Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Programme Civigaz contre la précarité énergétique : Marseille, Mediance13 (...)

< >

Programme Civigaz contre la précarité énergétique : Marseille, Mediance13 et GRDF remobilisés pour les 2 prochaines années

mercredi 24 mars 2021

Le programme Civigaz est destiné aux usagers du gaz naturel aux revenus modestes et vise à leur donner les informations utiles pour une meilleure maîtrise de leur consommation d’énergie et à renforcer la sécurité de leurs installations intérieures. Cette mission permet également de faire découvrir aux jeunes engagés la citoyenneté, la solidarité et de les former aux enjeux du développement durable.

PNG - 703 ko
Assis de gauche à droite : Olivier Bonifay, directeur territorial Bouches-du-Rhône et Alpes du Sud GRDF Sébastien Barles, Adjoint au maire de Marseille Jean-Michel Saccazes, président Médiance 13 Debout : Chaïma et Loïc, 2 des 6 volontaires en service civique CIVIGAZ © GRDF

Un déploiement en région et un ciblage précis des logements

Cette nouvelle édition de Civigaz sera déployée par 14 associations locales (Médiance 13 pour la ville de Marseille) dans 8 régions de France métropolitaine dont Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le dispositif vise en priorité les quartiers où il existe de potentiels ménages en situation de précarité énergétique. Les périmètres d’intervention sont déterminés en lien avec les collectivités et les bailleurs sociaux pour correspondre aux besoins effectifs des territoires. Sur le territoire des Bouches-du-Rhône, la ville de Marseille a été identifiée et sera visitée par les volontaires.

Précarité énergétique et sécurité des installations : deux problématiques liées

3,5 millions de français [1] sont aujourd’hui en situation de précarité énergétique et 118 000 dans les Bouches du Rhône [2] éprouvent des difficultés à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de leurs besoins élémentaires. Cible prioritaire du dispositif, les populations précaires peuvent en effet cumuler divers risques faute de moyens (négligence de l’entretien de la chaudière, bouchage des aérations…).

« La lutte contre la précarité énergétique est une priorité de la Ville de Marseille »

En matière de rénovation énergétique, la ville de Marseille souhaite d’abord cibler les immeubles les plus énergivores et où sont logées les familles les plus précaires. Outre la réhabilitation des logements, la maîtrise de la consommation d’énergie passe aussi par l’information et la pédagogie. C’est dans ce cadre qu’a été voté, au Conseil municipal du 8 février 2021, le soutien de la Ville au programme Civigaz.

Un programme qui s’appuie sur des volontaires du service civique

Le Service Civique est destiné à tous les jeunes de moins de 26 ans (30 ans lorsqu’ils sont en situation de handicap), sans condition de diplôme ni de compétence. Avec Civigaz, les volontaires bénéficient d’un parcours unique en France. Tout au long de leur mission de 7 mois, ils bénéficient d’une formation et d’un accompagnement personnalisé composé d’entretiens, d’ateliers, d’immersions en entreprise et de coaching au rythme d’un jour par semaine, soit près de 24 jours au total, pour développer leurs compétences et construire leur projet professionnel après leur mission en service civique.

A Marseille, 6 volontaires rejoignent le dispositif pour la saison 2020-2021. Ils sont recrutés et formés par l’association Médiance 13. Cette opération sera également déployée avec le même dispositif pour la saison 2021-2022. Pour cette année, ce projet contribuera à sensibiliser environ 650 foyers soit 750 visites à domicile chez l’habitant dont 100 seront des « secondes visites » d’approfondissement chez les foyers volontaires. Le déploiement du dispositif se fera dans des logements ciblés dans les 1er et 3e arrondissements de la Ville, en lien avec les mairies des 1/7 et des 2/3. Dans le cadre de leur mission, les volontaires Civigaz participent également à des projets associatifs locaux (collecte de denrées alimentaires pour les plus démunis, ramassage de déchets dans la nature, animations dans des centres d’hébergement et maisons de retraite, etc.) et à des actions de sensibilisation au développement durable auprès de publics scolaires et/ ou centres sociaux.

Les territoires, au cœur du dispositif

Au-delà de la sensibilisation réalisée sur la sécurité liée aux installations gaz et aux écogestes, les volontaires Civigaz ont également pour rôle d’orienter les foyers visités vers les acteurs du territoire qui pourraient leur venir en soutien sur des problématiques en lien avec la précarité énergétique (ALEC, Anah, CCAS, service hygiène de la collectivité…). L’implication de la Ville de Marseille et du bailleur social Logirem, en étroite collaboration avec les acteurs et associations locales marseillaises, « est une clé de la réussite du programme qui a vocation à s’inscrire dans une démarche sociale plus globale. »
La rédaction

Civigaz en France en quelques chiffres depuis 2015

• Plus de 70 000 personnes sensibilisées
• 4 500 situations potentiellement dangereuses liées aux gaz, détectées et traitées
• Plus de 4 500 ménages orientés vers des acteurs de la rénovation et des acteurs sociaux locaux
• Environ cinquante territoires ciblés
• Plus de 900 jeunes volontaires de 16 à 25 ans en service civique pendant 7 mois sans condition de diplôme
• Près de 100 bailleurs sociaux et près de 100 collectivités engagés

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1Tableau de bord 2020 de l’Observatoire de la Précarité Energétique (ONPE)

[2Données de l’étude INSEE PACA (Analyse 10) 2015.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.