Recherche

Accueil > Sports > OM : une saison dans la tourmente

< >

OM : une saison dans la tourmente

mercredi 26 mai 2021

La cinquième place et la qualification pour la Ligue Europa sauvent une saison 2020-2021 ratée. Mais, un président démis de ses fonctions, trois entraîneurs, le centre d’entraînement envahi par les supporters ; quel club a fait pire que l’OM cette année en France ? Aucun.

JPEG - 90.7 ko
Jorge Sampaoli prépare la saison 2021-2022 avec Pablo Longoria (photo Wallis.fr/Laurent Saccomano)

À l’heure du bilan, la déception domine parmi les supporters. La deuxième place, à l’arrêt du championnat en mars 2020 à cause du coronavirus, était trompeuse sur les capacités de l’équipe pour être compétitive en Ligue 1 et en Ligue des Champions.

Sept ans après un parcours désastreux dans la plus belle des coupes d’Europe avec zéro point et aucune victoire, l’OM a été ridicule avec une victoire, cinq défaites et la dernière place du groupe. Ce bonnet d’âne n’a pas délivré un billet pour jouer la Ligue Europa en février.

En championnat, après une préparation perturbée par le Coronavirus, l’OM débutait la saison fin août par un succès à Brest (3-2). Le 13 septembre, le Classico au Parc des Princes se concluait par la victoire des Olympiens (1-0), la première depuis dix ans. Ces bons débuts en Ligue 1 étaient stoppés par la défaite face à Saint-Étienne (2-0), le 17 septembre, dans un Orange Vélodrome vide. La saison 2020-2021 s’est joué dans des stades sans public et tristes à cause de la Covid et des mesures sanitaires prises par le gouvernement. Ce n’est cependant pas une excuse pour expliquer les mauvais résultats et les points perdus par l’OM à domicile.

Les matchs nuls concédés à Marseille contre Lille (1-1) et Metz sur le même score, étaient les premiers mauvais résultats d’André Villas-Boas qui était déjà sous pression. La suite des matchs-allers était une succession de matchs nuls à Marseille, comme ceux face à Monaco et Reims et une défaite contre Nîmes. L’équipe était battue à Rennes et à Angers. Villas-Boas faisait des mauvais choix tactiques et les rapports entre les joueurs et le coach ainsi qu’avec la direction se dégradaient.

L’OM bouclait les matchs aller à la sixième place avec deux matchs en retard contre Lens et Nice, reportés à cause du coronavirus. La défaite à Monaco le 23 janvier , provoquait la démission d’André Villas-Boas le 2 février, pris dans la spirale des échecs et lâché par les joueurs. Mais le samedi 30 janvier est un des pires moments de l’histoire de l’OM. Une horde de supporters, membres des groupes des virages en colère et déçus par les mauvais résultats de l’équipe, envahissaient La Commanderie et provoquaient des gros dégâts matériels. La sécurité des joueurs et du personnel présent était menacée. Les images lamentables de ces incidents faisaient en boucle le tour des chaînes d’informations continues. Elles étaient aussi diffusées en Europe et dans le monde. Frank McCourt réagissait dans un communiqué. Plusieurs supporters étaient arrêtés par la Police et convoqués au tribunal correctionnel.

Humilié par Les amateurs du Canet en Coupe de France

Le 26 février, Jacques-Henri Eyraud cible depuis longtemps des supporters, quittait la Présidence du club. Il était remplacé par le directeur sportif, Pablo Longoria. Nasser Larguet, le directeur du centre de formation, assurait l’intérim au poste d’entraîneur pour six matchs de championnat. Le 7 mars, l’OM était éliminé et humilié en Coupe de France par les amateurs du Canet qui évoluent en quatrième division (2-1). Jorge Sampaoli prenait la direction de l’équipe le 10 mars et l’OM battait Rennes (1-0). L’Argentin a été nommé entraîneur en cours de championnat et n’a pas choisi l’effectif. Il a cependant réussi dans la douleur à qualifier l’OM pour la Ligue Europa en terminant cinquième. Il s’est déjà mis au travail pour préparer l’exercice 2021-2022. Sampaoli pourra imposer pendant la préparation sa philosophie de jeu et ses idées. Le mercato va être animé. Les départs et les arrivées vont se suivre à tous les postes. Il faudra faire les bons choix afin d’avoir une équipe compétitive en championnat et en Ligue Europa. Les 67 000 spectateurs qui remplissent l’Orange Vélodrome les soirs de grands matchs, rêvent de victoires et de trophées pour le plus grand bonheur de l’OM et de Marseille.
Gilbert DULAC

Le palmarès de la saison 2020-2021

Champion de France et directement qualifiés pour la Ligue des Champions : Lille et le PSG deuxième. Qualifié pour les tours préliminaires de la Ligue des Champions : Monaco troisième (si Manchester United remporte la Ligue Europa, Monaco sera qualifié directement). Qualifiés pour la phase de groupe de la Ligue Europa : Lyon quatrième et l’OM cinquième. Qualifié pour l’Europa Conférence League : Rennes sixième. Nîmes dix-neuvième et Dijon vingtième descendent en Ligue 2. Troyes premier et Clermont deuxième de Ligue 2 montent en Ligue 1. Le barrage opposera Nantes, dix-huitième de Ligue 1, à Toulouse troisième de Ligue 2.
G.D.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.