Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Marseille. PatrIMMOnium : 10 bougies pour l’agence immobilière disruptive et connectée

jeudi 9 janvier 2020

L’agence PatrIMMOnium vient tout juste de souffler 10 bougies. Une décennie qui l’a placée comme interlocutrice privilégiée des promoteurs. Spécialisée dans l’optimisation fiscale et la commercialisation de logements, en Vefa (Vente en l’état futur d’achèvement), elle se démarque aussi par un positionnement disruptif. Et cela plaît, puisqu’elle s’est vu accorder l’exclusivité de la vente de nombreux programmes.

Cet article vous intéresse ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :


JPEG - 57.2 ko
Philippe Labbé fondateur de PatrIMMOnium (Photo D.R.)

Cela se passe un peu comme au cinéma. Confortablement installé dans un fauteuil, on scrute le grand écran et le défilé des images... Sauf que cette superproduction-là, elle peut impacter le cours de sa vie. Ou tout au moins, de son lieu de vie. Nulle question ici de scénario alambiqué, de rebondissements... mais possiblement d’un "happy end" : la signature d’un contrat en bonne et due forme, en vue de l’acquisition de son home sweet home. C’est ainsi que cela se passe chez patrIMMOnium, une agence immobilière pour le moins disruptive. Digitale, connectée, elle se fait fort d’exploiter la high tech à des fins commerciales. Comme cet écran géant, permettant de visualiser tous les aspects d’un programme. On déambule dans les pièces que l’on scrute à 360°, on observe la vue de la terrasse, on s’assure que l’environnement, écoles, commerces, lieux de travail, ne sont pas trop éloignés grâce à un système de mapping. Et puis, on réalise quelques captures d’écran que l’on envoie directement sur l’adresse mail du client, pour lui permettre de poursuivre seul sa réflexion... « De quoi solutionner certaines problématiques : cela améliore la capacité de projection des clients, tort le coup aux objections. Bref, il s’agit d’outils d’aide à la vente », explique le dirigeant de PatrIMMOnium, Philippe Labbé. C’est le moins que l’on puisse dire, puisque cette nouvelle façon de théâtraliser l’approche commerciale et d’organiser l’agence comme un bureau de vente mobile améliore le taux de transformation (avec un bien sur neuf transformé). Voilà qui contribue au positionnement différenciant de PatrIMMOnium, et pour garder une longueur d’avance, mieux vaut réaliser une veille technologique constante. C’est ce que fait Philippe Labbé, geek à ses heures... « Il y a notamment un salon parisien consacré aux nouvelles technologies appliquées au monde de l’immobilier. Il s’agit de Rent  ». Et le 21 novembre dernier, date anniversaire de l’entreprise, 10 bougies ont été soufflées avec force démonstration en la matière. Notamment holographiques !

Une mobilisation contre le cancer

Ce nouveau positionnement s’est renforcé à la faveur d’un programme sis sur l’avenue du Prado signé par l’architecte Roland Carta, le 50 Prado. « Il nous a choisi parce que nous commencions déjà à développer ce type de maquettes virtuelles. Mais depuis, nous en avons upgradé les fonctionnalités. Nous développons cela avec une agence de publicité », poursuit le dirigeant. Et Roland Carta n’est pas le seul à faire confiance à PatrIMMOnium, puisque, autre avantage concurrentiel, l’agence s’est vue confier de nombreux programmes en exclusivité. Pas moins de 32, sur les 350 qui l’ont vue intervenir. Une offre répartie sur Marseille, Plan-de-Cuques et Aix-en-Provence. Mais aussi dans les Alpes du Sud, vers Vars, Montgenèvre ainsi qu’en Corse à Porto Vecchio et Bravone. De fait PatrIMMOnium ouvre cette année deux antennes, à Gap et à Ajaccio. Elle totalise par ailleurs 800 clients et près de 1 000 ventes en cumulé et atteint cette année 2019 le million d’euros de chiffre d’affaires. C’est enfin en développant une forte vocation de conseil que l’agence de Philippe Labbé a su tirer son épingle du jeu. Auprès du particulier, elle s’est imposée comme spécialiste de l’optimisation fiscale. « Tout le monde peut investir, cela n’est pas réservé à une élite. Il faut juste choisir le bon produit. A partir de 100 euros par mois c’est envisageable. Notre métier est de trouver des solutions adaptées aux moyens de chacun », appuie Philippe Labbé. Via sa marque, la défiscalisation pour tous, il accompagne ainsi un public désireux d’alléger ou de supprimer sa pression fiscale. Vocation de conseil aussi pour le promoteur, puisque son offre permet d’externaliser la commercialisation et de proposer une solution globale. « Il s’agit là de sur-mesure : nous décomposons les postes et intervenons dans le conseil foncier, la stratégie de communication et la définition du plan media...  » Bref, des économies d’échelle et une rationalisation des coûts qui permettent au promoteur de s’y retrouver financièrement. Mais Philippe Labbé s’investit aussi auprès des autres : il a levé depuis 2014 quelque 120 000 euros et mis en place un programme de Sport Thérapie dédié aux personnes atteintes du cancer. Concrètement, il s’agit d’une salle de sports et de tutoriels vidéos. Les fonds ont été mobilisés par le biais de plusieurs associations, dont le club Rotary du Pharo et, tout récemment, une nouvelle structure créée à cet effet. Elle se nomme « Déplacer les montagnes » et a pour parrains le chirurgien Eric Lambaudie, œuvrant à l’institut Paoli Calmettes, la comédienne Géraldine Lapalus, le nageur médaillé Fabien Gilot...
Carole PAYRAU

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.