Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le (...)

< >

Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour

dimanche 10 avril 2022

En ce dimanche 10 avril, jour du premier tour de l’élection présidentielle 2022, les Français ont décidé de confronter, comme il y a 5 ans, Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour.

JPEG - 55.7 ko
Emmanuel macron est crédité de 27,6% des suffrages et Marine Le pen de 23,4% ©archives Destimed/RP

Les électeurs ont qualifié Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour. Le président de la République sortant fait mieux qu’en 2017. Plusieurs candidats, comme Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Fabien Roussel, Yannick Jadot et Jean-Luc Melenchon, ont appelé à faire barrage à l’extrême-droite au second tour.

Les premières tendances sorties des urnes ont placé Emmanuel Macron, le président-candidat de LREM, et Marine Le Pen (RN) en tête des suffrages ce dimanche 10 avril lors du 1er tour de la Présidentielle-2022. Avec 27,6%, Emmanuel Macron progresse par rapport à 2017 où il avait obtenu 24% des voix. Marine Le Pen est crédité pour sa part de 23,4% des voix, mieux qu’en 2017 où elle avait obtenu 21% des voix.

Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise, fait mieux qu’il y a cinq ans, il obtient 22% des voix. Loin derrière lui suit le candidat d’extrême droite Eric Zemmour, qui finit bien en deçà de ses ambitions initiales avec 7,1% des suffrages. Il est talonné par la candidate LR Valérie Pécresse qui, avec 4,8% des voix, réalise le pire score pour le parti traditionnel de droite sous la Ve République. Yannick Jadot, le candidat EELV, obtient, lui, 4,6% des voix, un score bien éloigné des prétentions des écologistes en début de campagne. Impossible néanmoins de comparer à 2017 puisque ces derniers s’étaient rangés derrière le candidat du PS.

Avec 2,3% des voix, le candidat communiste, Fabien Roussel est devancé par le député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, qui avec 3,2% des suffrages, triplent son score de 2017 (1,21%). Avec 1,7 % des voix, la candidate du PS, Anne Hidalgo, entraîne le parti socialiste dans une crise profonde. Nicolas Dupont-Aignan fait lui moins bien qu’en 2017 (4,70%) puisqu’il totalise 2,1% des voix. Les deux candidats Trotskistes ferment la marche : Philippe Poutou obtient 0,8% et Nathalie Arthaud 0,6%.
Patricia MAILLÉ-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.