Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Région Sud. Lancement de la mandature 2019-2020 du Parlement Régional de la (...)

< >

Région Sud. Lancement de la mandature 2019-2020 du Parlement Régional de la Jeunesse

lundi 7 octobre 2019

Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Ludovic Perney, conseiller régional délégué à la Jeunesse ont officiellement ouvert la mandature 2019-2020 du Parlement Régional de la Jeunesse ce samedi 5 octobre à l’Hôtel de Région. Les 111 jeunes parlementaires participeront avec leurs travaux, leurs propositions et leurs projets aux décisions de la Région Sud sur des thématiques aussi diverses que l’environnement, l’accès à la culture ou encore la citoyenneté européenne.

JPEG - 160.9 ko
Renaud Muselier et Ludovic Perney entourés des nouveaux élus du Parlement Régional de la Jeunesse (Photo Yann Bouvier).

« La jeunesse est une priorité de l’intervention publique des collectivités régionales », rappelle le président de Région. Expliquant notamment qu’en Région Sud, le Fonds Régional pour la Jeunesse adopté en Assemblée Plénière du 15 mars 2019 « permet de mettre en visibilité et en cohérence l’ensemble des dispositifs régionaux en faveur de la jeunesse. Ce qui représente un budget de 765M€, soit 42% du budget de Provence-Alpes-Côte d’Azur ». Renaud Muselier précise notamment qu’au-delà des compétences obligatoires en matière d’éducation, de formation, d’insertion professionnelle ou de transport, « nous souhaitons avant tout, avec ma majorité régionale, entretenir un dialogue permanent avec la jeunesse ». Il évoque à ce propos les différentes manifestations impulsées dans ce but ces derniers mois, en particulier le « Moov’In Sud Festival », dont la dernière édition se tiendra le 18 octobre, à Marseille, au Parc Chanot après Nice, Gap, Avignon et Toulon. Un temps fort qui alliera à nouveau la convivialité d’un concert de haut niveau - à Marseille ce seront Feder et Dadju qui se succèderont sur scène - à l’utilité d’informations précises sur le Pass Zou ! Études, l’e-Pass Jeunes, le Pass Santé, les aides au passage du Bafa, les chantiers de jeunes bénévoles... Souligne que chaque année quelque 600 euros sont investis par lycéen avec la mise en sécurité de tous les lycées de la région, rénovation des établissements, création de lycée, le don de tablettes aux lycéens de Seconde et Première. « Comme vous le savez, l’intervention publique est là pour récompenser mais aussi pour accompagner. Nous attribuons ainsi une bourse au mérite aux 4 000 lycéens ayant obtenu la mention Très Bien au baccalauréat », indique-t-il. La Région accompagne également près de 700 jeunes par an pour l’obtention du Bafa, « leur offrant ainsi une première expérience professionnelle ». Le président de Région revient sur plusieurs dispositifs mis en place au rang desquels le e-Pass Jeune, « 80 euros d’accès direct aux livres, au cinéma, aux spectacles, aux sports » ; le Pass Santé « qui offre une consultation gratuite chez un spécialiste et des moyens de contraception » et le Pass ZOU ! Études « qui assure des trajets illimités en Région Sud pour 11 euros par mois avec deux mois offerts. Car, dans nos sociétés où tout va si vite, l’épanouissement passe aussi par la mobilité. La mobilité du quotidien pour aller de chez soi au lycée, à la fac, au travail. »

111 jeunes composeront le Parlement régional de la Jeunesse

Le jury de sélection, réuni le vendredi 27 septembre dernier, a retenu 111 jeunes (100 l’année précédente) parmi les 167 qui ont candidaté cette année. L’origine géographique des 64 garçons et 47 filles qui constituent le nouveau Parlement Régional de la Jeunesse est la suivante : - 1 membres des Alpes de Haute-Provence - 9 membres des Hautes-Alpes - 18 membres des Alpes Maritimes - 55 membres des Bouches-du-Rhône - 18 membres du Var - 10 membres du Vaucluse. L’âge moyen de ses membres est de 16,5 ans : une Assemblée plus jeune que les précédentes mandatures. Et s’adressant aux jeunes élus : « Comme vos prédécesseurs, vous serez amenés à conduire vos travaux dans le cadre de commissions, intitulés "fabriques" : la Fabrique Développement Durable, la Fabrique Citoyenneté, ou encore la Fabrique Communication ». Précisant par ailleurs que c’est le Parlement des Jeunes qui, il y a deux ans, « avait souhaité que des jeunes deviennent "éco-ambassadeurs" ». En 2018/2019, au terme d’un appel à candidature, plus de 150 lycéens, répartis sur 40 lycées de l’ensemble du territoire régional, avaient ainsi manifesté leur intérêt pour intégrer ce nouveau dispositif, voté par les élus régionaux en juin 2018 ». Pour cette nouvelle année une nouvelle phase de candidature dans ce cadre d’engagement citoyen est lancé. Renaud Muselier annonce l’organisation le samedi 16 novembre 2019, à l’Hôtel de Région, du 1er rassemblement annuel des éco-ambassadeurs. Dans ce cadre, plusieurs pistes pourraient être proposées : lutte contre les déchets plastiques, campagne de sensibilisation sur la pollution de l’air et les particules fines, etc. Et les jeunes auront pour mission d’enrichir ces propositions. Cette action et les différentes contributions des jeunes (PRJ et éco-ambassadeurs) seront valorisées lors du congrès sur la biodiversité qui se tiendra à Marseille du 10 au 19 juin 2020. « Il s’agit pour vous d’impulser l’émergence de nouvelles actions régionales sur les questions liées à l’insertion professionnelle, au transport, à l’accès à la santé ou à la culture... En concertation avec les services compétents de la Région, vous pourrez, vous devrez, questionner les dispositifs existants et nous aider à les améliorer si nécessaire », explique le Président de région

La citoyenneté européenne

Trois axes de travaux sur la question de la citoyenneté européenne sont également envisageables, en lien avec le Service de la Coopération Européenne et l’association Eurocircle. Et la participation d’une délégation du Parlement Régional de la Jeunesse lors de l’European Youth Event, les 29 et 30 mai 2020 à Strasbourg qui rassemble près de 8 000 jeunes de l’ensemble des pays membres pour échanger, débattre et donner corps à la citoyenneté européenne. Un travail de réflexion et de conception de projet devant aboutir à une candidature à des financements Erasmus + sous le thème « rencontres des jeunes avec des décideurs ». Avec, en ligne de mire, une réalisation effective du projet sur le mandat 2020/2021. « Enfin, nous pourrions envisager une contribution du Parlement Régional de la Jeunesse dans la cadre de la fête de l’Europe début mai 2020, organisée chaque année par la Région ». Il fait un retour sur l’Acte II de Méditerranée du Futur, en novembre 2018 : « J’avais appelé de mes vœux la création d’un parlement de la jeunesse sur l’espace euro-méditerranéen. Les 25 et 26 novembre 2019, une instance de préfiguration de cette Assemblée internationale de jeunes sera convoquée. Une délégation du Parlement Régional de la Jeunesse sera mobilisée et aura la charge de représenter la jeunesse de notre région. Plutôt qu’un grand colloque ou des journées de travail avec des représentants des jeunes, je souhaite que vous proposiez des moyens modernes de communication qui permettent à la Région d’entendre régulièrement les besoins de la jeunesse et de trouver comment y répondre le plus précisément possible ». Tandis que, dans le cadre du dispositif éducatif régional « Mémoire et Citoyenneté », une délégation du PRJ sera associée à un déplacement en Pologne sur le site mémoriel d’Auschwitz-Birkenau les 10 et 11 mars 2020. Enfin un week-end d’intégration est programmé les 6-7 et 8 décembre 2019 pour que, notamment, les jeunes puissent « définir le périmètre, les objectifs et le règlement de l’appel à projet qui encadrera l’usage des 100 000 euros affectés par la Région au PRJ ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.