Recherche

Accueil > Provence > Politique > Provence-Alpes-Côte d’Azur : l’union Renaud Muselier- LREM (...)

< >

Provence-Alpes-Côte d’Azur : l’union Renaud Muselier- LREM contre le RN met en lumière les contradictions internes à LR

dimanche 2 mai 2021

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est au centre de tous les enjeux politiques. Alors que Jean Castex annonce une candidature commune LR-LREM pour faire face au péril RN, Christian Jacob retire son investiture à Renaud Muselier pendant qu’Eric Ciotti voit dans union « un coup de poignard dans le dos », lui qui, quelques jours auparavant déclarait : « Ce qui nous différencie du RN, c’est notre capacité à gouverner ».

PNG - 417.3 ko
Renaud Muselier et Jean Castex ©Destimed

Face à la menace représentée par le Rassemblement National c’est Jean Castex, le Premier ministre lui-même qui a annoncé dans les colonnes du JDD l’accord avec Renaud Muselier pour une candidature commune LREM-LR dans la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une décision qui s’appuie également sur l’échec de l’implantation dans la Région de la secrétaire d’État Sophie Cluzel. Cette dernière « et des représentants de la majorité parlementaire » seront présents sur la liste LR. La secrétaire d’État sera candidate dans le Var.

La voix du rassemblement contre les extrêmes est celle de la raison, et du bon sens

A la suite de cette annonce, Renaud Muselier dit prendre acte de la déclaration du Premier ministre via son compte twitter :

Une union qui s’impose d’autant plus que le candidat RN aux régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur n’est autre qu’un ex-UMP (aujourd’hui LR), Thierry Mariani, ancien secrétaire d’État puis ministre des Transports de 2010 à 2012, tout à fait compatible donc avec les appels du pied de Marine Le Pen à une partie de la Droite républicaine.

Thierry Mariani est aujourd’hui en tête dans les sondages pour le premier tour. Une avance qui pourrait se renforcer avec l’abstention. La menace est là. Elle est d’autant plus grande lorsque l’on entend le député LR Eric Ciotti avancer, dans une interview accordée au magazine ultra-conservateur Valeurs Actuelles : « Ce qui nous différencie du RN, c’est notre capacité à gouverner ». Une phrase qui n’aura pas suscité de réaction de Christian Jacob, le président de LR qui, en revanche, s’offusque dans un communiqué qu’il a posté sur compte twitter :

Renaud Muselier est un gaulliste, un chiraquien historique

Tandis qu’Eric Ciotti clame que cette union « est un coup de poignard dans le dos ». La violence des réactions est telle à LR que l’on peut se demander si ce Parti n’est pas en train de connaître ses derniers jours. L’explosion est là, n’aurait-elle pas été encore plus dramatique entre les deux tours ? Entre deux volontés d’union, entre ceux qui croient à l’union des républicains et ceux qui croient à celle avec le RN ?
Et puis enfin, LR ne s’en prend pas à n’importe qui. Renaud Muselier est un gaulliste, un chiraquien historique. Il n’a jamais cessé de clamer sa fidélité à sa famille politique tout au long de son évolution. Mais il s’inscrit aussi dans une histoire familiale, des valeurs : son père, Maurice, fut déporté à Dachau pour faits de résistance. Sa mère, Sylviane Muselier, est décorée de l’ordre national du Mérite pour faits de résistance. Il est le petit-fils d’Émile Muselier, vice-amiral des Forces françaises libres qui a pris Saint-Pierre-et-Miquelon et qui l’a rallié au Général de Gaulle. Jean Castex positionne bien les enjeux concernant un barrage au RN bien au-delà de la seule région Provence-Alpes-Côte d’Azur en affirmant que de tels partenariats pourront avoir lieu dans d’autres régions.
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.