Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Economie > Résultat 2012 du Crédit Mutuel Méditerranéen

< >

Résultat 2012 du Crédit Mutuel Méditerranéen

dimanche 10 mars 2013

JPEG - 65.5 ko
Bernard Decker, directeur général adjoint en charge de la maîtrise des risques ; Léon Nahmani, directeur général adjoint en charge du réseau ; Michel Paoli, président du district « Côte d’Azur Corse » ; Pierre Filliger, président ; Lucien Miara, directeur général ; Jean Patti, président du district « Ouest Provence Alpes » et Danielle Joannes, présidente du district « Marseille Provence ».

Treize nouvelles caisses ouvertes en 2012
Banque mutualiste et coopérative régionale, le Crédit Mutuel Méditerranéen a poursuivi son développement en 2012 en ouvrant 13 nouvelles caisses locales. Dans un contexte économique et financier marqué par la poursuite de la crise, l’activité bancassurance des 130 points de vente répartis sur les régions Provence-Alpes Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Corse, a néanmoins permis d’enregistrer un résultat net de 27,2 millions d’euros. Pierre Filliger, Président et Lucien Miara, Directeur général ont présenté récemment les activités et les résultats 2012 du Crédit Mutuel Méditerranéen.

Un réseau de proximité en développement
« A l’écoute de son environnement », le Crédit Mutuel Méditerranéen a renforcé le maillage de son territoire et accentué la qualité et la proximité de ses relations avec ses sociétaires et clients en ouvrant de nouvelles caisses locales.
Après la création de 13 nouvelles caisses locales en 2012, 10 nouvelles caisses sont programmées en 2013. Il en sera de même en 2014 et 2015.
L’objectif étant que d’ici 3 ans, 50 nouvelles caisses locales seront à la disposition des sociétaires et des clients sur la circonscription territoriale du Crédit Mutuel Méditerranéen. « La réalisation de ce plan de développement n’est pas sans conséquence sur notre politique de ressources humaines : il se traduira par le recrutement de nouveaux collaborateurs au sein des trois régions. »

Une année 2012 satisfaisante
« Dans un environnement économique et financier marqué par la poursuite de la crise, le Crédit Mutuel Méditerranéen enregistre en 2012 des performances positives tant au niveau de l’épargne que du crédit, soulignent Pierre Filliger, Président et Lucien Miara, Directeur général du Crédit Mutuel Méditerranéen. Il est également ajouté : « Néanmoins, notre banque régionale a dû notamment faire face à un accroissement significatif des dotations aux provisions pour risques crédits principalement auprès des professionnels. Ainsi, le résultat net 2012 a été de 27,2 M€ contre 38,8 M€ en 2011 ».

Une activité soutenue
« Les indicateurs 2012 sont satisfaisants avec des progressions tant auprès des particuliers que des entreprises. »
- L’épargne a vu son encours total augmenter de 6 % à 6 682 M€ avec une progression de 7 % pour les dépôts gérés (4 766 M€) et de 4 % pour l’épargne financière (1 916 M€).
- Les crédits sont également en hausse de 8 %. L’encours total a atteint un montant de 5 381 M€, contre 4 974 M€ en 2011, soutenu par la progression de la production des crédits, de 12 %, qui est passée de 1 171 M€ à 1 308 M€ en 2012.
- En ce qui concerne l’activité Assurance, le nombre de contrats souscrits a augmenté de 7 % pour un total de 402 574 contre 375 651 en 2011. « La qualité des prestations proposées en termes de couverture et de protection expliquent l’intérêt croissant des sociétaires et clients pour ces produits et services. »

Une forte implication des salariés et des élus
Selon les dirigeants : « Ces bons résultats s’expliquent par l’implication et par la compétence des 1 289 salariés, bénéficiant de formations spécifiques et de la participation active des 1 371 élus, administrateurs et surveillants des caisses locales. » Ils soulignent que : « La formation professionnelle constitue un outil primordial au service du développement et de la réussite du Crédit Mutuel Méditerranéen et de ses salariés, par la poursuite de son adaptation aux évolutions du marché et des technologies, aux défis de la concurrence et aux attentes des sociétaires-clients. »
En 2012, le budget « formation des salariés » a représenté 5,64 % de la masse salariale. 43 421 heures de formation ont ainsi été réalisées au bénéfice de 961 personnes, soit 6,45 jours de formation en moyenne par salarié formé.
Le plan de formation a été décliné d’une part en filière métiers : conseillers commerciaux, chargés de clientèle, directeurs de caisses locales afin d’accompagner la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et d’autre part en actions de formation stratégiques et réglementaires.
La promotion interne se poursuit. Ainsi, composée d’une douzaine de salariés, la 6e promotion de l’école des directeurs a intégré les caisses et la 7e promotion composée de 6 femmes et 2 hommes alterne actuellement des cours théoriques et pratiques.
Par ailleurs, pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, le Crédit Mutuel Méditerranéen continue à développer de façon intense les formations en alternance. Au 31 décembre 2012, les effectifs comptent 53 contrats de professionnalisation et 3 contrats d’apprentissage.
« Enfin, nous enregistrons d’excellents résultats aux cursus de l’ITB (Institut technique de banque) : 5 reçus sur 5 (3 femmes et 2 hommes).
Par ailleurs, pour les 1 371 élus du Crédit Mutuel Méditerranéen, 86 séances de formation, organisées en 2012, ont permis à 1 304 participants de pouvoir mieux exercer leurs fonctions dans un contexte bancaire et financier de plus en plus réglementé. »

La banque différente
Banque mutualiste et coopérative régionale, le Crédit Mutuel Méditerranéen consacre une partie de ses excédents dans le développement économique local.
Pierre Filliger rappelle : « Notre banque se distingue de la plupart des autres établissements financiers par son souci constant de soutenir, au niveau régional, les projets des acteurs de l’économie sociale et les créateurs d’entreprises de proximité. Nos actions de mécénat et de soutien financiers concernent également chaque année plus de 400 associations sur l’ensemble de notre territoire. »

Les principaux indicateurs du Crédit Mutuel Méditerranéen au 31 décembre 2012 (en millions d’euros)
• Fonds propres ………………………….... 428,6 M€
• Épargne ………………………............... 6 681 M€ (+ 6,3 %)
• Crédits ………………………................. 5 381 M€ (+ 8,2 %)
• Produit net bancaire ………………….... 183,1 M€ (+ 0,5 %)
• Résultat net …………………………….. 27,2 M€ (- 29,9 %)
• Nombre de clients ……………………….. 366 266 (+ 3,2 %)
• Nombre de sociétaires ……….…............. 311 067 (+ 3,0 %)
• Nombre de caisses locales et points de vente 130
• Nombre d’élus ………………………….... 1 371
• Nombre de salariés ………………….….. 1 289

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.