Recherche

Accueil > Ailleurs > Société > Pétition contre le massacre des dauphins aux îles Feroé : Plus de 1 400 (...)

>

Pétition contre le massacre des dauphins aux îles Feroé : Plus de 1 400 dauphins, dont des futures mères et des petits, ont été abattus

vendredi 26 novembre 2021

Plus de 1 400 dauphins ont été piégés sur la plage avant d’être abattus, un par un. Des dauphins terrifiés se débattaient tandis que des futures mères et des petits étaient tués. Beaucoup ont fini asphyxiés sur le sable. Quelques jours plus tard, 53 dauphins-pilotes ont connu le même sort.

JPEG - 211.1 ko
cE massacre géant de dauphins remet en cause la tradition ancestrale du "grind" ©Avaaz.org

Les dauphins sont l’une des espèces les plus intelligentes au monde. Ils ont des souvenirs et s’appellent par leur nom. Ils ressentent la joie... et le chagrin. Imaginez la terreur de leurs derniers instants dans cette crique sanglante.

Ces chasses brutales doivent cesser.

Plus de la moitié des citoyens des îles Féroé soutiennent l’arrêt de la chasse aux dauphins. A la suite d’une énorme indignation publique, le Premier ministre féroïen s’est engagé à réguler cette pratique -mais il y a un vrai risque que cette révision reste superficielle. Le site Avaaz.org lance une pétition : « En rassemblant un million de signatures, nous pourrions exercer une pression telle que le Premier ministre remettrait sérieusement la régulation de la chasse à l’ordre du jour. Signez avant que la prochaine chasse n’ait lieu : ICI
La rédaction
Signaler un contenu ou un message illicite sur le site

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.