Recherche

Accueil > Provence > Politique > Région Sud. Renaud Muselier : "2021 doit être l’année de la victoire face (...)

< >

Région Sud. Renaud Muselier : "2021 doit être l’année de la victoire face à la Covid"

mardi 5 janvier 2021

Renaud Muselier, président de Provence-Alpes-Côte d’Azur, lors de sa conférence de presse de rentrée, a souhaité aux cinq millions d’habitants de la région « de retrouver le bonheur d’être ensemble ». « Cela signifie, poursuit-il, que 2021 doit être l’année de la victoire face à la Covid. Et cela implique d’avoir une méthode, une stratégie claire, des moyens précis, de ne pas subir vague épidémique après vague épidémique sans anticiper, de réussir la campagne de vaccination qui est notre lumière au bout du tunnel. Cela implique aussi une gestion de crise adaptée au moment historique que nous vivons ». Pour assurer la rentrée des lycéens de la région Sud dans les meilleures conditions, Renaud Muselier annonce : « Nous organisons avec l’ARS Paca une campagne de dépistage dans nos lycées ». Rappelant qu’en 2020, la Région a été au rendez-vous de cette épreuve : « 1,4 milliard d’euros pour l’urgence, la solidarité et la relance ont été engagés pour faire face à la crise. En 2021, la Région restera à l’action face à la Covid. On doit prendre et on va prendre notre destin en main pour y arriver ». Il insistera également sur le Contrat d’avenir 2021-2027 qu’il va signer avec le Premier ministre ce mardi 5 janvier.

JPEG - 100.9 ko
Renaud Muselier a assisté à des opérations de dépistage dans différents établissements (Photo Claude Almodovar)

60 opérations de dépistage programmées

Renaud Muselier revient sur cette rentrée scolaire 2021 en indiquant s’être rendu au Lycée Ampère dans le 10e arrondissement de Marseille [1]. « La rentrée s’est déroulée dans d’excellentes conditions, et j’ai assisté à une opération de dépistage organisée par la Région, le Rectorat et l’ARS ». En ce qui concerne les mesures prises, il est question de 60 opérations de dépistage programmées « afin que tous les jeunes retrouvent leur salle de classe » avec 25 000 tests organisés. 10 nouveaux lycées vont recevoir des tablettes numériques, car ils y sont maintenant favorables : « 92 % de nos lycées sont équipés désormais ». Puis, le président de Région s’est rendu au Centre de soutien psychologique du CROUS, à la Résidence Alice Chatenoud dans le 13e arrondissement de Marseille. « L’isolement social et les difficultés économiques de nos étudiants sont une conséquence majeure des crises du Covid. Pour permettre le plus rapidement possible le retour à la vie et le retour de nos étudiants dans leurs amphithéâtres, nous sommes à l’action : grâce aux opérations de dépistage ; grâce à l’aide alimentaire. Et, nous continuerons de travailler avec les CROUS et avec les deux associations étudiantes (Inter-asso et l’UNI) ; grâce à l’aide psychologique ». Renaud Muselier considère à ce propos : « les cellules psychologiques mises en place par les Crous sont indispensables et, grâce à notre PASS Santé, les étudiants pourront consulter également un psychologue sans avoir à faire l’avance de ces frais ».

Contrat d’avenir 2021-2027

Renaud Muselier, à la veille d’une rencontre avec le Premier Ministre, Jean Castex et Geneviève Gouraud, ministre des Collectivités, les présidents de départements et de métropoles, les maires de Toulon, Nice, Avignon et Marseille, dévoile à la presse le Contrat d’Avenir, 2021-2027, qu’il va signer avec l’État, à hauteur de 5,1 Milliards d’euros « parce qu’au delà de la crise sanitaire, dont on sortira bien un jour, on doit préparer, éclairer notre propre avenir ». Il rappelle que le précédent Contrat de Plan État Région 2015- 2020, signé entre Michel Vauzelle et Manuel Valls, ne s’élevait qu’à 1,8 milliard d’euros, avant d’obtenir, avec Christian Estrosi, « 120 millions d’euros supplémentaires ». Souligne engager une démarche européenne visant à obtenir 10 milliards d’euros de cofinancements, soit le double de ce qu’il a déjà obtenu de l’Union Européenne. Justifie ce doublement par le Plan de relance européen de 750 milliards d’euros dont 40 milliards pour la France. Pour lui, il s’agit d’« un pari tout à fait objectif ».

Premier contrat du genre signé, entre un Premier ministre et un président de région.

A Toulon, ce mardi 5 janvier, ce Contrat d’avenir de la Région Sud sera le 1er contrat du genre signé, entre un Premier ministre et un président de région. Renaud Muselier évoque ses longues négociations avec Jean Castex puis, donne les 12 axes de ce contrat.
1) 1,6 milliard pour la convergence en réseaux publics.
2) 705 millions d’euros pour l’équilibre et la solidarité des territoires.
3) 587 millions d’euros pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation.
4) 449 millions d’euros pour la santé.
5) 148 millions d’euros pour le tourisme, la mer, le littoral, l’évolution du trait de côte, le verdissement des ports, la remise à niveau de l’hébergement touristique.
6) 94 millions d’euros pour la culture, patrimoine, équipements, festivals.
7) 85 millions d’euros pour le développement économique et les entreprises
8) 831 millions d’euros pour la formation professionnelle et l’égalité homme femme.
9) 266 millions d’euros pour le volet métropolitain.
10) 44 millions d’euros pour l’aménagement des massifs alpins.
11) 10 millions d’euros pour l’aménagement du Rhône.
12) 305 millions d’euros pour la reconstruction des vallées détruites des Alpes Maritimes.


Puis le président de Région précise « le mode d’emploi » et « l’arbitrage » qui seront mis en œuvre ...
Interrogé sur la lenteur de la campagne française de vaccination, Renaud Muselier rappelle ses multiples prises de positions...
... Il avance des propositions
Dans ce cadre Les propositions des régions seront présentées au gouvernement avant le conseil de défense de ce mercredi 6 janvier...
Renaud Muselier déplore n’avoir obtenu aucune information du gouvernement sur le nombre de vaccins disponibles, dans la Région Sud...


Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Covid 19 : Renaud Muselier dresse l’état des lieux

Incidence : effondrement en novembre, stabilisation puis hausse en décembre.
- Début novembre : 480 de taux d’incidence régional.
- décembre : 130 de taux d’incidence régional.
- 4 janvier : 220 de taux d’incidence régional.
- Départements au-delà de la côte d’alerte : Alpes-Maritimes (330), Hautes-Alpes (284)
- Départements qui s’en rapprochent : Bouches-du-Rhône (197), Vaucluse (166), Alpes-de-Haute-Provence (194), forte hausse après les fêtes, Var (176).
- Positivité : effondrement en novembre, stabilisation puis hausse en décembre.
- Début novembre : 19 % de taux de positivité des tests.
- Début décembre : 4 % de taux de positivité des tests.
- 4 janvier : 6,1 % de taux de positivité des tests.
Hospitalisations conventionnelles : la remontée après la chute de novembre/décembre
- Au pic de la crise : 1 600 hospitalisations conventionnelles. « Nous étions descendus à 870 hospitalisés dans la région ! Nous sommes aujourd’hui à un peu plus de 1 000 hospitalisés : la remontée est là ».
- En réanimation - légère remontée après la stabilisation : « Au pic de la crise : 520 personnes en réanimation. Nous étions descendus à 285. Aujourd’hui, nous en sommes à 313 patients en réanimation ».
Pression Covid en réanimation - des différences nettes entre les départements :
- Hautes-Alpes : 113 % de la capacité initiale de réanimation dédiée au Covid, Alpes-Maritimes : 78 %, Vaucluse : 69 %, Bouches-du-Rhône 64 %, Var 70%, Alpes-de-Haute-Provence : 33%.
- Décès quotidiens Covid -Stabilisation depuis la fin de la deuxième vague : autour de 48 décès quotidiens au pic de la crise.
- Moyenne de 20 à 25 décès quotidiens depuis le reflux de la 2e vague.

Cérémonies de vœux

En janvier, Renaud Muselier participera à des cérémonies de vœux en visio, en se déplaçant dans tous les territoires, là où il sera possible de le faire :
• Le samedi 9 janvier dans les Hautes-Alpes, à Gap.
• Le jeudi 14 janvier dans le Var, à Toulon.
• Le lundi 18 janvier dans les Bouches-du-Rhône.
• Le mercredi 20 janvier vœux à la presse.
• Le jeudi 21 janvier dans les Alpes-Maritimes.
• Le lundi 25 janvier dans le Vaucluse.
• Le mercredi 27 janvier dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1Ce lundi 4 janvier, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France, en compagnie de Philippe de Mester, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Bernard Beigner, Recteur de la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur, Recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Chancelier des universités s’est rendu au Lycée Ampère, puis à la Cité Universitaire Claude Delorme à Marseille afin de dévoiler le dispositif régional de dépistage auprès des jeunes pour la rentrée 2021. Pour briser les chaînes de contaminations qui entraîneraient leur fermeture, la Région et l’ARS s’appuient sur l’association « Secouristes Français Croix Blanche » et leur partenaire « La Maison de l’Infirmière » pour mettre en place un dispositif de dépistage.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.