Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Port de Toulon : test de l’avitaillement en gaz naturel liquéfié (...)

< >

Port de Toulon : test de l’avitaillement en gaz naturel liquéfié pour les opérations portuaires et maritimes

vendredi 23 avril 2021

La CCI du Var, partenaire du Projet GNL FACILE du Programme Européen Interreg Italie-France Maritime, organise le mardi 4 mai 2021, sur le Port de Commerce de Toulon, un exercice réglementaire d’avitaillement au gaz naturel liquéfié.

PNG - 660.4 ko
La rade du port de Toulon ©Presse Agence

La qualité de l’air est une question de santé publique ! Le Projet GNL FACILE, qui mobilise l’Autorité du système portuaire de la mer Tyrrhénienne septentrionale, de la mer Ligure occidentale, de Sardaigne, la Chambre de commerce et d’industrie du Var et l’Office des transports de la Corse, vise à une réduction progressive de l’utilisation des carburants les plus polluants et de la dépendance du pétrole dans les ports de commerce.

Un carburant propre et plus compétitif

Outre un impact environnemental réduit, le GNL, gaz naturel liquéfié, est l’énergie primaire qui offre les meilleurs rendements thermodynamiques, et donc la meilleure efficacité énergétique. Il bénéficie surtout d’un coût nettement plus compétitif que d’autres énergies à faible teneur en soufre comme le MGO (Marine Gaz Oil). Cette alternative présente donc un grand nombre d’avantages, mais son développement nécessite la mise en place d’infrastructures lourdes et de réglementations strictes.

Au travers de la première édition de son événement DEMO DAY, la CCI du Var souhaite sensibiliser les acteurs du secteur maritime, portuaire et les citoyens à la faisabilité d’un tel avitaillement. Cette opération démontre l’engagement de l’institution et son implication dans l’innovation pour faire avancer l’utilisation de ce carburant maritime alternatif, dans une perspective de respect et de protection de l’environnement.

Une démonstration in situ pour mieux comprendre

L’événement DEMO DAY, organisé en présence de Gilly Michel, Elu CCI, réfèrent Europe, permettra de visualiser un exercice réglementaire d’avitaillement, dans les conditions réelles sur le port de Commerce de Toulon. Le but : démontrer l’applicabilité immédiate de ce procédé ! Cette opération technique d’une trentaine de minutes consiste à effectuer le plein d’un véhicule de l’enceinte portuaire, depuis une installation mobile.

Cette structure d’une capacité de 55 m³ a été pensée en tenant compte de l’application des normes techniques européennes de référence. Chaque étape de cette démonstration sera disséquée par un intervenant Sofregaz, société de réalisation d’équipements gaziers, accompagné(e) par M. Giacosa, directeur de la plateforme GNL carburant marin & fluvial. Ce dernier expliquera les intérêts et enjeux de la filière dans le secteur maritime. Parallèlement, une retransmission de l’événement est prévue sur le site du programme Interreg Maritime.

Une nécessaire transition énergétique

L’Union européenne, très engagée en matière d’environnement, a adopté la directive 2014/94/UE visant à faciliter le déploiement d’infrastructures pour les carburants alternatifs. D’ici 2025, les ports devront anticiper l’intégration de la filière du GNL, pour assurer la continuité du ravitaillement des navires, véhicules et engins portuaires. C’est une mixité énergétique incluant le GNL qui demain, assurera un air de meilleure qualité aux aires portuaires.

D’autres actions pilotes, similaires à celle de Toulon, sont d’ores et déjà programmés dans les principaux ports commerciaux de la zone de coopération : Livourne, Gênes, Piombino, Cagliari, Savone, La Spezia. D’autre part, GNL FACILE prévoit des initiatives complémentaires à celles du projet SIGNAL (qui définit les objectifs d’un plan d’action commun destiné au stockage et à la distribution du GNL dans la zone transfrontalière), ainsi qu’à PROMO GNL (qui encourage l’utilisation de carburants moins polluants et la construction d’installations GNL dans les principaux ports commerciaux de la zone de coopération). Le budget total de cette initiative s’élève à 2,4 millions d’euros, financés par le Programme transfrontalier IT-FR Maritime et couvert à 85 % par le FEDER.

Au regard des différentes politiques menées aux quatre coins des mers et des océans, le GNL est, sans conteste, une solution efficace pour réduire l’empreinte environnementale du transport maritime. La CCI du Var et ses partenaires entendent bien le prouver lors de l’événement DEMO DAY.
Gilles Carvoyeur

A noter…

Programme Interreg Maritime

Interreg Maritime 2014-2020 a été instauré pour favoriser la coopération entre la France et l’Italie, sur un certain nombre de territoires ( la Sardaigne, la Ligurie, les cinq provinces de la côte de Toscane, la Corse, les Alpes-Maritimes et le Var). Pour cela, il s’appuie sur la Stratégie UE 2020 dans le centre-nord de la Méditerranée. Ce Programme tient compte des problématiques des zones marines, côtières et insulaires, mais s’attache également à valoriser les zones internes et à répondre au cahier des charges liées à leur isolement. L’objectif principal est de contribuer à renforcer la coopération transfrontalière.

Programme GNL facile

GNL FACILE entend aider les ports de la zone de coopération, tant ceux du réseau central des RTE-T que les réseaux secondaires, à définir des priorités et à vérifier des solutions à petite échelle pour l’approvisionnement en GNL, dans le respect des obligations découlant de l’acquis communautaire et des objectifs d’efficacité énergétique.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.