Recherche

Accueil > Provence > Région Sud : retour sur les principaux dossiers de la plénière

>

Région Sud : retour sur les principaux dossiers de la plénière

jeudi 10 mars 2022

Budget primitif 2022, avec notamment une première intervention pour Jean-Laurent Félizia, engagement dans la lutte contre les violences faites aux femmes, devoir de mémoire envers les pieds-noirs et les harkis, modernisation de la Marina du Roucas-Blanc à Marseille, les conseillers régionaux ont adopté les premiers rapports de l’année 2022.

PNG - 579.3 ko
Hémicycle de Provence-Alpes-Côte d’Azur ©Destimed

Le budget primitif 2022 a été adopté par les conseillers régionaux lors de la dernière séance plénière. Un document présenté par Jean-Pierre Colin, vice-président, en charge des Finances et des partenariats de coopération. Quelques chiffres sont à retenir. Le budget s’élève à 2,4 milliards d’euros, en hausse de 5,2% par rapport à 2021. Afin de financer des dépenses d’investissement en forte hausse sans recours à l’emprunt, le budget primitif 2022 est axé sur le renforcement de l’épargne. Grâce à ce dynamisme attendu de la TVA, et à la poursuite de la maîtrise des dépenses de fonctionnement, l’épargne brute est prévue en hausse de près de 12% et devrait atteindre 400 millions d’euros soit un taux d’épargne brute de 19,6 %. « J’ai souhaité tenir de nombreux engagements pris dans le cadre des élections régionales et des États régionaux de la relance dès le budget 2022 », a déclaré le président Renaud Muselier. Des engagements, explique-t-il : « qui consistent à augmenter le budget dédié à la culture de 10%, à renforcer la politique de la santé avec le nouveau Plan Cancer et soutenir davantage l’investissement dans les territoires de montagne ».

C’est l’occasion pour Jean-Laurent Félizia, tête de liste du Rassemblement écologiste et social, d’intervenir sur les orientations budgétaires, dans le cadre du système mis en place par Renaud Muselier -à la suite de son retrait lors des dernières régionales- qui prévoit la présentation d’une délibération et d’un vœu à chaque plénière et une intervention annuelle pour le budget. Les élus RN et autres Zemmouristes -qui ont au demeurant accepté la mise en place d’une banque régionale des parrainages qui a permis, dans le cadre du respect de la démocratie, des signatures pour Marine Le Pen, Eric Zemmour, ainsi que Jean-Luc Mélenchon- n’ont rien trouvé de mieux que de quitter l’hémicycle. Ce qui conduira Renaud Muselier à lancer : « Honte à ceux qui ne veulent pas vous écouter... ».

Jean-Laurent Félizia : « Nous avons su prendre nos responsabilités »

Jean-Laurent Félizia rappelle que la décision de se retirer n’a pas été simple pour sa liste : « Nous avons su prendre nos responsabilités pour ne pas laisser les manettes de la région à ceux qui exacerbent la haine, la violence entre les Français ». Puis de considérer : « "La COP d’avance" que vous proposez ne prend pas suffisamment en compte l’urgence de la situation en Méditerranée ». De même, il estime insuffisantes les dépenses prévues pour la prévention des risques. « Vous annoncez, poursuit-il, une région plus verte, la neutralité carbone mais ce budget n’en prend pas le chemin. Et votre volonté d’accueillir les JO d’hiver ne prend pas le sens de la lutte contre le réchauffement climatique ». Il plaide enfin en faveur d’un développement des mobilités douces et la mise en œuvre de budgets participatifs : « Afin de donner plus de sens à une démocratie ouverte et vivante ».

« Nous voulons des jeux du développement durable »

Concernant les mobilités douces Renaud Muselier répond que l’objectif de la Région est de créer 10 000 km de voies cyclables. Mais, ajoute-t-il : « N’oubliez pas que nous ne sommes pas seuls pour cela, nous devons travailler avec les villes et les collectivités ». Concernant la COP d’avance, il souligne qu’« elle représente pas moins de 40% du budget ». Pour les JO d’hiver, il veut rassurer Jean-Laurent Félizia : « Nous prendrons exemple sur ceux de Lillehammer, en Norvège, nous voulons des jeux du développement durable ». Chantal Eyméoud, vice-présidente, en charge du Plan Montagne et des Affaires européennes ajoute : « Nous n’avons pas de complexe à avoir par rapport aux autres massifs européens et nous avons tous les moyens pour organiser ces JO qui représentent une opportunité pour mettre en avant nombre de sujets, notamment les transports ».

60e anniversaire du rapatriement des Français d’Algérie

Sophie Joissains, vice-présidente, en charge de la culture présente le dossier relatif au soixantième anniversaire du rapatriement des Français d’Algérie :
« C’est, en effet, en 1962 que le reflux vers la France métropolitaine, commencé dès 1960 et poursuivi jusqu’en 1965, a pris l’aspect d’un véritable exode d’une ampleur et d’une soudaineté imprévues. La Région entend poursuivre son implication dans le devoir de mémoire qui est dû à tous nos concitoyens rapatriés et faire de 2022 une année d’hommage et de commémoration ». Elle précise que, dès 2016, la Région s’est investie dans le conservatoire national des rapatriés d’Aix-en-Provence, précise, concernant 2022 : « Il est notamment question de concevoir, en vue de sa présentation dans plusieurs villes de la Région, une exposition sur les hameaux de forestage harkis réalisée à partir de l’étude exhaustive menée par le service Patrimoine, Traditions et Inventaire de la Région sur ce sujet ».

Lutte contre les violences faites aux femmes

Sabrina Agresti-Roubache, conseillère régionale spéciale en charge des grandes causes régionales : lutte contre les violences faites aux femmes et lutte contre le harcèlement scolaire rappelle que : « le 25 novembre 2021, à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, instaurée par l’ONU, la Région a rassemblé pour la première fois tous les acteurs de ce domaine lors des Assises régionales pour construire un plan d’actions de lutte contre ces violences que nous proposons de voter aujourd’hui ». De près de 10 millions, ce plan s’appuie sur trois axes : « Alerter, doter chaque femme de la région Sud d’un dispositif d’alerte ; accompagner, offrir à chaque femme une solution d’hébergement et de secours ; prévenir, faire de chaque habitant de la région un citoyen engagé dans la lutte contre les violences faites aux femmes, dans tous les domaines ». L’élue ajoute : « Dès 2022, la Région lancera des premières actions très concrètes : un appel à projet régionale pour soutenir tous les dispositifs d’alerte quels qu’ils soient : bouton d’alerte, applications ; la création de places d’hébergements ; la création des arrêts à la demande dans les bus régionaux ; la mise en place d’actions de prévention et de sensibilisation dans tous les lycées de la région ».

JO 2024 modernisation de la Marina Olympique du Roucas-Blanc

Pour les JO 2024, la Région Sud modernise la Marina Olympique du Roucas-Blanc de Marseille. Hervé Liberman, président de la commission Sport, préparation des JO 2024 : « L’accueil de l’ensemble des séries olympiques de voile à Marseille en 2024 constitue pour notre territoire une formidable opportunité ». Pour y répondre au mieux, précise-t-il : « Nous mettons en place une stratégie globale de développement et d’accompagnement du sport ». Et, afin de conforter et accélérer « notre stratégie en vue des Jeux Olympiques de 2024, nous allons encore plus loin en participant au réaménagement de la future Marina Olympique de Marseille, indispensable à la bonne tenue des épreuves. Nous allons ainsi mobiliser 5 millions d’euros, pour la modernisation du Stade nautique du Roucas-Blanc, plus particulièrement pour les installations du Pôle France et des Pôles Espoirs de voile, dont 200 000 euros pour la relocalisation des activités nautiques de la base du Roucas-Blanc destinées à la pratique du grand public ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.