Recherche

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Parade[s] : un délicieux prélude rossinien pour le Festival (...)

< >

Parade[s] : un délicieux prélude rossinien pour le Festival d’Aix-en-Provence

samedi 2 juillet 2022

Après deux années « off » pour cause de crise sanitaire, Parade[s] a retrouvé le cours Mirabeau pour faire le lien entre Aix en juin qui s’est achevé et le Festival qui ouvre ce lundi 4 juillet au Stadium de Vitrolles avec « Résurrection », un spectacle de Romeo Castellucci construit autour de la 2e symphonie éponyme de Mahler qui sera dirigée par Esa-Pekka Salonen. Mais c’est avec la musique de Rossini, dont le « Moïse et Pharaon » est programmé à l’Archevêché pendant le Festival, que Parade[s] a réjoui les centaines de spectateurs venus vendredi soir profiter d’une première nuit estivale et festivalière.

JPEG - 205.5 ko
La foule des grands soirs s’est retrouvée sur le cours Mirabeau pour profiter du concert Parade[s] consacré à Rossini (Photo M.E.)

Un concert qui a permis de découvrir la distribution de « Moïse et pharaon » puisque les solistes de cette production étaient chargés de donner les airs sélectionnés pour Parade[s]. Devant les musiciens de l’excellent orchestre national Avignon-Provence, et même sonorisés, Jeanine De Bique, Vasilisa Berzhanskaya, Alessandro Luciano, Pene Pati, Michele Pertusi, Adrian Sâmpetrean et Mert Süngü, « renforcés » pour la circonstance par la soprano Erika Baikoff et la mezzo Juliette Mey, pensionnaires de l’Académie 2022 ont proposé un savoureux hors-d’œuvre qui donne réellement envie de les retrouver à l’Archevêché pour déguster la suite du festin lyrique rossinien en leur compagnie. Tous étaient placés sous la direction de Michele Mariotti, l’un des grands spécialistes du compositeur italien qui sera, bien entendu, au pupitre à l’Archevêché.

Rappelons que cette édition 2022 du Festival d’Aix-en-Provence proposera, jusqu’au 23 juillet, outre « Résurrection » de Mahler, six nouvelles productions d’opéra : « Salomé » de Richard Strauss, « Idoménée, roi de Crète  » de Mozart, « Moïse et Pharaon » de Rossini, « Il Viaggio, Dante » création de Dussapin, « Le Couronnement de Poppée » de Monteverdi, « Woman at Point Zero  » une création de Bushra El-Turk. Par ailleurs « L’Orfeo » de Monteverdi, « Norma » de Bellini et « Orphée et Eurydice » de Gluck (version Berlioz) feront l’objet d’une unique représentation en version concert.
Michel EGEA
Plus d’info et réservations : festival-aix.com

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.