DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Société > Quartiers Cafés  : En 2021, le Groupe SOS et Coca-Cola soutiendront 50 (...)

< >

Quartiers Cafés  : En 2021, le Groupe SOS et Coca-Cola soutiendront 50 commerces dans les quartiers prioritaires

dimanche 13 décembre 2020

Sélectionnés par un jury composé d’associations intervenant en quartiers prioritaires, de représentants des commerçants et de membres du Groupe SOS et de Coca-Cola, les 50 lauréats de l’opération Quartiers Cafés viennent d’être annoncés. Ancrés dans les quartiers prioritaires partout en France métropolitaine, les projets ont été sélectionnés sur leur capacité à favoriser le lien social et apporter des services aux habitant.e.s – y compris durant la crise sanitaire. Un soutien de 600 000 euros apporté par Coca-Cola leur permettra de déployer leur initiative, d’investir et de bénéficier d’un accompagnement sur mesure de plusieurs mois.

JPEG - 191.1 ko
© toile du peintre CAM

Lancé le 10 septembre 2020 par le Groupe SOS et Coca-Cola, l’appel à candidatures Quartiers Cafés vise à soutenir des commerces de proximité en quartiers prioritaires présentant une initiative qui crée du lien social. Près de 90 petits commerçants, épiciers, restaurateurs… ont répondu à cet appel à candidatures. Alors que la crise sanitaire et sociale a généré et exacerbé les difficultés des commerces de proximité, il apparaît essentiel que des grands groupes s’allient pour trouver des solutions et des formes de soutien, à l’image de l’initiative Quartiers Cafés. Portés par des cafés, épiceries, boulangeries, restaurants ou des tiers-lieux, tous les projets retenus réunissent une caractéristique commune : situés dans un quartier prioritaire ou à proximité, ils favorisent le lien social et/ou donnent accès à des services essentiels aux habitant.e.s de ces territoires, éprouvant plus qu’ailleurs un cumul de difficultés socio-économiques.

Le commerce de proximité est vecteur de lien social

Une action indispensable et reconnue par les Français, dont 87% d’entre eux estiment que le commerce de proximité est « vecteur de lien social » et « symbolise le vivre ensemble ». Certains commerces fournissent l’accès à des ordinateurs pour ceux qui n’en n’ont pas ; d’autres favorisent les « repas suspendus », où un client peut payer pour un autre qui n’en n’a pas les moyens. Ils mettent en place des jardins partagés pour rendre les produits frais accessibles à tous ; ou proposent des produits de première nécessité à 10 % du prix réel. Certains ont des partenariats avec des Ehpad et d’autres organisent des ateliers parents-enfants – autant d’activités pour créer du lien social dans un même quartier, entre personnes d’âges, de cultures et de genres différents… Leurs initiatives, conviviales et favorisant l’innovation sociale, répondent à différents enjeux : la solidarité, l’autonomie et l’emploi ; la culture, les loisirs et le sport ; la transition écologique ; l’inclusion numérique ; la citoyenneté et la participation. Les 50 commerces sélectionnés par le jury recevront des bons d’achat allant de 3  000 à 10  000 euros afin d’acquérir le matériel dont ils ont besoin. 30 de ces commerces bénéficieront en outre d’un accompagnement sur-mesure, réalisé par les équipes de Groupe SOS Action Territoriale et Groupe SOS PULSE, pendant 6 à 10 mois afin de développer leur projet.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.