Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Politique à Marseille : Samia Ghali et Patrick Mennucci ont pris le (...)

< >

Politique à Marseille : Samia Ghali et Patrick Mennucci ont pris le chemin de la Rose ( 13e) pour démarrer leur campagne

mercredi 6 novembre 2013

JPEG - 113.9 ko
Samia Ghali et Patrick Mennucci ont démarré la campagne des municipales, ensemble, à la Rose (Photo P.M-C.)

Nous y sommes, le couple (PS) Ghali-Mennucci, presque main dans la main, s’est offert sa première sortie publique dans le 13e arrondissement de Marseille à la Rose, (un symbole ?) au sein du fief de Garo Hovsépian (PS), l’actuel maire des 13/14.
On pouvait presque s’y attendre, le déplacement de ce binôme a déchaîné les passions… celles des médias, sous le regard parfois éberlué des habitants. Bien sûr, les apparences étaient de rigueur, mais la sénatrice-maire des 15/16 battues au second tour des Primaires , n’a pas perdu de sa verve, même si elle s’est inscrite « pour l’avenir des Marseillais » dans le ralliement. La question, ad libitum, était de savoir si elle avait fait table rase d’un entre-deux tours des primaires, tendu. « Je n’ai pas fait, à titre personnel, table rase, il y a des mots que je n’excuse pas. Je n’ai pas changé d’avis  », assène-t-elle avant de souligner que « de tous les candidats, c’est celui avec lequel je peux discuter, me disputer. Je n’ai aucun doute avec Patrick Mennucci.  » Et à propos de ses réticences, elle rappelle qu’ «  il n’était pas question de signer un blanc-seing. Je voulais des certitudes pour les Marseillais qui m’ont fait confiance comme le prolongement de la L2, le métro jusqu’à l’hôpital Nord, le tramway jusqu’à saint-André, la gratuité des transports pour les moins de 26 ans qui sont à l’école ou en formation, la réhabilitation de la Castellane, etc. Ce dossier va vraiment être concrétisé avec la visite du Premier ministre vendredi ».
Reçue par Jean-Marc Ayrault, en tête à tête, ce mardi, la sénatrice d’indiquer qu’ « il avait fallu le convaincre, j’ai seulement demandé des aides pour les Marseillais ». Elle revient, in fine, satisfaite d’avoir obtenu, entre autres, 300 000 euros pour une piscine Nord, qui devait être détruite. Un projet sur lequel le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin avait reculé. Elle accueillera, in situ, ce jeudi, le président du conseil général, Jean-Noël Guérini. Interpellée sur sa relation avec le président du CG, elle rappelle qu’on ne l’a jamais entendu de «  sa bouche  » et qu’ « une collectivité a toujours un rôle important ».
De son côté, le député-maire des 1/7, candidat à la mairie de Marseille, de lever le voile « sans lui voler la vedette » sur quelques mesures que devraient annoncer le Premier ministre : « Beaucoup de choses sur les transports, sur le métro, un investissement de 2,5 milliards d’euros pour la gare Saint-Charles, une navette ferroviaire entre l’aéroport et la gare Saint-Charles, le doublement de la voie ferrée entre Marseille et Aix-en-Provence et beaucoup de choses sur l’emploi. »
Ceci étant dit, l’attroupement a pu quitter l’entrée du métro et déambuler dans cette avenue de la Rose, qui ne brille pas, par ses larges trottoirs, une circulation fluidifiée, ses parkings, etc. Garo Hovsépian avoue être heureux « que cette visite se déroule dans les 13/14 , un quartier qui a besoin de connaître une réhabilitation urbaine importante. Les noyaux villageois périclitent, la Rose en fait partie ». Il annonce également être candidat «  à ma succession ». « Leur présence le confirme  », juge-t-il.
Ainsi, le trio, non sans difficultés a traversé le petit marché, s’arrêtant devant quelques étals, celui du poissonnier, d’un marchand, de gadgets et autres objets, qui n’avait pas sa langue dans la poche. Si Patrick Mennucci s’est trouvé fort inspiré par le masque de Spider-Man, Omar, lui a signifié : « Nous, c’est Samia, on votera quand même pour vous mais Samia, elle est jeune et sera un jour maire ».
Il n’en prendra pas ombrage mais ne s’attardera pas plus longtemps sur les lieux. Pour en revenir à la campagne, tout en marchant, et avant de rentrer dans toutes les échoppes, il annonce qu’il entend bien prendre les 4/5, 9/10 et 11/12 à la droite.
Patricia MAILLE-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.