Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Marseille. "Réinventer la gauche" lance un appel pour le second tour des municipales : mobilisation de toutes et de tous pour la victoire du Printemps Marseillais

lundi 25 mai 2020

L’association marseillaise "Réinventer la gauche" -dont l’objectif est de contribuer, à gauche, à l’union et au dialogue entre des forces complémentaires diverses et des citoyens aspirant à une plus grande justice sociale- appelle dans un communiqué à voter Printemps Marseillais lors du second tour des municipales qui devrait se dérouler le 28 juin.

Cet article vous intéresse ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :


JPEG - 188.9 ko
Le Printemps Marseillais devant la mairie de Marseille (Photo archive Robert Poulain)

"Réinventer la gauche" rappelle : « Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, plus de trois mois après le premier tour organisé dans de telles conditions que le nombre d’abstentionnistes n’a jamais été aussi élevé. Le gouvernement et Macron ont largement montré leur incurie dans la gestion de la crise sanitaire. On aurait pu penser que le climat anxiogène profiterait à la droite qui exerce depuis 25 ans son emprise sur la ville mais c’était mal connaître les Marseillais qui ont infligé un sérieux camouflet à Martine Vassal, l’héritière de Jean-Claude Gaudin. Les Marseillais n’ont pas oublié l’effondrement de la rue d’Aubagne et les petits arrangements venus s’ajouter à l’incompétence dans l’administration de la Ville pas plus qu’ils n’ont oublié le partenariat public/privé qui avait pour objet de confier les écoles aux majors du bâtiment et des travaux publics et que la justice a dû annuler. » Au niveau de la crise sanitaire, l’association souligne « le mépris dans lequel la municipalité, de Gaudin à Vassal, tenait la population touchée par la pauvreté et la précarité. Il lui a fallu plusieurs semaines pour réagir et prendre quelques mesures timorées. Heureusement que le mouvement associatif et les citoyens ne les ont pas attendus pour manifester concrètement leur solidarité. » Considère Martine Vassal « qui dispose de soutiens financiers illimités », comme « la candidate des milieux qui, sous prétexte de modernisation de la ville, veulent accroître leurs profits et accentuer encore davantage les inégalités scandaleuses au sein de la population. Elle utilise de façon éhontée l’argent des contribuables, à la métropole et au département, pour se faire valoir et faire campagne. Elle a été récemment rappelée à l’ordre pour des subventions octroyées à des entreprises en dehors du cadre légal. Elle se pavane dans les médias, bénéficiant de leur bienveillance intéressée car la plupart d’entre eux appartiennent à des groupes capitalistes. Elle ose signer un appel de trente-six maires de grandes villes sur la date du second tour alors qu’elle n’est pas maire et tout juste candidate. Elle a été récemment condamnée par le Tribunal administratif pour n’avoir pas appliqué la loi en délaissant les jeunes migrants dont le Conseil départemental devait s’occuper. Avec démagogie elle promet de soutenir cafés et restaurants alors qu’un tel soutien doit être assorti de l’obligation de maintenir l’emploi. Il n’y a pas lieu de tergiverser, une nouvelle équipe municipale doit diriger la Ville avec le souci de combattre les inégalités, de vaincre le racisme, d’enrayer un déclin dont la droite porte la responsabilité, de repenser la politique de l’aménagement et de l’urbanisme et d’assurer un mieux vivre à l’ensemble des habitants. » "Pour Réinventer la gauche" : « Tout doit être fait pour réussir, c’est un impératif pour les Marseillais de toutes origines. La gauche dans sa diversité, les écologistes, le mouvement progressiste, le mouvement social et citoyen avec les syndicats et les associations doivent militer dans l’unité pour la victoire. Le Printemps Marseillais, avec Michèle Rubirola à sa tête, peut et doit gagner. Dans tous les secteurs la mobilisation de toutes et de tous doit amener Michèle Rubirola à être la première femme, de gauche et écologiste, maire de Marseille. "Réinventer la gauche" contribuera avec détermination à ce succès. »

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.