Recherche

Accueil > Sports > Rien ne va plus… du tout à l’Olympique de Marseille !

< >

Rien ne va plus… du tout à l’Olympique de Marseille !

samedi 6 février 2021

Sans coach d’expérience à la barre, les Olympiens s’apprêtent à défier le PSG. Comme si cela ne suffisait pas, Frank McCourt et Jacques-Henry Eyraud subissent les attaques successives des supporters, de la Mairie et des anciens. Le bateau OM fait bien plus que tanguer et une « éventuelle » victoire contre Paris ne suffirait peut-être pas à calmer la meute des révolutionnaires qui demande la tête du roi.

JPEG - 56.8 ko
OM-PSG au vélodrome sans supporteurs : "Il est où le bonheur...? " (Photo archives Destimed/RP)

André Villas-Boas est parti, vive… Pour le moment dégun ! Même si Pablo Longoria s’agite en coulisses pour trouver un entraîneur, il semblerait que les choses n’avancent pas vraiment comme le voudrait le directeur sportif. Officiellement, AVB est toujours le coach, mais dans les faits c’est bel et bien Nasser Larguet qui était sur le banc face à Lens et qui le sera contre le PSG.

Pour remplacer le Portugais beaucoup de CV ont été avancés. Mais force est de constater que dans ce grand bal des noms, il y a eu pour le moment plus de refus qu’autre chose. C’est le cas pour l’Italien Maurizio Sarri qui a poliment décliné l’offre. Robert Moreno, Rafa Benitez, Walter Mazzari ont souvent été cités, à l’image de Jorge Sampaoli. Ce dernier revient dans les conversations de façon un peu plus insistante, mais il n’est pas dit que l’Argentin soit vraiment enclin à quitter l’Atlético Mineiro avant la fin de saison. Du coup, un nouvel invité a pointé le bout de son nez à la table. Comme sorti d’un chapeau magique, l’édition roumaine de Eurosport a dernièrement annoncé que Gheorghe Hagi pourrait intéresser l’OM. Libre de tout contrat, l’ancien joueur du Real Madrid, du Barça et de Galatasaray possède à son palmarès un titre de champion et plusieurs coupes, en six ans, avec le club de Viitorul. Pas de quoi faire rêver les supporters alors que Rafa Benitez, Lucien Favre et.... Claude Puel sont parmi les clients potentiels de la liste de Longoria.

Nasser Larguet sur le banc contre le PSG

En attendant ce sera bien Nasser Larguet qui sera sur le banc du Vélodrome. Fidèle soldat, il sait que ses jours sont comptés en équipe fanion. « Aujourd’hui, je fais ce qui m’a été demandé, à savoir accompagner cette équipe, l’entraîner, l’emmener vers la compétition qui nous attend tous les week-ends ou les mercredis. Après, quand le coach viendra, je l’accompagnerai aussi pour prendre les fonctions et le relais », a lâché le technicien en conférence de presse. En tout cas, il ne faudra pas se louper sur le choix du technicien, tant la cote d’amour de Villas-Boas auprès des Marseillais et de ses joueurs est forte. Pour en être convaincu, il suffit de lire l’hommage d’Alvaro Gonzalez à son coach. « Merci André Villas-Boas et chacun des membres du staff technique de m’avoir toujours fait confiance, d’avoir réalisé ensemble le rêve de faire mes débuts en Ligue des Champions, mais surtout de m’avoir permis d’être dans un club unique et formidable, l’OM que j’aime. Merci de tout mon cœur. Obrigado » a tweeté l’Espagnol de 31 ans. Une chose est sûre : sur ce dossier, il ne faudrait pas grand-chose pour remettre le feu aux poudres.

La mairie qui prend part aux débats

On le sait, à Marseille, l’OM déchaîne les passions, même les plus exacerbées. Il n’en fallait pas plus donc pour que la mairie se penche sur le dossier. Notamment sur le sujet de la vente du Stade qui est l’un des chevaux de bataille de Benoît Payan. Dernièrement, dans une allocution, le maire n’a pas hésité à lancer : « Moi, le stade, je veux le vendre parce qu’il nous coûte trop d’argent. Je veux le vendre parce que c’est une gabegie financière. Je l’ai dit quand j’étais dans l’opposition. Je le ferai si je trouve un acheteur. Je me débrouillerai dans les mois, dans les années qui viennent pour trouver un acheteur. Le stade, ce n’est plus possible. Niet, terminé. 15 M€ de la poche des Marseillais et des Marseillaises pendant 30 ans, c’est terminé. » Un discours totalement partagé par l’intarissable Samia Ghali dans les colonnes de L’Equipe : « Ce n’est pas la vente seule du stade qui va améliorer les finances de la ville mais oui, il nous coûte de l’argent. Le loyer qu’on "fait" à l’OM est inférieur à celui qui devrait être pratiqué. Mais il y a un contrat, il faut voir ce qu’on peut juridiquement faire. »

Vous l’aurez compris, alors que tout le monde à Marseille parle des bruits de couloirs sur la possible vente du club, l’adjointe à la Mairie a bien conscience que le Vélodrome sera l’un des points clés du dossier de reprise. « Si demain il y a un repreneur et qu’il veut acheter le stade, nous nous mettrons autour de la table avec lui. Si c’est un argument pour vendre le club, tant mieux », argumente Samia Ghali. Avant de finir par un petit tacle à Frank McCourt : « Mais je rappelle qu’on ne vient pas à l’OM pour faire du business, on y vient parce qu’on aime le foot, la ville, son club et ses supporters. Sinon, ça ne fonctionne pas. » Le torchon brûle.

Valbuena dézingue la direction du club

D’autant que certains champions de la cuvée 2010 partagent cet avis et n’hésitent plus à s’exprimer. C’est le cas de Mathieu Valbuena qui demande ouvertement à Jacques-Henry Eyraud de passer la main. « Il a tenu des propos très maladroits sur l’OM, je me suis reconnu là-dedans. Pour être président d’Eurodisney, pas de souci, mais pour être président pour l’OM, il n’a pas les épaules (…) Il y a une cassure avec les supporters, quand le dialogue est rompu. Il a mis à genoux l’OM depuis quatre ans et c’est difficile de le remettre à flot. Les supporters ne demandent qu’à rêver. Avant de parler du passé du club, il faut balayer devant sa propre porte. J’ai eu un président, M. Dassier, qui ne connaissait pas plus le football que M. Eyraud, mais qui restait à sa place. Et même s’il a bénéficié du travail de Pape Diouf, il a été champion de France », explose l’ancien Marseillais sur RMC. Une déclaration qui pourrait faire remonter sa cote d’amour dans les travées phocéenne.

Bernard Tapie a-t-il achevé Eyraud ?

Comme si cela ne suffisait pas, le coup de grâce est peut-être venu de l’inusable Bernard Tapie. Comme à son habitude, le Boss n’a pas mâché ses mots. « Le fait est que jamais le club n’a perdu autant d’argent, jamais le club n’a fait des transferts aussi nuls. Des engueulades entre joueurs, des supporters en colère qui dérapent, un entraîneur qui se barre au milieu de sa mission, puis qui finalement est foutu dehors ! Non sérieusement il faut arrêter. Eyraud a fait la démonstration qu’il était certainement doué pour plein de choses mais pas pour diriger un club de football comme l’Olympique de Marseille. Je pense qu’en homme intelligent qu’il est, il doit se montrer raisonnable et partir (…) il est temps qu’il laisse sa place. » N’en jetez plus la coupe est pleine. L’air devient irrespirable aux abords de l’Orange Vélodrome.
Fabian FRYDMAN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.