » Laurent Bolognini - La cour du Musée Cantini jusqu’au 5 janvier 2020
En collaboration avec « Chroniques » Biennale des imaginaires numériques. L’œuvre Stella s’inscrit dans le droit fil des travaux de l’artiste : une structure cinétique lumineuse dont l’effet visuel repose sur le phénomène de la persistance rétinienne. Reposant sur un mât, animée par trois moteurs, la tête de l’œuvre effectue des rotations sur un axe vertical et horizontal. La structure dessine deux sphères complètes (l’une à l’intérieur de l’autre respectivement de 1,5 m et de 3 m. Sa taille est de 5,60 m à son extrémité (pale à la verticale). Stella est une œuvre mobile à 360° générant 8 points de lumières. Sa programmation permet de jouer sur la vitesse des 3 moteurs de manière indépendante et sur l’intensité lumineuse. Depuis 20 années, Laurent Bolognini conçoit et fabrique des installations luminocinétiques destinées au spectacle vivant, aux expositions personnelles et collectives ou à de grands événements tels que la Biennale d’architecture de Venise, la Nuit Blanche parisienne ou la Nuit des Musées à Cassel. Les installations lumineuses de Laurent Bolognini s’inscrivent dans la continuité des pratiques cinétiques qui ont émergé au début des années soixante. Ses œuvres envoûtantes semblent révéler une autre dimension évoquant tantôt de lointaines étoiles ou une lumière dotée d’une vie propre. L’extrême vitesse des moteurs aidant, ce sont des dessins qui s’impriment sur nos rétines.
galerie-goutal.com/laurent-bolognini

JPEG - 128.1 ko
« Rythmus » Studio Chevalvert - Creation : studio Chevalvert (contributors : S. Buellet, A. Juracek, P. Paleta, J. Puyo) Technical development : Hémisphère, Chevalvert-Production : Mirage Festival-Dolus & Dolus -Original creation for Lyon-La Fête des Lumières 2018 (D.R.)

« Rythmus » Studio Chevalvert - La Vieille Charité jusqu’au 5 janvier 2020, du mardi au dimanche, à la tombée de la nuit à 18 heures. En collaboration avec « Chroniques » Biennale des imaginaires numériques
Dans « Rythmus », la main, et par extension le corps, deviennent les moyens pour se connecter à la fois à notre rythme biologique et à la sculpture interactive circulaire. « Rythmus » est une installation qui matérialise les battements cardiaques de deux personnes, qui face à face, sont connectées à un réseau circulaire de totems de lumière interactifs. Ces strates de lumière vont « vivre » en raccord avec le rythme de la fréquence cardiaque des utilisateurs. Une collection de tableaux interactifs, basés sur la notion de représentation du rythme cardiaque, vont se déployer et évoluer selon les concordances et différences des rythmes cardiaques des utilisateurs. Chevalvert est un studio de design visuel co-fondé par Patrick Paleta et Stéphane Buellet en 2007. Basé sur une approche du design ouverte, multidisciplinaire et transversale, le studio Chevalvert borde et conçoit les projets sans a priori, où la forme est au service de l’idée.
chevalvert.fr

JPEG - 120.7 ko
"La fleur" Cédric Le Borgne – œuvre en construction (D.R.)

« La Fleur » création 2019 de Cédric Le Borgne - Place Sadi-Carnot jusqu’au 5 janvier 2020 -En collaboration avec « Chroniques » Biennale des imaginaires numériques
Il s’agit là de l’installation d’une fleur géante dans un écrin urbain, sur la place Sadi Carnot. Par cette création originale l’idée de l’artiste est de confronter le monde urbain à la nature, dans un rapport de domination modifié. Le gigantisme de la fleur et sa mise en scène rééquilibre ce rapport. La force et la fragilité de la nature se rappelle à nous. Ce serait un miroir de nous-même, un mutant, une alerte, une vengeance, une utopie, un idéal, une pulsion de vie… Les œuvres de Cédric Le Borgne apparaissent et disparaissent dans le ciel, entre rêve et réalité. Elles contemplent la ville, l’explorent, la caressent, l’imaginent, comme le fait peut-être l’imaginaire des habitants, ou des passants. Leur voyage a commencé à la fin des années 90 : Cédric Le Borgne installe ses premières sculptures à Toulouse, dans les rues de son quartier, de manière « sauvage ». Depuis, elles parcourent le monde, Genève, Séoul, Londres, Singapour, Shanghaï, Moscou… En mettant en scène l’espace public, l’artiste veut avant tout célébrer la poésie du quotidien. La ville est pour lui un terrain de jeu, de rencontre et de partage.
cedricleborgne.com

« Les Méduses » Parade design, Ghislaine Coudert - La façade de l’Opéra jusqu’au 5 janvier 2020

JPEG - 143.9 ko
"Les Méduses" paradedesign (D.R.)

Cinq Méduses géantes prennent place entre les imposantes colonnes de l’Opéra à Marseille, conjugant ainsi une certaine fluidité et un esprit poétique au rythme architectural de cet édifice. Ces suspensions féériques s’habillent de lumière pour changer subtilement d’intensité colorées au gré d’une programmation interne. Une ambiance mystérieuse et poétique se crée ainsi, tel un ballet de lumière à la tombée de la nuit. Crées en 2015 pour le Festival lumière à Lausanne, ces méduses ont beaucoup voyagé depuis, notamment à Jérusalem en 2015, en Lituanie en 2018 dans le cadre de Light Festival. Depuis 1999, Parade Design conçoit des installations et scénographies lumineuses dans le cadre d’événements artistiques et culturels tels que la Nuit de musées, la Fête des Lumières… en France et à l’international. Son activité conjugue tissus et soufflerie dans la création d’œuvres lumineuses ventilées.
http://www.parade-design.fr/

Kermesse de Noël - Cours Belsunce et Cours d’Estienne d’Orves jusqu’au 5 janvier 2020 Horaires : tous les jours de 10h à 20h - Des manèges et animations pour les enfants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.