Recherche

Accueil > Sports > Rugby Pro D2. Le nouvel état d’esprit de Provence Rugby

< >

Rugby Pro D2. Le nouvel état d’esprit de Provence Rugby

dimanche 23 janvier 2022

La victoire de la semaine dernière face à Colomiers (27-20) a permis aux Provençaux de s’éloigner de la zone de relégation. Mais une fois de plus les Noirs, aux couleurs pastel de Cézanne pour la circonstance, ont livré une prestation à la docteur jekyll et mister hyde avec, cependant, des éléments qui permettent d’être un peu plus optimiste pour la fin de saison. Puis n’oublions pas que les trois premiers matchs de ce premier bloc de 2022 ont rapporté 10 points avec deux victoires à domicile (Béziers et Colomiers) et un nul en déplacement à Bourg en Bresse.

JPEG - 184.4 ko
Les Provençaux ont été efficaces dans les actions collectives, touches et mêlées ©M.E.

Le côté mister hyde, ce sont les premières périodes des Provençaux. Indigence face à Béziers, apocalypse à Bourg-en-Bresse et faiblesse face à Colomiers, il a fallu attendre, à ces trois reprises, la pause avant de voir l’électricité revenir… Et avec elle le docteur Jekyll. La réaction de la semaine dernière face aux columériens est intéressante à plus d’un titre. Au-delà de la victoire et du regret de n’avoir pas tenu le bonus offensif, les Aixois ont enfin montré qu’ils pouvaient être solides en défense et conquérants en attaque en développant du jeu et en faisant preuve de clairvoyance à l’image de cette passe au pied millimétrée de Massip pour Tagi qui inscrivait l’essai du break à la 73e. Passe consécutive à une pénalité avec coup de pied donné sur l’aile droite et ballon réceptionné par le marqueur en bordure de ligne de touche à gauche.

Mais au-delà de la luminosité de cette action, nous avons aussi pu constater un état d’esprit collectif que nous n’avions que peu vu jusqu’alors dans la saison. Ainsi, à la 60e minute, Colomiers marque un essai et passe devant au score (8-13). Ce qui provoquait une réaction virulente des Provençaux qui reprenaient l’avantage même pas trois minutes plus tard avec un essai de Tagi. Et loin d’éteindre le feu, les locaux ont continué sur leur lancée, bousculant leurs adversaires du soir et concluant leur domination à la 68e minute avec un essai de Théo Belan. Le seul regret restera donc cet essai des columériens qui privaient leurs hôtes du point de bonus à la 84e. Rendez-vous vendredi à Narbonne, la lanterne rouge, pour confirmer dès la première période les qualités de jeu et la volonté de vaincre entrevues pendant les 40 dernières minutes il y a quelques jours au stade Maurice David.
Michel EGEA

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.