Recherche

Accueil > Sports > Rugby Pro D2 - Les Provençaux en quête de rachat à Aurillac

< >

Rugby Pro D2 - Les Provençaux en quête de rachat à Aurillac

vendredi 2 septembre 2022

Après une ouverture de saison gâchée la semaine dernière par Provence Rugby sur sa pelouse synthétique face à Agen (17-19), c’est dans le Cantal que les Noirs tenteront de faire oublier une contre-performance dommageable. Déjà un match d’importance face à une formation elle aussi en mode réaction après la valise prise à Mont-de-Marsan (40-18), il est vrai après avoir écopé de deux cartons rouges. Il va y avoir du sport au stade Jean-Alric…

JPEG - 148.5 ko
Le pilier aixois Julius Nostadt devrait retrouver à Aurillac un environnement qu’il connaît bien pour y avoir passé trois saisons. (Photo M.E.)

« Ça va être un gros combat… ». Néo-aixois, transfuge de Castres mais ayant évolué à Aurillac trois saisons, entre 2017 et 2020, Julius Nostadt est assurément l’un des mieux placés pour parler de ce qui attend les Provençaux vendredi soir à Aurillac. Pour le pilier international allemand, qui confie en conférence de presse d’avant-match être « parfaitement intégré à Provence Rugby même en n’ayant pas participé à toute la préparation de l’équipe », une chose est certaine « Il faudra exploiter nos atouts, notamment la défense, et laisser de côté l’indiscipline…  ».

Cette indiscipline stigmatisée une fois de plus par Mauricio Reggiardo au cours de la même conférence de presse : « Je crois qu’on fait cinq placages hauts… Ce ne sont pas des placages dangereux mais ce sont des gestes non maîtrisés survenus à des moments où on domine les contacts. Et on les paye chers ! » Le manager général est aussi revenu sur les lacunes entrevues en touche et en mêlée face à Agen en pointant, tout en clamant ne pas chercher d’excuses, un arbitrage qui n’a pas toujours tenu compte d’une règle concernant le talonnage favorisant ainsi les visiteurs. « Mais c’était à nous de trouver la parade et nous n’y sommes pas arrivés. Autant vous dire que cette semaine nous avons particulièrement travaillé ces phases de jeu. » Le coach argentin est aussi revenu sur "la" pénalité de la 81e minute jouée en touche par les Noirs. « C’est une décision que nous assumons tous, encadrement et joueurs. Si nous avions marqué à la suite de la touche en question tout le monde aurait applaudi… ».

« Imprécision et indiscipline » sont les principales lacunes relevées par le staff technique au soir de la défaite face à Agen. « C’est rageant, avoue Reggiardo, d’autant plus que nous sommes performants en défense et que nous maîtrisons la situation dans le jeu. » Désormais les Provençaux sont tournés vers Aurillac. Pour une réaction ? Le vocable ne convient pas au manager général. « On réagit lorsqu’on a fait preuve de faiblesse collective. Cela n’a pas été le cas face à Agen. A Aurillac je n’attends pas une réaction, mais une concrétisation, celle des qualités entrevues vendredi dernier sans les imprécisions et l’indiscipline pointées plus haut. »

Pour ce déplacement, les Noirs devraient récupérer Guillaume Piazzoli qui devrait être un atout majeur pour gratter les ballons mais ils devront se passer de Johnny McPhillips ; en l’absence de ce dernier il faudra observer quelle sera la hiérarchie du côté des buteurs. Mais une chose est certaine, l’effectif devrait tourner, Mauricio Reggiardo entendant bien profiter d’une profondeur de banc rendue possible par « la volonté d’un Président qui n’a pas hésité à doubler, voire tripler certains postes… Mais les rotations se feront en tenant compte de la forme et du travail fourni la semaine précédant le match ». Of course…
Michel EGEA

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.