DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Rugby Pro D2 - Provence Rugby et Biarritz Olympique se partagent les points (...)

< >

Rugby Pro D2 - Provence Rugby et Biarritz Olympique se partagent les points (16-16) : un match pas si nul que ça !

samedi 28 novembre 2020

Pour les Provençaux, la réception de Biarritz avait une saveur particulière et des allures de test match. Emmenés par leur capitaine britannique Steffon Armitage, les Basques, qui se remettent à jour au calendrier après un début de saison perturbé par le virus, avaient la ferme intention de prendre un maximum de points en terre aixoise...

JPEG - 183.5 ko
Avant de débuter une minute d’applaudissements en hommage à Christophe Dominici, les joueurs des deux équipes ont formé une haie d’honneur pour l’entrée des arbitres sur le terrain… Journées de l’arbitrage oblige. Photo M.E.

C’était sans compter la préparation mise en place par Fabien Cibray, le coach des Noirs mais aussi l’excellence de l’esprit d’équipe et de combat qui animait ses hommes, jeudi soir, devant les caméras de Canal+ Sport. A défaut de spectateurs réduits à néant par le huis-clos, les téléspectateurs, eux, ont vu du rugby. Au terme d’une entame de match percutante et solide, les Provençaux menait 10-0 à la 13e minute de jeu ; des points (un essai transformé et une pénalité) marqués en totalité par l’arrière Florent Massip qui, décidément, s’affirme comme un élément essentiel du jeu aixois. Ce n’est pas pour rien, au demeurant que le Réunionnais caracole en tête du classement des meilleurs réalisateurs de ce championnat de Pro D2. Secoués, les Biarrots allaient relever la tête bénéficiant de fautes liées à l’engament des Provençaux et d’une propension de l’arbitre Laurent Millotte à siffler plus vite que son ombre, surtout en faveur des joueurs du B.O. Alors, un essai de pénalité et trois pénalités réussies plus tard, à la pause, Biarritz tournait en tête (10-16) après avoir totalisé un 16-0 entre la 18e et la 40e minute. Certains observateurs pensaient même que les carottes étaient cuites puisque les Noirs allaient débuter la deuxième période à 13 contre 15 à la suite des cartons jaunes reçus par Piazzoli (34e) et Malet (40e). Une situation d’infériorité numérique qui allait donner au Provençaux l’occasion de mettre en lumière ce fameux esprit d’équipe et l’engagement individuel et collectif prôné par le staff technique. Efforts récompensés à la 51e et à la 60e par deux pénalités réussies par qui vous savez. Massip 16, Biarritz 16, c’est sur ce score de parité que les deux formations se séparaient au terme d’un match plaisant. En conférence de presse d’après match, Nicolas Nadau, l’entraîneur biarrot reconnaissait que les Provençaux avaient bien préparés leur coup et avaient réussi à perturber grandement le jeu des siens. Quant à Fabien Cibray, à la question de savoir si le verre était à moitié vide ou à moitié plein, c’est la deuxième option qu’il choisissait soulignant l’excellence du travail effectué par ses joueurs. Une performance qui permet à Provence Rugby d’asseoir un peu plus sa 6e place au classement en attendant le périlleux déplacement à Grenoble vendredi prochain.
Michel EGEA

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.