Recherche

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Opérette et concert : Le Chanteur de Mexico capté à l’Odéon de Marseille (...)

< >

Opérette et concert : Le Chanteur de Mexico capté à l’Odéon de Marseille et Andrei Korobeinikov enregistré à l’Opéra

jeudi 28 janvier 2021

« Faire contre mauvaise fortune bon cœur  »… En ces temps de crise sanitaire, de culture non essentielle et de spectacles annulés, aux côtés de la ville de Marseille, l’Opéra et l’Odéon ont décidé de faire leurs ce proverbe tiré de la comédie en latin de Plaute « Les Captifs ». Et pour ne pas être prisonniers d’un virus, c’est par les captations que les spectacles vous sont offerts à domicile sur les petits écrans.

JPEG - 119.5 ko
Au cours de la captation du « Chanteur de Mexico » ; les saluts. Photo Odéon de Marseille.

Ainsi, du côté de l’Odéon, c’est « Le Chanteur de Mexico », l’une des plus célèbres opérettes à grand spectacle signée Francis Lopez qui a fait l’objet d’un enregistrement audio et vidéo. Dirigée par Bruno Conti, cette production mise en scène par Jack Gervais réunit, outre l’orchestre maison et le Chœur Phocéen, Julie Morgane (Cri Cri), Caroline Géa (Eva) et Simone Burles (Tornada et Mme Bornin) ; du côté masculin de la distribution on retrouve Jérémy Duffau (Vincent Etchebar), Claude Deschamps (Bilou), Gilen Goicoechea (Zapata) Dominique Desmond (Cartoni), Antoine Bonelli (Bidache), Jean-Luc Epitalon (Miguelito) et Michel Delfaud (Atchi et Pablo).

Le jeune Vincent rêve de devenir une grande vedette de l’opérette. Il décide de quitter son pays basque natal pour tenter sa chance à Paris. Non sans peine, le chanteur se fait connaitre d’un impresario qui lui propose une tournée… à Mexico. Entre affaires de cœur et personnages inquiétants, le voyage ne sera pas de tout repos. Le meilleur des mélodies de Francis Lopez se retrouve dans cette partition qui fait alterner duos, grands ensembles et airs brillants. Pays basque, Paris, Mexico, Acapulco : c’est le dépaysement assuré.
Michel EGEA
La vidéo sera mise en ligne le dimanche 31 janvier à 17 heures sur odeon.marseille.fret sera disponible jusqu’au dimanche 28 février.


JPEG - 142.2 ko
Photo du concert ©Morgane Fouret

Andrei Korobeinikov joue Beethoven

Dirigé par Paolo Arrivabeni, l’orchestre de l’Opéra de Marseille vient d’accueillir le pianiste russe Andrei Korobeinikov, pour interprèter le Concerto n°2 pour piano et orchestre en si bémol majeur, première œuvre symphonique de Beethoven composée pour petit orchestre. Autre pièce au programme de ce concert, la symphonie n°8 dite « inachevée » de Franz Schubert. L’enregistrement audio de ce concert sera mis en ligne le dimanche 7 février à 17 heures sur opera.marseille.fr et sera disponible jusqu’au dimanche 7 mars.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.