DestiMed

Accueil > Sports > OM : destination Turin pour Marley Aké

< >

OM : destination Turin pour Marley Aké

vendredi 29 janvier 2021

L’information a surpris les chroniqueurs et les supporters de l’OM. À 20 ans, Marley Ake footballeur professionnel depuis seulement deux ans, a été transféré à la Juventus Turin.

JPEG - 251.5 ko
De jeunes talents nés à Marseille attendent et espèrent toujours fouler la pelouse de l’Orange Vélodrome (Photo archives Destimed)

André Villas-Boas ne lui a jamais fait confiance

Avec vingt-six matchs sous le maillot blanc dont neuf cette saison, Aké n’a jamais été titulaire. Il entrait en fin de partie pour cinq à dix minutes de jeu. Face à la concurrence en attaque, son départ sous la forme d’un prêt dans un club de Ligue 2, était évoqué à la fin des matchs aller. En manque de temps de jeu, il souhaitait quitter l’OM pour progresser. Sa route va croiser celle de Franco Tongya, espoir de 18 ans de la Juve qui a signé à Marseille avec un montage financier équitable pour les deux clubs. À Turin, le petit Marley va continuer sa formation de jeune footballeur professionnel en s’entraînant avec Ronaldo, Dybala et Morata. André Villas-Boas ne lui a jamais fait confiance. Il a préféré Benedetto, Germain ou Radonjic. Après Isaac Lihadji parti à Lille, l’Olympique de Marseille ouvre la porte à un jeune talent.

L’histoire du club démontre que les jeunes footballeurs professionnels marseillais n’ont pas eu souvent leur chance à l’OM. Certes le maillot blanc est lourd à porter. La pression est importante sur les épaules des gamins qui veulent faire leurs preuves. Mais les entraîneurs n’osent pas les titulariser, ils ne veulent pas prendre ce risque.

On est loin des statistiques de l’Olympique Lyonnais qui à lancé plusieurs générations dans le football professionnel

Débuter au Vélodrome n’est pas un cadeau mais la chance sourit aux audacieux. En 1943, l’OM remportait sa sixième Coupe de France avec Jacques Delachet, Roger Scotti et Jean Robin formés au club. Entre 1981 et 1984, le groupe des Minots sauvait le club en Deuxième Division et l’aidait à retrouver l’élite. Lors de la saison 2014-2015, Marcelo Bielsa n’a pas fait confiance à Stéphane Sparagna, Bilal Boutoba, Baptiste Aloe où Wesley Jobello.

Cette saison, ils sont sept à avoir signé leur premier contrat professionnel. Aucun n’a joué. Ugo Bertelli, Cheick Souare ou Aaron Kamardin n’ont pas joué une minute en Ligue 1. Lucas Perrin et Christopher Rocchia chauffent le banc. Depuis 2004, les entraîneurs ont seulement fait confiance à quatre joueurs formés à l’OM : Samir Nasri, Mathieu Flamini, Maxime Lopez et Boubacar Kamara. On est loin des statistiques de l’Olympique Lyonnais qui à lancé plusieurs générations dans le football professionnel. Il devient urgent que l’OM donne leur chance à des jeunes talents nés à Marseille qui attendent et qui espèrent fouler la pelouse de l’Orange Vélodrome.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.