Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Rencontres Gourmandes au château de Vaudieu : Jérôme Nolin, vedette de l’acte II

mercredi 27 janvier 2016

JPEG - 133.1 ko
Chefs et jurés réunis après l’épreuve : debout de g. à dr. Frédéric Crouvoisier, Frédéric Le Bourlout, Jérôme Nolin, Laurent Bréchet, Julien Allano, Serge Dupire, Christophe Guèze ; assis de g. à dr. Dimitri Kutchenbrod, Patrick Hernandez, Julien Bréchet et Elodie Varlet (Photo M.E.)

Il fallait avoir du cœur à l’ouvrage pour les trois chefs candidats au deuxième rendez-vous des rencontres gourmandes du château de Vaudieu à Châteauneuf-du-Pape. Les paniers de saison proposés au concours : Saint-Jacques, poireaux et raisins secs pour l’entrée, caille, salsifis et noix pour le plat, potimarron et agrumes pour le dessert, n’étaient pas si simples que ça à travailler. A l’issue du tirage au sort, Frédéric Crouvoisier, du restaurant « Le Vieux four » à Mouries, héritait de l’entrée, Jérôme Nolin, du restaurant « Avineo » en Avignon, planchait sur le plat et Frédéric Le Bourlout, du Château de Massilan à Uchaux, travaillait sur le dessert.
Surmontant les difficultés liées aux paniers, les trois chefs ont proposé un menu d’exception aux papilles du jury, assurément l’un des meilleurs jamais réalisé en six ans aux Rencontres gourmandes organisées avec bonheur par Dimitri Kutchenbrod. De quoi réjouir les jurés réunis autour du maître des lieux, Laurent Brechet, à savoir la comédienne Élodie Varlet qui accompagnait son compère de tournage sur « Plus belle la vie » Serge Dupire, Patrick Hernandez, l’une des pièces maîtresses des « Stars 80 », Christophe Gueze, charcutier d’exception à Vernoux, en Ardèche, Julien Allano, chef étoilé au Michelin du « Clair de la Plume » à Grignan et Philippe Cambie, œnologue et gourmand, l’auteur de ces lignes ayant la charge d’être le représentant de la presse à ce jury.
Pour débuter, et servi avec un Lirac blanc 2014, Domaine du plateau des Chênes, Frédéric Crouvoisier avait choisi de servir la Saint-Jacques en chaud et froid, confit de poireaux et raisins moelleux au Lirac. Pour suivre, Jérôme Nolin proposait des filets de caille rôtis et cuisses confites, salsifis et noix, sur un Château Vaudieu rouge 2006 ; quant au dessert, Frédéric Le Bourlout avait opté pour une douceur de potimarrons avec sa fraîcheur d’agrumes et son sablé breton. Trois plats qualitativement très proches les uns des autres avec des produits remarquablement travaillés et beaucoup d’originalité. Au bout des délibérations, et pour trois fois rien, c’est le plat de Jérôme Nolin qui l’a emporté devant le dessert et l’entrée. Le jeune chef avignonnais rejoint ainsi Emmanuel Leblay en finale de ces Rencontres gourmandes. Un duo qui deviendra trio au printemps, à l’issue de l’acte III de ce concours pour une finale avant l’été.
Michel EGEA

JPEG - 121.5 ko
Le plat qui l’a emporté : filets de caille rôtis et cuisses confites, salsifis et noix (Photo M.E.)

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.